FR

Spring Tour Lummen***

13 avril 2008

Spring Tour 2008
Finale 1m50 - 1ère semaine

Tamina, comme à la maison !

 

S'étalant sur 4 jours, cette première semaine du Spring tour aura connu un nouveau succès de foule. Pour la première année, le Spring tour avait pris une étoile supplémentaire et comptait deux épreuves à 20.000 euros comptant toutes deux pour le Rolex Ranking.

La première se déroulait samedi avec près de 140 partants et aura vu la victoire du néerlandais Henk van de Pol sur son fantastique Dan 7-T devant Bert Prouvé et le Selle Français Hugo du Heup. Ces derniers connaîtront une toute autre histoire le lendemain puisque le cavalier sponsorisé par Kia terminera au sol suite à une mésentente devant le double de verticaux. Pour compléter le podium, on retrouvera Walnut de Muze et Harry Smolders alors que sa propre sœur, Werly Chin de Muze, évoluait le lendemain dans le Grand Prix en compagnie de Richard Davenport. Ces deux juments sont nées de l'union entre Nabab de Rêve et Qerly Chin.

Mais place à cette finale qui comptait pas moins de 117 prétendants ! Une piste impeccable malgré la pluie de ce début de journée qui s'était effacée laissant même traverser quelques rayons de soleil à travers les nuages devant un public bien plus nombreux que les dernières années lors du Spring Tour.

Curiosité de ce début d'épreuve, le chinois Li Zhen Giang dans sa course à la qualification Olympique avec son étalon Jumpy des Fontaines. Le jeune couple aura fait une prestation bien plus qu'encourageante avec un parcours bien plus démonstratif qu'à l'accoutumée pour Jumpy avec un incroyable passage de dos. Malheureusement, une petite faute sur l'entrée de ce terrible double de verticaux placés en numéro 8 accompagné de deux points de temps le priveront de leur sésame mais ce résultat est très encourageant pour la suite. Si Peter Postelman et Uriel Tacken signent tous deux le sans faute en début d'épreuves, les fautes, les fautes s'accumulèrent chez les autres concurrents avec néanmoins quelques très beau parcours comme celui de Thomas Weinnberg sur Escobar (Escudo I) pénalisé d'une faute ou encore celui de Mathijs van Asten où Castella fautera sur les deux derniers éléments du triple. « J'étais venu en préparation pour les championnats de Hollande qui se dérouleront dans deux semaines … alors je suis satisfait de la prestation de ma jument. Deux fautes dans le triple, cela fait 8 points, mais je reste vraiment confiant pour la suite. » expliquait le Hollandais. Jumpy des Fontaines n'était pas la seule ancienne monture de Patrice Delaveau présente puisque Jaguar Mail, vainqueur de la première épreuve à 1m40 le jeudi, commettra une petite faute des postérieurs sur la sortie de ce sacré double de verticaux très difficile avec une distance très courte. Pendant ce temps, sa sœur Katchina Mail remportait le Grand National de Jardy trois semaines avant de venir s'attaquer à la course au Nation's Cup Series à Lummen. Présent à Lummen, Patrick Mc Entee avait opté pour le jeune Champagne Mury Marais Z et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce fils de Calvin confirme tous les espoirs placés en lui malgré une petite faute sur la rivière. Le surpuissant baie aura livré une prestation magnifique permettant à son cavalier de compter sur un troisième cheval de Grand Prix dans les prochains mois. Au final, 11 concurrents se retrouveront pour en découdre au chronomètre, Jan Vemmix (Vulkaan vh Lindehof) et Janika Sprunger (Salvador) se feront piéger pour un petit point de temps dépassé alors que le co-vainqueur de l'an dernier, James Davenport et Lulu compteront deux points de temps dépassés. L'organisateur sera le premier à s'élancer ! Peter Postelman et son Top Gun boucleront un double sans faute sans discussion qui lui ouvre les portes de l'équipe Belge de son concours de Lummen. L'équipe sera également composée de Niels Bruynseels et Pieter Devos, le quatrième nom reste à définir. Uriel Tacken ne réussira pas le double sans faute car après une faute à l'entrée du triple devenu double, il effectuera une volte avec son fils d'Ohio vd Padenborre, Rendez-vous.

Après un très bon tour initial, Un Blanc de blanc pointait dans les favoris du barrage mais commit une faute dès le second obstacle du barrage.

 

Très étonnant par contre, après un magnifique premier tour, l'étalon Casco refusera catégoriquement d'approcher de l'ancien triple sans raison apparente entraînant ainsi son élimination alors qu'il avait admirablement sauté jusque là.

Surprise du jour, Dominique Hendrickx boucle un magnifique double sans faute avec son étalon de 8 ans, Umidwar vh Juxschot Z. « Après avoir perdu Ogano Sitte, j'ai accepté de monter les jeunes chevaux pour Star Horses … mais le jour précédent Malines, Joe Clee alors premier cavalier de l'écurie à annoncer à mon propriétaire qu'il désirait s'en aller et c'est pour cette raison que j'ai récupérer tous ses chevaux. Avec mon épouse, nous avions du mal à avoir assez de chevaux pour nous deux alors aujourd'hui, j'ai une écurie de trois chevaux de 8 ans qui ont tous le potentiel de tourner en Grand Prix avec de nombreux très bons jeunes chevaux qui arrivent derrière eux alors qu'elle a une bonne écurie avec quelques très bons propriétaires. Mon propriétaire ne souhaite en aucun cas les vendre et même si on ne sait jamais ce qui peut arriver, son but est avant tout d'être un sponsor. Cette année, je n'ai pas d'objectif particulier à part peut-être les championnats de Belgique. J'ai divisé mon piquet en deux groupes pour ne pas toujours demander les efforts aux mêmes chevaux, la semaine prochaine, je reviens ici avec An Sidec pour faire le Grand Prix » L'autrichien Robert Puck fautera à deux reprises successives avec son Real Eagle qui aura sorti quelques sauts très impressionnant aussi bien dans le parcours qu'au barrage. Ellen Whitaker participait à cette finale avec une nouvelle monture, Ocolado, qui avait débuté sa carrière internationale sous la selle de James Fisher. La cavalière britannique semble avoir trouvé une monture pour épauler son étalon AK Locarno qui ne devrait refaire son apparition au plus haut niveau que lors de la manche de Super League de Rotterdam. Mais un peu trop gourmande, Ellen attaquera un peu trop la dernière ligne et fautera sur le dernier obstacle du barrage. Kevin Vermeulen et Verona vh Dingeshof se feront piéger une première fois mais continueront d'avancer avant de faire une seconde faute après un virage quelque peu trop serré. Même si Werner Muff n'a vu arrivé Tamina dans ses écuries que deux mois auparavant, il n'hésite pas longtemps et attaque. La jument se souvient sans doute de ses débuts lorsqu'elle évoluait toujours sous la selle de Yannick Hendrickx avant de rejoindre Kristof Cleeren pour être vendu dans la foulée en Suisse à Christina Liebherr qui rebaptisera Tidy van het Geluut. En effet, tout passe comme une lettre à la poste et ils explose le chronomètre du belge de près de 4 secondes. « J'ai eu un tellement bon feeling dans le parcours que j'ai osé prendre des risques au barrage. Maintenant, j'aimerais trouver un sponsor pour m'acheter cette jument car elle est seulement chez moi en dépôt-vente et elle me permettrait de soulager le travail de Plot Blue qui va redémarrer la saison extérieure la semaine prochaine à Piotello. » Retour au premier plan pour Maria Gretzer qui a retrouvé avec le fils de son fidèle Feliciano un cheval capable de l'aider pour les plus grosses épreuves même si ils fauteront à deux reprises lors du barrage. « C'est dommage évidemment, mais je suis très heureuse car l'an dernier Hip Hop a très peu couru. Il a par contre énormément sailli, près de 300 juments en Suède, c'est inimaginable. Je veux donc aller très doucement avec lui cette année pour l'amener au plus haut niveau l'année prochaine car je pense qu'il est vraiment très très qualiteux. » Dernière à s'élancer pour le barrage, la jeune Gemma Paternoster ne prendra pas trop de risque mais s'assurera la troisième place du podium avec un beau double sans faute d'Osiris clôturant par la même occasion cette première semaine de concours.