FR
Voir les filtres
20 Février 2018
Ekestrian : embryons, poulinières et pailettes !
Pour cette première enchère de l’année, bénéficiez une fois encore de l’offre exceptionnelle : 0% de frais de vente pour une enchère gagnante placée Lundi 26 février. Venez nous rencontrer au Salon des Etalons de Saint-Lô les samedi 24 et dimanche 25 février pour plus d’informations. 18 embryons rares - CASALL ASK x propre soeur de la performeuse CHIARA 222, gagnante Coupe des Nations et CSI5* 1m60 avec Ludger Beerbaum - BIG STAR x soeur de CARETINA DE JOTER, CSI5* 1.60m Coupe du Monde avec Edwina Tops-Alexander - HEARTBREAKER x unique soeur de CELLA, gagnante en Coupe des Nations et CSI5* avec Ben Maher, meilleure fille d’USHA VAN’T ROOSAKKER - le ¾ frère/soeur de NABAB DE RÊVE par QUIDAM DE REVEL - HEARTBREAKER x soeur de CHESALL ZIMEQUEST, gagnant CSI5* 1.60m avec Simon Delestre - BALOUBET DU ROUET x soeur de NINO DES BUISSONNETS, la combinaison Olympique gagnante ! - DOMINATOR x fille de l’unique propre soeur BIG STAR - URANO DE CARTIGNY avec ARMONIA LA SILLA, performeur 1.60m avec Rolf Goran Bengtsson Vous retrouverez aussi d’autres embryons rares et d’exception toujours avec des pères 5* sur les meilleures souches maternelles françaises et européennes directes : QUICK STAR x souche de CASALLO Z, gagnant CSI5* 1m60 avec Piergiorgio Bucci, DIAMANT DE SEMILLY x souche de QUAPRICE BOIS MARGOT, EMERALD VAN’T RUYTERSHOF x souche de VIKING DU TILLARD, 4ème par équipe aux Jeux d’Atlanta avec Hervé Godignon et gagnant en Coupe des Nations, CLARIMO ASK x souche de JUMPY DE KREISKER, MALITO DE RÊVE x souche de CARTHAGO Z, QUICK STAR x petite fille de FRAGANCE DE CHALUS, BIG STAR x souche de CORLAND, QUICK STAR x souche de VIGO D'ARSOUILLES, CASALL ASK x souche de CASALLO Z, CICERO Z x souche de RAHOTEP DE TOSCANE. 4 poulinières d’exception - Poulinière fille de la propre soeur d’AIR JORDAN Z - Poulinière fille de la propre soeur de RAHOTEP DE TOSCANE - Poulinière par CLINTON x CONTENDER, fille de la soeur d’ALL STAR 5, Champion d’Europe par Equipe avec Denis Lynch - Poulinière par DARCO, propre soeur de KALIEF (gagnant Coupe des Nations 1.60m avec Eric Wauters), pleine d’AGANIX DU SEIGNEUR Accédez à des paillettes rares pour votre saison de monte 2018 Dans son role de dénicheur de pépites, Ekestrian souhaite rendre accessible l’achat occasionnel de paillettes rares d’étalons ayant marqués l’histoire du sport et de l’élevage. Les paillettes proposées à la vente aux enchères de février présentent toutes les garanties juridiques à leur commercialisation sur notre plateforme. Rappelons qu’en tant que société d’enchères, Ekestrian a pour vertu sur 2018 de proposer une collection de seulement quelques paillettes rares et élites pour la saison de monte. Néanmoins, suite aux pressions de certains acteurs économiques européens, et bien que dans son bon droit, Ekestrian a décidé de ne garder à l’enchère que les paillettes de son portefeuille issues de distributeurs français : une paillette de BALOUBET DU ROUET, un lot de trois paillettes de QUICK STAR et une paillette de FOR PLEASURE. Ekestrian supprime les autres paillettes de la vente. Vous retrouverez toutes les informations sur les paillettes de BALOUBET DU ROUET, QUICK STAR et FOR PLEASURE sur leur fiche respective sur www.ekestrian.com . Vous pouvez contacter l’Equipe Ekestrian au +33686496006 / +33789287674 ou contact@ekestrian.com Communiqué
15 Février 2017
15 nouveaux étalons à Zangersheide.
A Deauville, le studbook Zangersheide organisait le week-end dernier sa traditionnelle expertise pendant que l'un de ses portes drapeaux Caribis Z (Cartiano Z) brillait à Hong-Kong. 15 étalons ont trouvé grâce aux yeux du jury alors que Coup D'Coeur d'Euskadi (Diamant de Sémilly) a reçu son agrément définitif. Parmi les nouveaux étalons admis, on retrouve Extra Balle d'Ick (Unik d'Ick), neveu du double médaillé olympique London et frère utérin de la jument de Grand Prix Heartfelt ainsi que de l'étalon approuvé Vivald'Ick ; Clovis de la Pomme, premier fils admis de Cadeau de Muze qui remportait le même week-end le Grand Prix de Moorsele issu de la souche de Fragance de Chalus qui n'est autre que sa 3ème mère et son frère utérin Equinox de la Pomme (Vigo d'Arsouilles), issu également de Lemmon Tea de la Pomme, rare fille de C-Ingmar. On retiendra surtout le très spectaculaire Elixir du Banco (Quartz du Chanu) dont la mère est une soeur utérine de Floralie Jac, elle-même mère de Love Love'Jac. Parmi les plus âgés, le haras de Pléville est récompensé avec l'admission de Clayton de Pléville, l'un des rares produits d'Hickstead avec une mère par Cornet Obolensky alors que Calensky Hero (Cornet Obolensky), issu d'une fille de la championne du monde Liscalgot aura montré de gros moyens. Patrice Delaveau était venu lui-même présenter le fils de son crack retraité Orient Express qui se consacrera à la monte en frais cette année au haras des Coudrettes et compte désormais une nouveau fils admis avec Be Express, issu d'une soeur utérine de l'ancienne internationale Fleche du Plessis. Le haras des Coudrettes a également pu compter sur un second étalon admis avec Djumbe du Rouet (Lux Z) issu de la souche de Baloubet du Rouet. Liste des étalons admis
13 Janvier 2017
By Cera d’Ick et Niagara d’Elle au catalogue de France Etalons
Approuvé par le Selle Français cet hiver, By Cera d’Ick (Stakkato x Landadel) sera stationné au haras de Saint Lô tout comme son compagnon d’écurie Niagara d’Elle (Quick Star x Jalisco B) qui après une saison à Zangersheide et deux saisons en Allemagne chez la famille Klatte fait son retour en France. By Cera d’Ick s’est malheureusement blessé en Belgique à 3 ans laissant échapper les grands espoirs placés en lui. Revenu en France, il n’avait jusqu’à présent sailli que les juments de ses propriétaires et à 6 ans, ce sera la première fois qu’il sera proposé à la monte aux éleveurs. Fils de l'étalon vedette du Hanovre Stakkato et l'ancienne crack de Peter Wylde Fein Cera, championne Olympique par équipe à Athènes, médaillé de bronze en individuel à Jerez de la Frontera, gagnante de l'Audi Bruxelles Masters, dans le Grand Prix de Düsseldorf, classées dans les Grand Prix coupe du monde de ‘s Hertogenbosch, Londres, Bordeaux, Genève ou encore deuxième de la coupe des nations d'Aix la Chapelle en 2004. Fein Cera étant elle-même une fille de Cera, gagnante de la coupe des nations d'Aix la Chapelle en 1998 sous la selle d'Otto Becker après avoir effectué une magnifique carrière sous la selle de Paul Darragh avec qui elle a remporté en autres les Grand Prix de Barcelone ou encore la Coupe des nations de Rotterdam en représentant l'Irlande aux championnats d'Europe en 1997. International sous la selle de son éleveur Bertrand Pignolet, Niagara d’Elle aura été classé dans le Grand Prix de Dinard où il a également remporté le derby, Fontainebleau, Caen après avoir été élite à 4 et 5 ans à Fontainebleau avant d’être finaliste l’année suivante. Malgré une production très restreinte, ses produits s’illustrent déjà sur les pistes internationales à l’image d’Unik d’Ick sans oublier sa pouliche Nena Z qui avait remporté le championnat des pouliches du Z Festival en 2015. Les deux étalons du haras d’Ick ne seront pas les deux seuls recrues de France Etalons qui distribuera également en partenariat avec son propriétaire, Marius Huchin, la semence de Number One d’Iso (Baloubet du Rouet x Si Tu Viens) qui restera faire la monte au haras des Princes mais sera distribué par Michel Guiot et Denis Hubert en réfrigéré dans toute la France. Ils distribueront également en congelé la semence de Giovani de la Pomme (Shindler de Muze x Darco), le fils de Narcotique II de Muze, qui s’est révélé au plus haut niveau en 2016 sous la selle de la jeune Maelle Martin. On retrouvera également les jeunes promesses tels Danturo manciais (Canturo x Cassini II) dont l’arrière-grand-mère n’est autre que Fragance de Chalus, Decibel de Talma (Vigo Cécé et Reggae de Talma par Cento, mère aussi de Une de l’Othain (CSI***** avec Marie Etter Pellegrin)et Valkyrie de Talma), Chagall de Toscane (Norton d’Eole x Opium de Talma) dont la grand-mère est l’internationale Quarela de Toscane et l’arrière-grand-mère, la regrettée Karla de Toscane, propre sœur de l’olympique Rahotep de Toscane. L’ancienne championne de France des 7 ans étant disparue l’été dernier.
25 Août 2016
Daho du Paradis réalise le doublé au Sologn'Pony.
Les Poneys Français de Selle aiment les doublés … mais surtout les très bonnes souches… cheval. Après le doublé de Champagne d’Ar Cus (Machno Carwynn avec une petite fille de Rafale de Kerglenn, elle-même petite fille de Jumpy de Kreisker), c’est au tour de Daho du Paradis de réaliser ce même doublé : championnat de France des 2 ans puis des 3 ans ! Ce joli bai est un fils du très médiatique Ulk d’Eté (Heartbreaker) alors que sa mère est une fille d’Erco van’t Roosakker et de la regrettée Exellentia de Muze , mère de très nombreux internationaux issue de la célèbre souche de Qerly Chin. « J’ai acheté plusieurs embryons chez Joris de Brabander. J’ai eu une fille de Fragance du Chalus qui se consacre aujourd’hui à l’élevage, j’ai également acquis un embryon de Funky Muzik qui m’a donné Bretling du Paradis Z qui évolue aujourd’hui en Grand Prix avec Rik Hemeryck et deux embryons de l’internationale Eureka van’t Roosakker qui m’ont donné deux mâles puis j’ai eu un embryon d’Exellentia de Muze qui est une fille de Narcotique II de Muze qui m’a donné Eryne du Paradis Z. A trois ans, elle sautait bien mais n’était pas très grande à tel point qu’en discutant avec Laurent et Vincent Roger, j’ai pris la décision de la faire labelliser par le Poney Français de Selle et de la faire saillir de Ulk d’Eté. Nous l’avons ensuite fait tourn! er et nous nous sommes rendus compte qu’elle avait une ! qualité de saut exceptionnelle … puis lorsque nous avons mis son fils sur les barres, il a montré également d’énormes qualités. Nous avons dès lors décidé de la consacrer à l’élevage mais en chevaux d’autant qu’elle avait bien grandi et qu’elle toise aujourd’hui 1m55-56. Je suis très content d’avoir fait naître un bon poney mais ce n’est pas mon milieu et puis sa propre sœur Iphigeneia de Muze qui évolue avec Grégory Wathelet est quant à elle une grande jument. Génétiquement, je ne pense pas qu’Eryne aurait dû être petite. Peut-être que c’est à cause de son inbreeding puisqu’elle est inbred sur Darco et sur Chin Chin par Usha van’t Rosakker et Qerly Chin. Elle nous a donné cette année un poulain par Mylord Carthago et nous all! ons faire des embryons avec elle l’an prochain. Nous élevons chaque année avec 3-4 juments puisqu’en plus de la fille de Fragance et Eryne, nous avons également une sœur de Nino des Buissonnets, un Darco et une jument de la souche de Quidam de Revel que nous avons acquis à l’élevage de Riverland l’an dernier. Les produits que nous conservons débutent leur carrière chez nous avant de prendre ensuite la route vers les écuries de Rik Hemeryck ou Nicolas Delmotte.» nous expliquera Stephan Marty de l’élevage du Paradis. « Nous étions allés voir Daho lorsqu’il était poulain. Sa génétique nous plaisait beaucoup, le poulain était très plaisant … mais nous n’avions pas osé l’acheter car nous n’étions pas sûrs qu’il reste dans la toise. Nous sommes toujours restés en contact avec son éleveur qui n’élève d’habitude que des chevaux. Un jour, il m’a appelé pour me dire qu’il l’avait fait sauter mais qu’il n’avait pas un seul cheval qui sautait de la sorte. Nous lui avons demandé de l’amener chez nous qu’on le fasse sauter dans le rond. Lorsque nous l’avons vu, nous lui avons proposé de le présenter aux deux ans …! après en avoir acheté une part. Daho est un peu moins électrique que son père mais est plus classique avec une galopade plus cadencée et un physique magnifique. Par contre, si Daho a eu l’opportunité de saillir 60 juments pour sa première année de monte avec des éleveurs très intéressés autant par ses qualités que sa génétique, c’est exclusivement des ponettes alors que son père avait sailli une quarantaine de juments cheval. » expliquera Laurence Roger, éleveuse et propriétaire de l’étalon Ulk d’Eté très active au sein de l’étalonnage poney par le biais de Pony Planet.
20 Avril 2016
Trafalgar Kervec est la nouvelle recrue de Patrice Delaveau.
Le Selle Français de 9 ans Trafalgar Kervec (Quaprice Bois Margot x Diamant de Sémilly x Darco) est la nouvelle recrue de Patrice Delaveau. Sa mère n’est autre que l’internationale Queen Girl Kervec qui a évolué sous la selle de Julien Gonin, fille elle-même de l’internationale Jolly Girl Kervec qui a évolué sous la selle de Jean-Marc Nicolas. Cette dernière étant la propre sœur de l’étalon Bamako de Muze, fils de l’internationale Fragance de Chalus … tout comme Mylord Carthago, Norton d’Eole, Arc en Ciel de Muze et tant d’autres. Acquis par Guillaume Ansquer à deux ans auprès de son naisseur Roger Huon, Trafalgar aura évolué sous la selle de Jean Le Monze qui l’aura amené jusqu’en Grand Prix deux étoiles en début de son année de 8 ans. C’est là que le hongre Selle Français prend la direction des écuries de Frédéric Busquet qui décide d’en faire l’acquisition. « J’aime les jolis chevaux et ce cheval m’a plu déjà par son look. Ensuite, c’est un cheval avec beaucoup de sang qui est atypique avec un style particulier et une manière de parfois se vriller au-dessus des obstacles car il ne veut pas toucher car il a un respect incroyable. Une fois que l’on est dessus, on a un sentiment incroyable et c’est aussi ce qu’a ressenti Patrice lorsqu’il l’a essayé à Cagnes sur Mer. Cette année, j’avais pour objectif de rejoindre l’équipe de France en seconde ligue avec Trafalgar, raison pour laquelle je suis parti à Arezzo pour qu’il puisse prendre l’expérience nécessaire pour atteindre cet objectif … et sur la route du retour, j’avais décidé de m’arrêter à Cagnes sur mer ce qui se mettait parfaitement dans le planning … puis finalement, il est vendu ! Cela fait partie de mon métier, j’ai une structure assez importante et je dois vendre un à deux chevaux par an. J’avais fait une exception avec Plume de la Roque que j’avais décidé de conserver … mais lorsque je me suis retrouvé aux Etats-Unis avec mes deux chevaux, le premier a été vendu rapidement … puis j’ai reçu une proposition pour Plume. J’avais vraiment l’intention de la conserver … mais il faut aussi être réaliste et il y a des propositions qui ne se refusent pas d’autant que je pense que c’était également une belle opportunité pour elle. Ici, la situation est différente. Vendre un tel cheval dans une telle écurie, c’est aussi une belle publicité pour le travail que l’on fait. Je n’ai aucunement la prétention de monter comme Patrice Delaveau. Des cavaliers comme lui évoluent à l’échelon supérieur tout simplement. Ici, tout s’est déroulé très vite. Patrice a essayé le cheval sur place alors qu’Emmanuèle et Armand Pette étaient présents. De plus, j’ai la chance de pouvoir bénéficier de l’aide de Jean-Maurice Bonneau qui est avant tout un ami mais qui m’aide énormément ainsi que mon cavalier d’autant que nous sommes presque voisins. Si Jean-Maurice travaille aujourd’hui au sein de la structure HDC, il connait Trafalgar depuis qu’il est arrivé chez moi et il l’a toujours aimé. C’est sûr que dorénavant ma saison ne sera pas la même mais je ne suis pas à pied pour autant car je pense avoir quelques sept ans de très grande qualité. » expliquera Frederic Busquet.