Zilverstar T
Père › Berlin
Mère › Triest Star
1.68m / 18 ans (2004)
  • SexeÉtalon
  • StudbookKWPN
  • RobeGris

Zilverstar T a été approuvé par le BWP en 2008. Il évolue depuis toujours dans les écuries de Ludo Philippaerts avec qui il débute fin 2012 au plus haut niveau.

Pedigree
Père
Berlin
Cassini I Estia
Capitol I Wisma Caretino Folia
Mère
Triest Star
Darco
Lugano van Laroche Ocoucha Darco
ArticlesAssociés
18 August 2016
Disqualification de Nicola Philippaerts et Zilverstar T
Vu l'ampleur que prend l'affaire, Nicola Philippaerts puis la fédération belge ont réagi, comme Jur Vrieling hier, à leur disqualification lors de la première manche individuelle des JO. Communiqué de la fédération : Les sentiments sont mitigés au sein du monde équestre belge en ce moment. D’un côté, le point positif est la qualification de Jérôme Guéry pour la finale qui se déroulera ce vendredi, d’un autre côté, certains médias ont publié des articles ces derniers jours à propos de la disqualification de Nicola Philippaerts et Zilverstar T lors de la première manche qualificative pour les individuels. La FRBSE déplore le caractère erroné du contenu de ces publications. Lors de cette première épreuve, Nicola et Zilverstar T ont été éliminés suite à deux refus dans la dernière ligne du parcours, en concordance avec le règlement. Lorsque le cavalier est retourné au paddock, une petite éraflure a été relevée sur le flanc de Zilverstar T, probablement causée par un éperon. Le règlement FEI est très clair à ce sujet : à la moindre trace de sang, le cavalier est disqualifié. A cette annonce, Nicola est resté très calme au paddock et est immédiatement descendu de cheval tellement la déception était grande. Tant le directeur sportif de la FRBSE, Wendy Laeremans, que le vétérinaire Frederik Bruyninx, membre de la délégation belge, étaient présents à ce moment-là. La dénommée « blood rule » vise à protéger les chevaux et a été appliquée dans ce cas précis. Ce règlement s’applique pour l’usage abusif des éperons (ce qui n’est pas le cas ici), lors de l’usage excessif de la cravache (ce qui n’était également pas le cas non plus), et s’il y a la moindre trace de sang sur les flancs du cheval. Il n’est donc absolument pas question d’utilisation (abusive) de la cravache ou de brutalité envers le cheval, que l’on pourrait qualifier de « maltraitance ». La FRBSE ne tolérerait en aucun cas un tel comportement et infligerait les sanctions appropriées. Aussi bien dans les sports équestres en général que pour la Fédération Equestre Belge FRBSE, le bien-être des chevaux est et reste primordial. La FRBSE insiste grandement sur le fait que toute la délégation Olympique Belge fait tout son possible pour que les chevaux soient traités dans les meilleures conditions et accompagnés avec le plus grand soin lors de ces Jeux Olympiques. Dès le départ des chevaux en Belgique jusqu’à leur retour, un vétérinaire belge est prêt à apporter son aide lorsqu’elle s’avère nécessair e, et même de manière préventive. Grand Cru van de Rozenberg et Zilverstar T continueront à être entourés des meilleurs soins dans les jours à venir et nous allons maintenant nous concentrer sur les dernières prestations de Jérôme Guéry avec Grand Cru. "Une seule phrase écrite par un journaliste à qui je n'ai pas parlé et votre vie peut changer ce que je déplore au plus haut point." expliquera Nicola Philippaerts dans un communiqué. " La déception était grande, dimanche, après mon élimination, mais la déception est encore plus grande aujourd'hui après tout ce qui a été écrit. Le refus d'un cheval est quelque chose de brusque, à laquelle tu ne t'attends pas. Lorsque Zilverstar s'est soudainement arrêté sur le double, j'ai tout fait pour ne pas tomber et je l'ai touché avec mes éperons. Nous nous sommes ensuite représentés devant l'obstacle mais sans parvenir à le franchir, ce qui a entraîné notre élimination. Lors de ma sortie de piste, le juge a remarqué une petite égratignure sur mon cheval, sans doute provoquée par ma réaction soudaine. Suite à cela, nous avons été immédiatement disqualifiés. C'est tout ce qui s'est passé, rien de plus.'' , précise-t-il, avant de conclure "Aujourd'hui, certaines personnes me font passer pour un bourreau, ce qui est très douloureux pour moi. La relation entre le cheval et le cavalier est très intense. Zilverstar et moi formons une équipe. Nous faisons tout ensemble et avons besoin l'un de l'autre."
12 July 2016
Jérôme Guery & Nicola Philippaerts aux Jeux.
Le COIB et la FRBSE confirment la sélection des combinaisons suivantes pour les Jeux Olympiques de Rio de Janeiro. Deux billets individuels ont été obtenus pour le saut d’obstacles. Ils iront à Jérôme Guéry avec Grand Cru van de Rozenberg (Alexander Oancea & Jérome Guéry) et à Nicola Philippaerts avec H&M Zilverstar T (Stoeterij Dorperheide, Ludo Philippaerts, Cocovado). La combinaison de réserve sera Judy-Ann Melchior avec As Cold As Ice Z (Zangersheide). Bisquet Balou C (Frans Lens) sera stand-by en cas de soucis. A 23 ans, Nicola Philippaerts suit donc les traces de son père, Ludo Philippaerts qui aura représenté la Belgique lors de quatre olympiades alors qu'il s'agira d'une première sélection pour les deux cavaliers belges. Papillon Z (Yves Woitrin) de Jérôme Guéry, et HH Conrad de Grégory Wathelet sont les deux chevaux à avoir obtenu les critères de sélection et ont permis à leurs cavaliers d’obtenir deux places individuelles pour la Belgique. HH Conrad est maintenant vendu et évolue sous la selle de l’américain Quentin Judge. Malheureusement, Grégory ne possède en ce moment pas d’autres chevaux, prêts pour les Jeux à Rio. Les performances et qualités indéniables de Papillon Z ne sont évidemment pas remises en cause et la Fédération ne peut être que reconnaissante envers le cheval, son propriétaire et son cavalier pour le travail accompli. Cependant, après de longues et difficiles réflexions, il s’avère que le coach national, en accord avec le cavalier Jérôme Guéry, estime que Grand Cru van de Rozenberg est le choix le plus judicieux et sage pour obtenir les meilleurs résultats à Rio. Pour le complet ce seront Karin Donckers avec Fletcha van 't Verahof (Karin Donckers, Joris De Brabander, Carl Bouckaert) et Joris Vanspringel avec Lully des Aulnes (Emma Holtrust & Joris Vanspringel) qui défendront les couleurs belges. Les deux cavaliers ont plusieurs cordes à leurs arcs, si un problème survient avec leur premier cheval, ils peuvent prendre leur deuxième ou troisième option. S'il y a un problème avec l'un des deux cavaliers, ce sera alors Lara de Liedekerke-Meier avec Ducati van den Overdam (Jean De Cloedt) qui entrera en action. Pour le dressage nous pouvons seulement envoyer une combinaison à Rio. Jorinde Verwimp et Tiamo (Dressuurstal Verwimp) défendront nos couleurs à Rio de Janeiro. Jeroen Devroe et Eres DL sont les réserves (Daniel Lousberg). Tout comme pour le saut d’obstacles, la paire que l’on doit gratifier pour le ticket belge pour Rio, n’est pas reprise dans la sélection. Il y’a quelques semaines, Annarico (Fanny Verliefden) a subi une blessure qui devait normalement guérir très vite . Cependant, en raison de complications pendant le processus de guérison, il sera impossible d’avoir Annarico en forme pour les Jeux Olympiques. La jument de 11 ans se remettra complètement de la blessure mais le temps jusqu’aux JO est simplement trop court. Avec communiqué