Voir les filtres
17 May 2014
La France à domicile.
Objectif atteint pour Philippe Guerdat qui a pu mener son équipe à la victoire à La Baule alignant trois sans faute en seconde manche avec des doubles sans-faute de Pénélope Leprévost sur Dame Blanche vd Arenberg et Aymeric de Ponnat avec Armitages Boy alors que pénalisé de 4 points en première manche, Jérôme Hurel signera également le sans faute en seconde manche avec Quartz Rouge. Après 8 points en première manche, Kevin Staut n'aura pas à repartir en seconde manche avec Rêveur de Hurtebise. Derrière la Belgique a pourtant donné du fil à retordre à son ancien sélectionneur en pointant en tête à l'issue de la première manche avec trois parcours sans aucune pénalité. Après une finale de coupe du monde décevante, François Mathy n'a malheureusement pas encore retrouvé sa Polinska des Isles des grands jours, il faudra certainement encore un peu de patience. Jos Verlooy aura laissé filer la victoire avec deux fautes de Domino en seconde manche alors que ses équipiers n'ont rien lâché. Olivier Philippaerts a décidément retrouvé son Cabrio vd Heffinck des plus grands jours alors que Gregory Wathelet signe son deuxième double sans-faute avec Sea Coast Forlap DC pour les deux premières Super League de sa monture, rien que ça ! L'Irlande et la Grande Bretagne se partagent quant à eux la troisième marche du podium. A Odense, la victoire est revenue à la Grande Bretagne mais mal embarquée en première manche, la Belgique aura réussi à remonter dans le peloton des poursuivants grâce à deux sans faute de Christophe Vanderhasselt sur Edel Vitseroel et Niels Bruynseels sur Pommeau du Heup pour terminer à la seconde position à égalité avec la France grâce au double sans-faute de Frederic David sur Equador van't Roosakker et la Suisse qui avait survolé la première manche avec pas de moins de quatre sans-faute mais dont la seconde manche aura été beaucoup plus délicate et où seul Janika Sprunger réussira le double sans faute avec Aris CMS.
02 May 2014
La Suisse insaisissable à Lummen !
Météo incertaine cet après-midi sur le Longines Spring Classic of Flanders et son épreuve phare, la Coupe des Nations Furusiyya FEI, qui sera finalement passée entre les gouttes. Incertains, les cavaliers helvètes, eux, ne le furent pas ! Les trois premiers couples sélectionnés par Andy Kistler, Pius Schwizer / Toulago (Toulon), Romain Duguet / Quorida de Trého (Kannan) et Paul Estermann / Castlefield Eclipse (Obos Quality) restèrent tout simplement le score vierge… si bien que le champion olympique Steve Guerdat ne dû même pas fouler la Derby Arena avec Nasa (Cumano) ! Seule nation qui aurait pû faire trembler la Suisse, la France. Remarquable également, les tricolores alignent trois sans-faute en première manche avec Kevin Staut / Rêveur de Hurtebise (Kashmir van Schuttershof), Aymeric de Ponnat / Armitages Boy (Armitage) et Pénélope Leprévost / Dame Blanche van Arenberg (Clinton). En seconde manche, Kevin sort à 4 points, Aymeric confirme et Jérôme Hurel signe cette fois le sans-faute qui lui avait échappé avec le puissant Quartz Rouge (Ultimo van ter Moude). Autrement dit le suspens a duré jusqu’au bout. Si Pénélope et Dame Blanche sont sans-faute, il y aura barrage pour la victoire. Mais de sursis en sursis, la grise finira par renverser le vertical numéro 10, reléguant l’équipe de Philippe Guerdat à la deuxième place. Premiers ex-aequo à l’issue de la première manche, les Pays-Bas connaissent quelques déboires et terminent quant à eux à la cinquième place avec 4 fautes au compteur. Dégringolade également pour la Suède qui passe de la 4ème à la 7ème place (21 points), derrière l’Espagne qui signe une jolie deuxième manche et remonte 6ème (19 points), mais devant les Anglais, pas très en forme et bons derniers (33 points). Cela signifie que la deuxième manche a surtout profité à deux équipes, la Belgique et l’Irlande, Les Irlandais, qui engrangeaient tous une faute sur le premier tour, alignent trois clear-round sur le deuxième. Tandis que la Belgique, partie un peu sur le mauvais pied avec les 8 points de Pieter Devos et Candy (Nabab de Rêve) puis Nicola Philippaerts / Cortez (Quick Star), se rattrape en accueillant le sans-faute de Jos Verlooy et Domino (Thunder van de Zuuthoeve) en première manche, celui de Pieter en seconde, le score divisé par deux de Nicola et bien-sûr le splendide double sans-faute de Grégory Whatelet et son pétillant Sea Cost Forlap DC (Querlybet Hero). Avec un score final de 12 points, les équipes de Kurt Gravemeier et Robert Splaine se partagent ainsi la troisième marche du podium.