5 mercatos marquants de l’année

29 December 2021

2021 a été synonyme du retour d’importantes échéances comme les championnats d’Europe ou encore les Jeux olympiques après la pandémie de Covid-19 qui avait entraîné leur annulation. S’équiper, repérer ou prévoir l’avenir, l’équipe de Studforlife a sélectionné cinq mercatos qui vous ont fait réagir !

#1 Alamo pour Sergio Alvarez Moya 

En début d’année, Sergio Alvarez Moya annonçait que son ami footballeur Sergio Ramos investissait dans Alamo. L’objectif était de sécuriser le cheval afin que l’Espagnol puisse concourir avec lui les plus belles compétitions mondiales. Le couple se plaçait dernièrement deuxième du Super Grand Prix de Prague lors des Playoffs du Global Champions tour, dont il s’était qualifié en gagnant le Grand Prix 5* de Berlin. 

Victoire du Grand Prix 5* de Berlin.

#2 L’arrivée de Candy de Nantuel chez Pénélope Leprevost

Ce mercato avait causé quelques remous venus de la planète équestre ! Anciennement monté par Thomas Rousseau, l’étalon Candy de Nantuel (Luidam) a rejoint les écuries de la meilleure cavalière française, Pénélope Leprevost, en janvier dernier. Depuis, le duo a pris part à quelques 5* dont le CSIO de Rotterdam où il se classait huitième d’une épreuve à 1,45m avec un parcours parfait. 

Le neuf ans se plaçait sixième du Grand Prix 2* de Valkenswaard en août. 

#3 Baloutinue sous la selle de Laura Kraut

Cette union est encore récente et pourtant, le binôme a déjà remporté l’argent par équipes aux Jeux de Tokyo ou encore la Coupe des nations d’Aix la Chapelle ! Après sa victoire dans le Grand Prix 4* de Wellington en avril dernier avec Adam Prudent, Baloutinue (Balou du Rouet) gagnait dans la foulée le Grand Prix suivant sur cette même piste avec l’Américaine avant de figurer dans la sélection pour les olympiades 2021.

Le couple a signé deux parcours sans faute dans l’épreuve par équipes à Tokyo.

#4 Berlux Z a quitté Simon Delestre

Dès son retour des Jeux olympiques où Berlux Z (Berlin) a fait sensation à seulement dix ans, il a été acheté par les écuries Coolmore Showjuming, représentées dans le saut d’obstacles par les frères Tom et Max Wachman. Le Z est maintenant monté par ce dernier, l'aîné.  

Max Wachman et Berlux Z à Prague lors des Playoffs de la Global Champions League. 

#5 Urvoso du Roch pour la jeunesse irlandaise 

Urvoso du Roch (Nervoso) était devenu un des piliers de l’équipe de France avec Nicolas Delmotte jusqu’à représenter son équipe à Tokyo ! Ce n’est pas un mais deux chevaux olympiques qu’a acheté Coolmore Showjumping ces derniers mois, cette fois-ci pour Tom ! 

Urvoso du Roch et Nicolas Delmotte s’offraient le Grand Prix 5* du Masters de Chantilly.

Crédits photos : Sportfot.com