À Hickstead, Gilles Thomas domine la concurrence

01 August 2022Auteur : Mélina Massias

Cette victoire lui tendait les bras depuis déjà quelques semaines, voire quelques mois. Le Belge Gilles Thomas l’a fait ! Comme son meilleur ami, Kevin Jochems, le pilote de vingt-quatre ans s’est offert son premier triomphe en Grand Prix 5* du côté de l’Officiel de Grande-Bretagne, sur la piste sacrée de Hickstead. En compagnie d’Aretino 13, recrue fraîchement débarquée dans ses écuries, le jeune Diable Rouge a largement supplanté Harry Charles, d’un an son cadet et associé pour l’occasion à Borsato, ainsi que Marlon Modolo Zanotelli, auteur d’un bon double sans-faute sur le plaisant et inexpérimenté Harwich VDL.

Depuis de longs mois déjà, Gilles Thomas fait montre d’une grande régularité au plus haut niveau, si bien qu’une victoire en Grand Prix 5* se faisait presque attendre pour le Belge de vingt-quatre ans. C’est désormais chose faite ! Dimanche 30 juillet, le temps fort individuel du CSIO 5* de Hickstead est tombé dans l’escarcelle du jeune cavalier. Et ce n’est pas sa chère Luna van het Dennehof, ni Feromas van den Beek, le protégé de son oncle, qui lui ont offert cette victoire. Non, cette fois, le Diable Rouge était juché sur Aretino 13, recrue fraîchement débarquée dans ses écuries au printemps dernier, en provenance des installations du Chinois You Zhang. Un temps sous la selle du champion d’Europe en titre André Thieme, qui avait déjà signé un double sans-faute aux obstacles en Coupe des nations 5* et gagné une épreuve à 1,55m en 2018, le grand et longiligne bai a enregistré son plus beau résultat. À Madrid et Stockholm déjà, support de deux étapes du Longines Global Champions Tour, le fils d’Artani 2, désormais âgé de quatorze ans, avait montré de belles promesses. Promesses confirmées outre-Manche.

“Ce n’est que la deuxième fois que je cours un barrage avec lui. Je ne savais pas qu’il était si rapide, alors j’ai juste tout donné ! Je pensais être plutôt lent, mais je crois que j’ai un cheval véloce. J’ai également eu l’avantage de partir en dernier”, a réagi l’heureux lauréat. “Hickstead est un Grand Prix historique. C’est vraiment spécial. Kevin Jochems est mon meilleur ami et sa première victoire en Grand Prix 5* avait aussi eu lieu ici, en 2018 (le Néerlandais avait d’ailleurs signé un doublé en s’imposant en suivant à Dublin, ndlr). Je l’appellerai plus tard pour lui dire que cette épreuve n’est pas si compliquée à gagner (rires).” 

Harry Charles, toujours au rendez-vous !

Dans une épreuve particulièrement sélective, qui n’a pas réussi aux Bleus, pourtant attendus après leur triomphe dans la Coupe des nations de vendredi, huit couples se sont qualifiés pour le barrage. Derrière Gilles Thomas, qui a connu plus de réussite que ses homologues du Plat-Pays, sanctionné par douze et vingt points lors de la finale au chronomètre, Harry Charles s’est offert un nouveau classement. Où s’arrêtera le jeune homme ? Pouvant compter sur un piquet de chevaux dantesque, le Britannique de vingt-trois ans s’est arrêté à trois secondes de son bourreau du jour, aux rênes de Borsato. “Je suis venu ici avec l’objectif d’essayer de gagner ce Grand Prix avec ce cheval. Il a seize ans et a donc toute l’expérience et se bonifie avec l’âge. Il a sauté de façon fantastique au premier tour et le tracé du barrage était cool. Nous évoluons souvent dans des petites pistes en sable, avec des profils délicats. C’était sympa d’avoir de vrais bons obstacles”, a commenté celui qui ira défendre les couleurs de l’Union Jack la semaine prochaine, aux Mondiaux de Herning, avec un autre crack : Romeo 88.

Harry Charles et Borsato sur la rivière.

Enfin, le très en forme Marlon Modolo Zanotelli a bouclé son week-end sur une nouvelle note positive. Accompagné par le plaisant et puissant Harwich VDL, dix ans, et déjà à son avantage dans l’épreuve collective, le Brésilien s’est classé troisième après un double zéro. Découvert au plus haut niveau à l’occasion du mythique CHIO d’Aix-la-Chapelle, l’alezan, fils d’Arezzo VDL a engrangé une sacrée expérience ces dernières semaines, en ajoutant à son CV trois CSIO 5*. À Hickstead, le KWPN a sauté sa première Coupe des nations et son premier Grand Prix de ce niveau. Pas mal pour un début !

Marlon Modolo Zanotelli et son génial Harwich VDL.

Les résultats complets ici.

Crédit photo : © Elli Brich/Boots and Hooves Photography/CSIO 5* Hickstead. Photo à la Une : Gilles Thomas et son grand Aretino 13.

(Avec communiqué)

AuteurMélina Massias