Spring Tour

20 April 2008

Spring Tour 2008
Finale 1m50 - 1ère semaine

Cette deuxième et dernière semaine de spring tour aura connu une grande affluence avec plus de 1.000 chevaux engagés mais ce second opus nous aura surtout apporté de nombreuses confirmations sur certains couples déjà très en vue lors du premier Grand Prix.

La France était bien représentée lors de cette deuxième semaine. D'une part, Timothée Anciaume venu en repérage pour le CSIO qui se déroulera dans deux semaines mais malheureusement malgré un très bon tour, Jarnac fautera sur la rivière avant d'enchaîner une seconde sur l'oxer suivant. Pas beaucoup plus de chance pour Jacques Bonnet et Gracieux Ardent qui fauteront sur le deuxième obstacle avant de signer un très beau tour. Roger Yves Bost avait également choisi Lummen pour redémarrer Idéal de la Loge en Grand Prix après ces longs mois de récupération suite à cette colique qui leur aura coûté une participation aux championnats d'Europe et écopera d'une petite faute sur la palanque numéro 5. Otto Becker avait également choisi la Belgique pour remettre ces chevaux en route. Après sa troisième place dans la première épreuve comptant pour le ranking avec Limbo, le ténor allemand avait opté pour Cordina pour la finale mais se fera piéger sur la rivière en ajoutant en plus un petit point de temps. Néanmoins la saison 2008 du cavalier des écuries Dobel s'annonce de bon augure. « Après quelques saison plus difficile, j'ai de nouveau un véritable piquet de chevaux à ma disposition. Avec Con Air et Cordina, j'ai deux chevaux capables de faire les plus beaux Grand Prix alors que j'ai derrière eux des chevaux comme Limbo, Grandilot et quelques nouveaux prêts à évoluer dans de belles épreuves. Con Air vient de terminer sa saison de monte, c'est pour cela qu'il n'a sauté à Lummen que dans les petites épreuves … mais je vais dès à présent disputer Hambourg puis La Baule. » Jan van Dijck et Thunder vd Zuuthoeve auront bouclé un parcours sans faute mais pénalisé d'un petit point de temps tout comme l'irlandaise Marie Burke avec son étalon Chippison ainsi que le finlandais Sebastian Numminem associé à Calandro.

Comme Jacques Bonnet, Piet Raymackers (Curtis) et Niels Bruynseels (Item de Quintin) se feront piéger dès le deuxième obstacle très fautif avant de boucler un tour sans aucun embarra.

 

Comme son compatriote Otto Becker, Daniel Deusser écopera de 4 points sur la rivière avec la jeune Vonka A alors que le Danois Stein Endresen associé à son cheval de tête Le Beau commettra une petite faute en sortie de triple.

Au final, ce ne sont pas moins de 19 barragistes parmi les 122 partants de cette finale qui rejoindront le barrage.

 

Le suédois Peter Fredericson sera le premier à s'élancer avec Artic Aurora Borealis mais fautera dès le premier obstacle et terminera son tour sans conviction après un très beau parcours initial.

La Hollandaise Roosje Brouwer ne fera pas mieux avec Nikon's Tomboy après un parcours initial assez chanceux. Ils fauteront une première fois en début de parcours avant de doubler la mise sur l'obstacle finale. James Davenport entre alors en piste avec For Fun. Après avoir pris son temps la première semaine avec son deuxième cheval, l'anglais passe à l'action et donne le ton : parcours sans faute en 41''25, Lummen leur va si bien. Vainqueur du Grand Prix et co-vainqueur de la première finale 2007 avec … Werner Muff, vainqueur la semaine dernière, le Britannique semble bien parti pour rééditer ses exploits. « Pour moi, le plus important est évidemment dans deux semaines lors du CSIO. Cette année, j'aimerais disputer une ou deux manches de Super League, je ne demande rien de plus … mais cela doit passer par un bon résultat à Lummen» explique le cadet de la famille. Guy Ooms ne cherchera quant à lui-même pas à battre le chronomètre de l'anglais avec sa jeune Wivina mais se contentera très justement de son très beau double sans faute. « C'est une jument avec beaucoup de moyen et je pense qu'elle se sent très à l'aise sur de grand terrain. Je la monte depuis un an et demi et l'an dernier, je l'avais sortie sur des CSI*** ainsi que lors d'une coupe des nations où nous avions d'ailleurs terminé deuxième en étant le seul membre de l'équipe a faire sans faute en seconde manche. Je pense que j'ai vraiment un très bon cheval avec elle et j'espère peut-être participer à l'une ou l'autre manche de Super League avec elle prochainement » explique Guy Ooms.

Le hollandais Henk van de Pol commettra également deux erreurs presque consécutives avec Rhodos.

Impressionnante progression de Cherry Z qui débutait à Lummen la compétition il y a à peine deux ans après avoir donné plusieurs poulains au haras de Zangersheide. La voici désormais compétitive en Grand Prix bouclant parcours avec un très beau double sans faute qui pourrait attiré les convoitises des nombreux cavaliers équipé Z mais son cavalier tempère directement « En principe, il n'est pas prévu qu'elle s'en aille. Cherry est mon cheval de tête qui me permet de faire de belles épreuves en préparant également les jeunes chevaux de Zangersheide. »

Edwina Alexander n'était pas venue à Lummen avec sa nouvelle recrue, Itot du Château, mais bien avec Isovlas Socrates vd Padenborre. Bien renseignée par Daniel Deusser, on pensait que l'Australienne allait attaquer … mais Socrates écrasa l'oxer sur bidet et après une volte pour remettre tout en place, Edwina Alexander préférera se retirer. Déjà très en vue la semaine dernière, l'autrichien Robert Puck et son Real Eagle réussiront un très beau double sans faute sans chercher véritablement le chronomètre. « Je suis très content de mon cheval. En fait, j'avais vendu ce cheval au USA … mais il sautait trop haut pour eux, alors je l'ai repris. C'est un cheval très respectueux et l'on a vu la première semaine où il a fait des sauts très impressionnants. Cette semaine, il était un peu plus habitué et sautait encore très bien. Malheureusement, j'ai une grosse écurie de commerce et je dois absolument rester à la maison, je ne peux donc pas le sortir en concours comme je voudrais alors j'espère simplement le revendre rapidement. » Richard Davenport n'a pas le souhait d'aller décrocher son frère même si ce dernier lui explique où il pourrait gagner du temps. Sa jument Werly Chin n'a pas encore l'expérience de For Fun et semble d'ailleurs accusé la fatigue de ces deux semaines de concours et commettra deux fautes. Peut-être a-t-il entendu les conseils du petit frère Davenport, en tout cas, Ludo Philippaerts attaque fort et Sam répond à ses sollicitations et améliore le temps de référence de plus d'une seconde. On pense alors que le chronomètre va s'emballer en voyant Philippe Lejeune entrer en piste mais Ulysse fautera en milieu de barrage réduisant à néant ses chances de victoire. Même constat pour Withney van de Dwerse Hagen pour qui le barrage aura certainement été la manche de trop après sa belle troisième place la veille dans la première épreuve comptant pour le ranking. Néanmoins la régularité de sa jument n'aura pas laissé de marbre l'équipe national qui l les ont sélectionnés comme le quatrième homme de notre équipe Lummenoise avant certainement de venir renforcer l'équipe de Super League.

Le jeune Egyptien Abdel Said n'est jamais le dernier à tenter sa chance mais Sky High fautera sur le dernier obstacle malgré un très bon temps de 41''06, de toute façon insuffisant pour inquiéter Ludo Philippaerts.

L'élève de Ludo Philippaerts, Jody Bosteels et Watch me d'O perdra toutes ses chances dès la seconde difficulté de ce barrage.

Le britannique Carl Curtis ne tentera pas d'aller récupérer la première place pour ses couleurs mais au contraire assurera le sans faute sur son kwpn Panacee.

Comme Philippe Lejeune, Paul O'shea et Jor de l'Enon se feront piéger sur l'oxer sur bidet.

Jor de l'Enon Panacee La délégation Britannique n'en fini plus et c'est la jeune Gemma Paternoster qui arrive avec Osiris. Championne d'Europe Jeune Cavalier en 2006, ce couple avait déjà brillé avec une troisième place lors du premier Grand Prix avant de signer de nouveau un très beau double sans faute cette semaine. « Je suis évidemment très contente, j'ai mon cheval depuis qu'il a 5 ans, il m'a emmené en jeune cavalier et je ne sais pas jusqu'où nous pourrons aller. Pour nous la prochaine étape est ici même dans deux semaines où nous serons dans l'équipe Britannique. Pour le moment, je ne rêve même pas encore de Super League …  » Jan Motmans aura également surpris. En selle sur Vacant ter Linden, le jeune homme réussira un beau double sans faute sans prendre trop de risques au barrage. Résultat, il n'en reste plus qu'un pour s'attaquer à Ludo Philippaerts, mais c'est l'homme en forme du moment qui joue, qui plus est, à domicile : Peter Postelman. Pas de surprise, l'homme attaque et Top Gun répond à toutes ses sollicitations pour finalement échouer à 5 petits centièmes du but. « Je suis vraiment enchanté de la performance de Top Gun. Sur ces deux semaines de concours, il n'a pas fait une seule barre. Maintenant, nous allons nous concentrer sur la Coupe des Nations avant de peut-être postuler pour la manche de Super League de Rome où j'ai fait mes débuts et qui me tient tant à cœur. » Vainqueur du jour, Ludo Philippaerts est également prêt pour la Super League  : « Cette saison, je compte conserver Winning Mood pour le Global Champion Tour, mais j'aimerais aussi faire de beaux concours avec Sam car je pense qu'il en a tout à fait le potentiel… alors si l'équipe fait appel à moi, je suis disponible. »