Un dernier tour de piste à Genève pour Clooney 51

17 November 2022

Il a foulé les plus belles pistes du monde, mais il lui manquait un dernier au revoir. Clooney 51, qui détient l’un des palmarès les plus fournis de cette dernière décennie, fera ses adieux au CHI de Genève, dimanche 11 décembre prochain, avant le Grand Prix Rolex.

Champion d’Europe, vice-champion du monde, deuxième de la finale de la Coupe du monde Longines et vainqueur des Grands Prix 5* de Genève, Zürich, Bâle et Lyon. Le palmarès de Clooney 51 est impressionnant. Avec Martin Fuchs, ce fils de Cornet Obolensky (ex Windows vh Costersveld), propriété de Luigi Baleri, a foulé les plus belles pistes du monde, dont celles des Jeux olympiques à deux reprises, à Rio, en 2016, puis à Tokyo, cinq ans plus tard. Dans l’antre de Palexpo le gris a remporté, en 2019, l’un de ses plus beaux succès en s’adjugeant le Grand Prix Rolex.

Clooney et Martin Fuchs aux Jeux olympiques de Tokyo, en 2021.

En août 2021, à peine rentré du Japon, Clooney est victime d’une chute dans son pré, entraînant une fracture de l’épaule. S’il a pu être sauvé et qu’il coule aujourd’hui une retraite paisible, à l’élevage du Thot, en Normandie, où sa vie est rythmée entre sorties à la plage et bon temps au champ en troupeau, sa carrière sportive s’est interrompue brutalement. Il manquait un point final à l’épopée de cet attachant et atypique hongre, désormais âgé de seize ans. Naturellement que le Team Fuchs a souhaité offrir un dernier tour de piste à son champion, afin de lui laisser l’occasion de dire au revoir à ses nombreux fans. Et quel meilleur endroit que Genève ? La cérémonie d’adieux de Clooney aura lieu dimanche 11 décembre, à 14 heures, avant le coup d’envoi du Grand Prix dominical, temps fort de l’événement genevois.

Clooney et son fidèle groom, Sean Vard.

“Clooney est le cheval de ma vie, un être extraordinaire. Il m’a tant donné et c’est avec lui que j’ai connu mes plus beaux succès. Son accident a été une terrible épreuve pour lui et pour toute mon équipe, mais face à cela aussi il a prouvé quelle force de caractère il a. Aujourd’hui, il va bien et il mérite de vivre une cérémonie à l’image de sa fabuleuse carrière et du génie qu’il est”, a déclaré son cavalier, Martin Fuchs, actuel numéro deux mondial. “Genève est apparu comme une évidence, car nous avons vécu ici l’un de nos plus beaux moments en remportant le Grand Prix. Je me réjouis énormément de ces adieux, qui s’annoncent forts en émotion, et durant lesquels je serai entouré du fabuleux public genevois, de ma famille, de mon équipe et de mes amis.” 

Crédit photo :  © Scoopdyga. Photo à la Une : Martin Fuchs et Clooney 51 lors d’un tour d’honneur d’anthologie, en décembre 2019, après leur victoire dans le Grand Prix de Genève.

Avec communiqué