Voir les filtres
19 March 2018
Les gagnants du week-end :
A Paris, Simon Delestre aura pu remercier son sponsor Hermès de la plus belle des manières en remportant la 8ème édition du Saut Hermès avec Ryan des Hayettes (Hugo Gesmeray) qui remporte un nouvel évènement GL Events après l’étape de coupe du monde de Lyon. Il devance Niels Bryunseels qui une semaine après son triomphe à ‘s Hertogenbosh était à deux doigts de remettre le couvert une nouvelle fois avec Gancia de Muze (Malito de Rêve) alors que Marcus Ehning qui avait été le premier à s’élancer dans ce barrage à quatorze termine à une magnifique 3ème place derrière le belge … comme la semaine dernière mais Cornardo NRW (Cornet Obolensky) est bel et bien de retour au plus haut niveau à quelques semaines de la finale de coupe du monde de Paris. On retiendra aussi la 4ème place du champion d’Europe et vice-champion Olympique Peder Fredericson avec sa nouvelle recrue exceptionnelle Hansson WL (Hip Hop x Iowa). A Arezzo, la victoire est revenue à Bruno Chimirri sur Tower Mouche (Diamant de Sémilly) devant Martin Fuchs sur Chica B Z (Canturano) et Conor Swail sur Domino van de Valhoeve (Lord Z) . Grégory Cottard remporte une nouvelle victoire avec sa Regate d’Aure (Robin II Z) en s’imposant dans le Grand Prix** de Villeneuve Loubet devant Joffrey Buard sur Uncle AD WZ (Untouchable Z) et Vincent Feuillerac sur Concaro (Carinjo) pour un podium 100% tricolore. A Lier, c’est Gilles Thomas qui remporte le Grand Prix avec Conaro (Con Capitol) devant Sanne Thijssen sur Celine M Z (Cruador) alors que Camron Hanley Aiyetoro (Concorde) laissant Nicola Philippaerts au pied du podium avec Bisquet Balou C (Balou du Rouet) qui revient en forme pour la saison extérieure. Thomas Rousseau remporte le Grand Prix** du Mans avec l’étalon du GFE Up To You devant Alexis Gautier sur Siroco de Coquerie et Jérôme Gachignard sur Great Miracle pour un concours franco-français. Katharina Offel remporte le Grand Prix** d'Oliva avec Elien (Carambole) devant Micky Morssinkhof sur Happy Girl 42 (Non Stop) et Annelies Vorsselmans sur Wilandro 2 (Unistar).
25 August 2017
L'Irlande championne d'Europe !
Ils étaient troisième ex-aequo à l'issue de la seconde manche mais ils devaient repartir à trois car après sa mauvaise performance du premier jour et sa chute le second, Bertram Allen ne repartira pas ! Mais le jeune irlandais restera aux côtés de ses équipiers et ceux-ci ne faibliront pas. Ils n'avaient pas le droit à l'erreur mais ils n'ont pas fait d'erreur : Shane Sweetnam sur Chaqui Z (Chacco Blue), Denis Lynch sur All Star 5 (Argentinus) puis Cian O'Connor sur Good Luck (Canturo) sortiront tous de piste avec un score vierge ! En quelques mois à peine, Rodrigo Pessoa réussit son pari fou de ramener l'Irlande en or ! Pour son premier rôle d'entraineur, le brésilien s'offre déjà une victoire supplémentaire à son palmarès. La Suède réussit in extremis à sauver une médaille d'argent mal embarquée avec l'abandon de Malin Bayard et le parcours à 9 points de Douglas Lindelöw mais Henrik von Eckermann qui aura réalisé une coupe des nations magnifique avec un double 1 sur Mary Lou (Montendro) puis Peder Fredericson qui n'aura pas tremblé et reste confortablement installé dans son rôle de leader en individuel offrent l'argent à leurs couleurs et une toute première médaille à leur très jeune chef d'équipe Henrik Ankacrona. Derrière la lutte pour la médaille aura été très serrée . Après une incroyable remontée la veille, Pieter Devos était reparti sur le même tempo signant le premier sans-faute avec Espoir (Surcouf de Revel) ... mais derrière, les choses se sont gâtées ! Niels Bruynseels sur Cas de Liberté Z (Cracky Z) et Jérôme Guery sortiront de piste avec 5 points alors que Grégory Wathelet se contentera d'une barre avec Corée (Cornet Obolensky) ... ce sera finalement la 4ème place pour ... un point de plus que les Suisses qui décrochent de nouveau le bronze ! Nadja Steiner aura réagit avec sa merveilleuse Saura de Fondcombe (Balou du Rouet) et même si cette fois Romain Duguet ne réitère pas son beau parcours de la veille avec Twentytwo des Byches (Mylord Carthago), ses coéquipiers boucleront le travail : Martin Fuchs signe un sans-faute de grande classe avec Clooney 51 (Cornet Obolensky) alors que Steve Guerdat sort avec une faute sur une Bianca (Balou du Rouet) exaltée qui offrira le bronze à son équipe même si leurs chances individuelles sont fortement compromises. La France devra quant à elle se contenter de la 7ème place malgré le sans faute de Roger Yves Bost sur Sangria du Coty (Quaprice Bois Margot) et la fantastique réaction de Mathieu Billot qui sort de piste avec deux points de temps sur Shiva d'Amaury (For Pleasure). Malheureusement, ce n'était pas le bon jour pour les sBs de l'équipe tricolore. Kevin Staut qui avait jusque là dominé son sujet ne peut faire mieux que trois fautes avec Rêveur de Hurtebise alors que Pénélope Leprévost sort de piste avec 5 points sur Vagabond de la Pomme.