Henrik von Eckermann termine en apothéose le Super Grand Prix de Prague !

21 novembre 2021Auteur : Lea Tchilinguirian

Prague… Chaque année, la ville tchèque est hôte des Playoffs du Longines Global Champions Tour (GCT) – League (GCL). Le Super Grand Prix doté à 1,25 million d’euros s’est couru hier soir et a été remporté par Henrik von Eckermann et le rapide King Edward (Edward 28), le couple continue de confirmer sa grande forme !

Après une saison annulée l’an passé, le circuit est revenu ces derniers mois avec quelques remous dans le calendrier. Quinze étapes se sont tout de même tenues avant de clôturer l’année en République Tchèque, dans les habituelles installations de l’O2 Arena de Prague où sport et show ne manquent jamais à l’appel !

Les quinze gagnants des Grands Prix du LGCT s’étaient donnés rendez-vous dans cette finale à 1,65m dessinée par le chef de piste italien Uliano Vezzani. L’épreuve s’est courue en deux manches, une cavalière n’est cependant pas réapparue dans la seconde. Il s’agit de la seule représentante féminine, Malin Baryard-Johnsson. Après un changement de monture de dernière minute, la Suédoise était finalement en piste avec son neuf ans El Barone 111 Z (Emerald) et non avec sa jument de tête H&M Indiana; Une incompréhension dans le triple a entraîné leur élimination. Si les cavaliers étaient majoritairement tous en selle sur leurs chevaux de tête, le parcours en a emmené quelques-uns à la faute en première manche à l’instar du jeune Bryan Balsiger (Ak’s Courage) ou encore Daniel Deusser (Killer Queen VDM). Ils ont été cinq à clôturer ce tracé avec aucune faute : Henrik von Eckermann (King Edward), Ben Maher (Explosion W), Olivier Robert (Vangog du Mas Garnier), Sergio Alvarez Moya (Alamo) et Darragh Kenny (VDL Cartello). 

Sergio Alvarez Moya et Alamo. © Stefano Grasso

Il fallait maintenir ce score vierge en seconde manche pour grimper sur le podium ! La victoire aurait pu être signée Ben Maher avec son fidèle alezan. Le couple champion olympique gagnait déjà cette épreuve en 2019 mais une barre bousculée au sol ne leur a pas permis de réitérer. Finalement, ils n’ont été que deux à rester sans pénalité ! Le premier double sans-faute a été réalisé par Sergio Alvarez Moya. Pas assez rapide, l’Espagnol n’a pas pu ajouter l’un des titres manquants à Alamo (Ukato), déjà vainqueur de la finale du Top 10 en 2018 et de la finale Coupe du monde de Göteborg un an plus tard avec Steve Guerdat. Ils se sont tout de même offerts la seconde place mais le pilote aurait aimé dédier cette soirée à son entourage : « Je voudrais profiter de ce moment spécial pour dire que l'année a été difficile pour moi, j'ai perdu mon père et quelques mois plus tard ma coéquipière Anna (Kellnerová) a également perdu le sien, c'est dommage de ne pas avoir gagné car je voulais leur offrir cette victoire ». 

Le podium de Prague, toujours rempli de festivités. © Global Champions Tour 

 Derniers à s’élancer, Henrik von Eckermann et King Edward n'avaient aucunement le droit à la faute. Sans prendre tous les risques que proposait le tracé, le Suédois a tout de même été le plus rapide et s’est adjugé la victoire dans le Super Grand Prix clôturant ainsi la saison 2021 du circuit ! « Revenir dans cette atmosphère est incroyable, c'était un moment spécial pour moi avec cette foule. J'avais tout le temps l’objectif de me qualifier pour cette finale parce que je savais que j'aurais une bonne chance - de remporter l'épreuve -. C'est un sentiment fantastique quand ça colle comme aujourd'hui », a conclu le gagnant.

Résultat complet

Photo à la une : Katerina Navojoa


AuteurLea Tchilinguirian