Harm Lahde réalise ses rêves dans les 7 ans !

10 octobre 2021Auteur : Julien Counet

Dernière finale de cette édition 2021 des championnats du monde des jeunes chevaux à Lanaken, quarante et un chevaux de sept ans sont prêts à en découdre. Devant eux, il y a néanmoins un sacré parcours qui les attend avec un temps serré comme Eugène Mathy en a le secret.

Plusieurs sont passés tout près du sans-faute avec notamment une faute sur l’ultime obstacle pour la cavalière Stephex Kendra Claricia Brinkop avec Origi Horta, un fils du vainqueur des Sires Kasanova de la Pomme avec l’ancienne crack des écuries Stephex, Irenice Horta.

Même déception pour Andres Vereecke avec Ona vd Begijnakker (Comme Il Faut), qui n’est autre qu’une sœur utérine de l’ancienne crack de Janne Friederike Meyer, Goja vd Begijnakker, ainsi que la nouvelle star de Petronella Andersson, Castres vd Begijnakker. Un obstacle qui a aussi brisé les espoirs de Nicola Philippaerts avec Extase de Ste Hermelle (Uto Kervec).

Les frères Philippaerts n’auront vraiment pas été loin du barrage mais la déception aura peut-être été encore plus grande pour Olivier qui se verra privé d'ultime parcours au chronomètre avec Odiena van Berimar pour quatre centièmes de seconde !

Ils ne seront donc que quatre à en découdre dans un barrage plein de promesse où personne n’a rien à perdre ! L’Italien Antonio Campanelli est le premier à s’élancer avec Diniva (Baloubet du Rouet) et tente crânement sa chance mais il ne pourra pas éviter deux fautes.

Dominique Hendrickx s’élance ensuite avec le Selle Français Etundel de Marocy (Diamant de Sémilly), co-propriété des deux grands marchands belges François Mathy et Gilbert De Roock. Il attaque mais ne peut éviter une faute sur l’obstacle Z placé en avant dernière position.

« Je pensais avoir une grande chance de victoire aujourd’hui. J’ai essayé mais malheureusement, ce n’était pas mon jour. Il avait déjà très bien sauté les deux premiers jours. Aujourd’hui, ce n’était pas facile, le temps était court. Je pense qu’il a bien mérité de belles vacances désormais », glissera le pilote belge.

L’Allemand Harm Lahde est particulièrement motivé avec le KWPN Just A Dream (Quamikase des Forêts alias VDL Zirocco Blue). Il réalise le premier sans-faute avec le meilleur temps : 39’’30 !

Gilles Thomas est l’homme en forme du week-end, il est en quête d’un troisième podium en trois jours ! Pourtant la veille, il avait dit qu’un podium ce dimanche serait un résultat exceptionnel car il a découvert sa monture, J. Comghorla van Beek (Commme Il Faut), à Lanaken. Cette finale était donc déjà un magnifique objectif en soi. Mais tant qu’à faire, autant donner le meilleur de soi-même, le jeune homme fait de son mieux et réussit le double sans-faute. Cependant, il ne peut rien faire contre l’Allemand : après deux médailles de bronze, Gilles Thomas prend cette fois l’argent pour un troisième podium en trois jours à vingt et un ans !

« Ici, je pense que le mérite revient au moins autant à Hilke Mouws qui a monté le cheval durant toute la saison. C’est elle qui l’a formé mais au championnat de Belgique des 7 ans, il s’est avéré que c’était plus gros que ce qu’elle sautait d’habitude et elle n’était pas très à l’aise. Du coup, comme je monte déjà d’autres chevaux pour le même propriétaire, on m’a demandé si je pouvais monter la jument. Quand je l’ai essayée, je me suis dit qu’elle était sympa et au cours de la semaine ici, j’ai vu qu’elle était vraiment qualiteuse. Aujourd’hui dans la finale, j’ai vraiment senti qu’elle avait aussi des moyens pour faire de belles choses. Je suis vraiment heureux pour son éleveur car c’est vraiment quelqu’un d’incroyable. Il y a des gens qui utilisent des étalons parce qu’ils sont connus, lui, il a regardé les finales toute la journée et il est déjà en train de réfléchir à un jeune qui lui a plu, ou au père des chevaux qui l’ont marqué pour l'utiliser l’année prochaine. Il vit vraiment pour cela. Je pense qu’aujourd’hui, la jument a mérité du repos puis elle reviendra à la maison pour la suite de sa carrière », réagira le triple médaillé du week-end.

Le nouveau champion du monde était particulièrement heureux après son titre avec Just A Dream (VDL Zirocco Blue) : « Je suis ravi d’autant que c’est ma dernière apparition sous les couleurs du haras d’Eichenhain. Pour être honnête, je n’espérais pas être sans faute. C’est une vrai battante et le temps n’est pas un problème pour elle. Ce n’est pas un cheval facile mais j’ai vraiment voulu essayer, je ne voulais pas avoir de regret et cela a payé aujourd’hui. Nous l’avons acheté l’an dernier et elle a déjà beaucoup gagné sur le circuit international des jeunes chevaux », réagira Harm Lahde avant d’ajouter : « Je tiens vraiment à remercier Judy Ann Melchior et ses équipes. Après le passage du coronavirus, ce n’est pas simple de remonter un tel évènement. Pourtant ici, c’est comme si personne n’avait douté et que c’était une évidence pour tout le monde, y compris les sponsors, d’être présent. C’est vraiment fantastique. »

Résultats du championnat du monde des 7 ans

AuteurJulien Counet