Voir les filtres
25 December 2017
Readly Express impressionnant à Vincennes.
Le trotteur suédois a fait ses débuts sur la grande piste de Vincennes et il ne les a pas manqués. En prenant la tête dès le départ, il s'offre un face à face avec Carat Williams (Prodigious) qui sera obligé de faire la course à l'extérieur, Readly Express (Ready Cash) accélérera le mouvement en fin de course pour terminer avec une facilité impressionnante devant Treasure Kronos (Raja Mirchi) alors que Charly du Noyer (Ready Cash) règle le sprint du peloton devant Carat Williams qui aura su résister dans cette course difficile. Après cette prestation, Readly Express se présente comme l'un des principaux opposants de Bold Eagle dans le Prix d'Amérique mais l'entourage du Suédois reste très calme : "Bold Eagle est un crack. Readly Express est un très bon cheval et nous espérons qu'il termine près de Bold Eagle mais il n'a que 20 courses dans les jambes alors nous verrons." réagira son entraineur. Le prix d'Amérique risque d'être un véritable requiem pour Ready Cash qui comptera de nombreux produits dans l'épreuve reine puisque Bold Eagle, Bird Parker, Charly du Noyer et désormais Readly Express sont d'ores et déjà qualifiés pour l'épreuve reine ! Un peu plus tôt dans la journée, le critérium continental offrait lui aussi une place pour le prix d'Amérique mais malgré un départ derrière l'autostart, on assistera à un faux départ. Parmi les favoris on retrouve des chevaux tels que Django Riff ou Dreamoko mais aujourd'hui, ce sera le jour de Doria Desbois (In Love with You) qui aura attendu et sera revenue de très loin dans le dernier virage pour placé son accélération dans la dernière ligne droite tout à l'extérieur. Matthieu Abrivard s'impose dans une magnifique course pleine de suspens. Côté concours, un seul Grand Prix ce week-end à Al Ain où Abdullah al Sharbatly s'est imposé avec Crazy Quick (Chacco Blue) devant Miriam Schneider sur Cartagena 17 (Cellestial) alors que l'étalon Selle Français Tsunami de Hus (L'arc de Triomphe), issu de la propre soeur d'Arko III, complète le podium avec Mohammed Al Owais. Frédéric David est 4ème avec Ureka de Roy (Quidam de Revel).
25 June 2017
Les gagnants du Grand Prix.
Peder Fredericson remporte le Grand Prix***** de Rotterdam sur sa monture olympique All-In de Vinck (Kashmir van't Schuttershof). Le sBs devance l'étalon BWP Good Luck (Canturo) sous la selle de Cian O'Connor alors que Marc Houtzager complète le podium avec Sterrehof's Calimero (Quidam de Revel). Après son titre chez les Pro 1 avec son étonnant Impressario vd Heffinck (Diabeau), Romain Potin remet le couvert mais cette fois chez les élites grâce au retour très bien géré de son crack Tzigano Massuère (Cassini II ), issu de la propre soeur de Lucciano. Il devance l'ancien champion de France Grégory Cottard sur Regate d'Aure (Robin II Z) et Frédéric David qui décroche le bronze sur Baloussini (Baloubet du Rouet). Ludovic Gaudin remporte quant à lui le titre chez les pro 1 avec Royal Pilatiere (Elan de la Cour) après s'être fait très peur dans la première manche de la finale mais il aura maintenu un incroyable suspens puisque son dauphine David Melin sur Dentos vh Lindenhof (Bon Ami) et le médaillé de bronze Allan Pacha sur Vallauris (Nouma d'Auzay) qui se tiennent tous les trois en moins d'un point. Michael Hugues remporte le Grand Prix*** de Bonheiden avec Zerlin M en étant le seul double sans faute de l'épreuve devant Jeroen Appelen sur Grappeloup vh Reenhof qui écope quant à lui d'une faute. Chloe Vrancken est troisième avec un point de dépassement de temps sur Elton John tout comme Arthur Da Silva sur Inonstop van't Voorhof. Avec le plus rapide des 4 points, José Thiry, déjà en vue durant le week-end, prend la 5ème place avec l'étalon admis Cyrano d'Orbi. A Kronenberg, Lucas Porter remporte le Grand Prix** avec B Once Z (Baloubet du Rouet) devant la famille Eckermann mais cette fois c'est le père Otmar Eckermann sur Coco Bongo Boy (Cassini Boy Junior) qui devance Katrin sur Dalien Swally R.P. (Indoctro). Constant van Paesschen remporte quant à lui le Grand Prix** de Dalian en Chine sur la selle de Cognac du Vlist Z (Calvino Z), un cheval parti l'an dernier vers l'Asie.
17 February 2017
La France s'impose !
Première coupe des nations de l'année et première victoire pour Philippe Guerdat qui a été reconduit dans ses fonctions quelques semaines plus tôt. L'équipe de France aura pu compter sur ses piliers Philippe Rozier sur Rahotep de Toscane et Patrice Delaveau sur Aquila, tous deux doubles sans-faute alors que le local de l'étape Frédéric David signera une faute en première manche avant d'aligner le sans-faute en seconde manche avec Equador van't Roosakker alors qu'Adeline Hécart aura fait ses armes à ce niveau avec Pasha du Gue (10 + 4). La France devance le Qatar et l'Italie. "Je suis vraiment content de cette Coupe des Nations ! L'épreuve n'était pas énorme mais assez délicate, avec seulement trois doubles sans faute. Je suis très satisfait d'Aquila*HDC qui a répété de façon fantastique les deux manches, et a encore été meilleure sur le deuxième parcours. Cela prouve que notre couple évolue vraiment dans le bon sens. Ce fut un plaisir de refaire une Coupe des Nations, c'est toujours une épreuve spéciale et c'est pour cette raison que je suis venu ici et m'imprégner de cette ambiance, en vue des prochaines grosses échéances de la saison. L'esprit d'équipe a été très bon, et c'est aussi ce qui fait que ça a marché aujourd'hui. On en parlait cette après-midi, je n'avais pas fait de Coupe des Nations avec Philippe Rozier depuis les Jeux Olympiques de Sydney en 2000 ! Ça date ! C'est sympa puisque nous avons fait les juniors et jeunes cavaliers ensemble." réagira Patrice Delaveau.