Voir les filtres
04 November 2014
Cornetto K pour Yuri Mansur.
Lors des Jeux Equestres Mondiaux de Caen, Yuri Mansur aura été très courtisé. Réserviste de l’équipe Brésilienne, l’homme à la veste jaune avait jusqu’à présent refusé de parler d’une quelconque vente … mais il aura finalement accepté de voir partir son crack First Devision (Andiamo x Perhaps vh Molenvondel) vers le Qatar avant de se remettre en quête d’un nouveau cheval pour ambitionner d’intégrer l’équipe de Jean-Maurice Bonneau en vue des prochaines grandes échéances. C’est en Belgique qu’il aura de nouveau trouvé son bonheur avec le 8 ans Cornetto K (Cornet Obolensky x Calido) qui débutait cette saison en Grand Prix sous la selle de Dominique Hendrickx avec notamment une 6ème place dans le Grand Prix** de Lier. Le couple aurait déjà pu faire ses d! ébuts ce week-end à Liège mais quelques détails n’ont pas pu être réglés à temps. « Cornetto appartenait à ma femme et ma belle-mère, c'était une belle histoire de famille. Nous l'avions trouvé il y a un an et demi et en l'achetant, je savais que j'avais un cheval pour faire du grand sport. Désormais, j’espère que je le verrai évoluer à ce niveau sous la selle d’un autre cavalier. Depuis de nombreuses années, dès que j’ai un peu d’argent, je l’investis dans un cheval que je revends ensuite pour tenter d’en acheter un encore meilleur. Je peux me permettre de le conserver jusqu’à un certain point. Peut que lorsque j’aurai vendu une dizaine de chevaux de ce calibre, je pourrai peut-être le conserver plus longtemps mais il faut également être réaliste. Faire partie des 7-8 meilleurs cavaliers belges, c’est compliqué et cela comporte le risque de demander beaucoup à un cheval pu! is lorsqu’on arrive à accéder au haut niveau avec ce cheval … il est usé et on aurait besoin d’avoir le même un peu plus jeune pour continuer … La vente de Cornetto s’est faite grâce à François Mathy. J’ai la chance de ne pas être à pied pour autant car j’ai d’autres chevaux. Je suis parti pour la première fois faire la tournée au Maroc et ma jument, Cayen vh Hobos qui est également une fille de Cornet Obolensky, s’y est véritablement déclenchée. J’ai eu neuf mois de travail mais d’un coup, lors du premier Grand Prix à Tetouan, tout est devenu facile et cela a été le cas ensuite durant toute la tournée. Elle a vraiment eu le déclic alors que jusqu’à présent, je faisais encore des fautes tellement elle avait de la volonté. Derrière elle, j&! rsquo;ai d’autres chevaux qui suivent et nous allons continuer à chercher après d’autres chevaux prometteurs. J’aime beaucoup monter mais cela me fait aussi plaisir de faire du commerce. » réagira Dominique Hendricx. info Studforlife.com