Voir les filtres
26 January 2014
Les gagnants du week-end !
Pas moins de neuf concurrents s'étaient qualifiés pour le barrage de l'étape de coupe du monde de Zurich mais ils ne seront que trois à réussir le double sans faute d'un Grand Prix remporté par Pius Schwizzer sur ses terres grâce à Toulago (Toulon x Carthago) devant un Joe Clee en grande forme sur Diablesse de Muze (Baloubet du Rouet x Nabab de Rêve) alors que Christian Ahlmann complète le podium sur Aragon Z (Askari). Patrice Delaveau s'installe désormais en tête du classement de la league européenne de coupe du monde grâce à sa 8ème place sur Lacrimoso (Landjunge) et devance désormais Scott Brash et Steve Guerdat. A Amsterdam, l'inarrêtable John Whitaker a remporté le Grand Prix**** sous la selle de l'étalon Argento (Arko III) devant Gert Jan Bruggink et son fidèle Primeval Déjà Vu (Heartbreaker) alors que l'Irlandais Alex Duffy complète le podium sur Living the Dream né chez Stijn van Campenhout sous le nom de Fideel van't Prinsenveld (Toulon). Les belges Jos Lansink sur Ensor de Litrange (Nabab de Rêve) et Grégory Wathelet sur Sea Coast Forlap DC (Querlybet Hero) prennent respectivement les 4ème et 5ème places. A Oliva, le Grand Prix est revenu à l'Irlandais Anthony Condon sur Valuet (Calvados) devant Julien Epaillard sur Cristallo A LM (Casall) alors que Marlon Zanotelli prend la 3ème place sur l'ancienne monture de Michel Robert, Nenuphar'Jac (Cumano). A Palm Beach, les deux jeunes britanniques s'étaient de nouveaux mis sur le devant de la scène avec la victoire de Ben Maher sur Cella (ex Centoia vh Roosakker; Cento) devant le numéro un mondial Scott Brash sur Ursula (Ahorn) alors qu'Alvaro de Miranda complète le podium avec AD Norson du Reverdy (Quidam de Revel).
28 October 2013
Michel Robert fera ses adieux à la compétition à Equita.
Dernière ligne droite avant Equita'Lyon. Quelques jours après l'annonce du retrait de la compétition de Michel Robert, les organisateurs ont décidé de fêter leur champion et conseiller d'Equita. Ce sera un moment émouvant à ne pas manquer : les adieux de Michel Robert à la compétition, dimanche 3 novembre vers 14H30 sur la piste d’Equita’ Lyon, juste avant le Grand Prix Longines presented by GL events. A presque 65 ans, le plus médaillé de tous les cavaliers français a fait preuve d’une longévité exceptionnelle. En 2008 encore, il remportait la finale du Top 10, qui est au saut d’obstacles ce que les Masters sont au tennis. L’année suivante, il triomphait en finale du Global Champions Tour. Cette année, il remporte encore trois Grand Prix internationaux et gagne, entre autres, deux épreuves lors d’un CSI5* Coupe du monde à Bordeaux. C’est donc un cavalier toujours au sommet de son art qui tire sa révérence ! Deux médailles olympiques, cinq en Championnat du monde, dont l’argent en 1994 et le bronze en 1982 en individuel, six médailles en Championnat d’Europe, dont une d’argent individuelle en 1993, soit treize médailles dans les Championnats internationaux majeurs auxquelles il convient d’ajouter quatre médailles d’or aux Jeux méditerranéens et cinq titres de Champion de France : un palmarès inouï et qui n’est pas près d’être égalé en France (Avec neuf médailles, Eric Navet, aujourd’hui entraineur aux Etats-Unis, est actuellement son dauphin, mais parmi les cavaliers encore en activité, le mieux placé, Roger-Yves Bost, l’actuel Champion d’Europe, est à cinq bonnes longueurs en tenant compte de ses podiums en finale de Coupe du monde !) Bref, c’est un énorme sportif français dont le départ sera célébré le 3 novembre et ce sera une grande page de l’histoire des sports équestres qui se tournera. Des adieux chargés d’émotions dont la mise en scène, concoctée par l’équipe d’Equita’ (dont Michel est le conseiller sportif), restera secrète. La liste des cavaliers participants à l'évènement est quant à elle disponible : Cliquez ici