Scott Brash à Grimaud, clap 2ème !

11 October 2020

CSI 2* et 4* Grimaud

À Grimaud, les histoires sont à rebondissements et se racontent en plusieurs fois. Après les doubles victoires du Néerlandais Maikel van der Vleuten et du Belge Niels Bruynseels, c’est au tour de l’Ecossais Scott Brash de s’adjuger un deuxième Grand Prix 4* en 2020, ici à Grimaud. Sauf que le Britannique avait pris un peu d’avance sur ses concurrents au tableau d’honneur : le cavalier a également remporté, cette année, un Grand Prix 2*, et s’était déjà imposé sur 4* ici, l’an dernier ! 

Le speaker avait prévenu avant le lancement de la compétition : le Grand Prix 4* de Grimaud avait tout d’un Grand Prix... 5* ! Et effectivement, le chef de piste italien Andrea Colombo avait bien révisé son plateau d’engagés et la qualité des partants avant de rendre sa copie : sur les quarante-six partants, huit trouveront la clé du premier tour. Parfait ! Premier à s’élancer dans le barrage (jamais une place très simple), Simon Delestre, l’un des deux cavaliers tricolores rappelés dans cette deuxième manche au chronomètre était associé à son rapide et expérimenté Chesall Zimequest. Le duo lorrain signe un deuxième parcours sans faute, dans un bon tempo. Un chronomètre qui sera malgré tout immédiatement battu par l’un des couples les plus réguliers sur ce niveau d’épreuve : l’Italien Emanuele Gaudiano et son inimitable Chalou sont également double sans-faute, et plus rapides que le Tricolore. Troisième à s’élancer, le Belge Pieter Devos sur Jade vd Bisschop ne renverse aucune barre lui non plus, mais est moins rapide. L’Allemand Daniel Deusser, troisième cavalier au classement mondial, aura moins de chance que ses prédécesseurs et écope de quatre points, aux commandes de Casallvano. Cinquième cavalier au départ de ce barrage, peut-être le plus excitant que l’Hubside ait offert à son public cette année, le cavalier écossais Scott Brash sur son Hello Jefferson (ex Jerenmias van het Hulstenhof par Cooper vd Heffinck) relègue le leader provisoire Gaudiano à la deuxième place : sans-faute, et quarante centièmes de moins pour le dixième cavalier mondial ! Ne restaient plus à s’élancer « que » Julien Epaillard, reconnu comme l’un des pilotes les plus rapides au monde, le Belge Niels Bruynseels, dont le nom restera incontestablement associé à cette deuxième saison près de St Tropez après sa double victoire en Grand Prix, et le numéro 2 mondial, Champion d’Europe en titre, le Suisse Martin Fuchs. Les deux premiers, respectivement associés à Alibi de la Roque et Delux Van T & L renverseront une barre ; deux barres pour le couple suisse Martin / Silver Shine. Les jeux étaient faits. Pour la troisième fois de la saison sur un Grand Prix, Scott Brash faisait résonner le God Save The Queen dans la journée finissante de cette dixième semaine de concours à l’Hubside Jumping.

Scott Brash (GBR) : « C’était un super Grand Prix ! Courir un barrage à huit, avec quarante-six partants au premier tour, correspond vraiment au quota parfait de qualifiés : le chef de piste Andrea Colombo a fait un super travail, malgré le plateau qui a dû lui donner du fil à retordre. Bien sûr, c’est plus simple pour moi de le faire remarquer, en faisant partie de ces huit barragistes, mais vraiment, le tracé et le niveau de ce Grand Prix étaient exceptionnels! Le barrage était vraiment trépidant, très rapide, avec une longue galopade jusqu’au dernier obstacle là où, je pense, je suis parvenu à gagner du temps. Mon cheval Hello Jefferson est très rapide au sol, et très rapide pour enchaîner les obstacles. Il est tellement respectueux que je lui fais une confiance aveugle lorsqu’il s’est agi de tout donner dans la dernière ligne, de mesurer la distance dont il avait besoin : je fais entièrement confiance au compas qu’il a dans l’œil. Je serai de retour la semaine prochaine, à l’occasion de la dernière date de la saison pour l’Hubside Jumping. En deux ans de compétition ici à Grimaud, j’ai déjà remporté deux Grands Prix 4* et un Grand Prix 2*. Comptez sur moi pour tout donner le week-end prochain. Les meilleurs chevaux et cavaliers seront bien sûr présents, comme d’habitude, la tâche ne sera pas simple, mais je vais tenter la passe de quatre! »  

Résultats du Grand Prix 4* de Grimaud

Dans le Grand Prix 2*, Denis Lynch s’impose de nouveau mais cette fois sur le Selle Français Spring Dark (Jazz Band Courcelle x Palestro II). Le couple devance deux français : Marc Dilasser sur Corona Z (Crown Z) et Alexis Deroubaix sur Carmen du Plessis (Padock du Plessis). 

« Spring Dark, la jument avec laquelle je remporte ce Grand Prix 2*, a été fantastique. Il s’agissait ce week-end de notre premier concours ensemble, elle n’est dans mes écuries que depuis deux mois, mais à quatorze ans, elle a déjà beaucoup de métier. Je suis ravi de ce qu’elle a donné aujourd’hui, et je remercie chaleureusement Andrea et Kevin Murphy pour leur confiance. Nous verrons bien quelles seront les prochaines étapes pour elle et moi. Elle sera de nouveau présente la semaine prochaine, à l’occasion du dernier week-end de compétition ici, puis nous aviserons. Nous avancerons pas à pas. Ce Grand Prix était en tout cas vraiment agréable, le chef de piste a fait un super boulot. Bien sûr, il y a eu treize barragistes, ce qui peut sembler important, mais avec un tel plateau, difficile de faire moins. Cet après-midi, je participerai au Grand Prix 4* avec Rubens LS La Silla. Bien sûr, nous allons tout donner pour signer le doublé ! Rubens a déjà remporté de belles épreuves, dont un Grand Prix 5* l’année dernière. Donc, je croise les doigts ! », réagira l’Irlandais auprès de Blizko communication.

Résultats du Grand Prix 2*

CSI 3* Vejer de la Frontera

Dans la version automnale du Sunshine Tour, c’est Henk van de Pol qui remporte le Grand Prix 3* avec Looyman Z (Numero Uno) devant Luis Sabino sur Argan de Beliard (Mylord Carthago) et Laura Kraut sur Goldwin (Emerald vh Ruytershof) au terme d’un barrage regroupant 9 candidats. 

Résultats du Grand Prix 3* de Vejer de la Frontera

CSI 3* Vilamoura

Les Britanniques étaient partout dans le Grand Prix 3* de Vilamoura. On en retrouve pas moins de sept parmi les 10 premiers avec un triplé gagnant à la clé ! Guy Williams remporte une nouvelle victoire avec l’inusable Rouge de Ravel (Ultimo van Ter Moude) devant Laura Renwick sur Dublin V (Vigaro) et Jack Whitaker sur Valmy de la Lande (Mylord Carthago). 

Résultats du Grand Prix 3* de Vilamoura 

CSI 3* Tryon

À Tryon, la victoire dans le Grand Prix 3* est revenue à Beat Mandli sur Vic des Cerisiers, l’un des rares produits d’Olympic d’Anguerny (Le Tot de Sémilly). Il devance Mario Deslaurier sur Amsterdam et Alex Granato sur Carlchen. 

Résultats du Grand Prix 3* de Tryon

CSI 2* Oliva

Harold Boisset remporte le Grand Prix 2* d’Oliva Nova avec Divine de la Roque (For Hero), qui n’est autre que la fille de l’internationale Aranja. Le Français devance l’Allemande Janne Friederike Meyer-Zimmermann sur Leotie KJ (Lord Pezi) et Carlos Lopez sur l’une des juments élevées par le commentateur français Kamel Boudra, Ashaane Villa Rose (Utrillo vd Heffinck).

Résultats du Grand Prix 2* d’Oliva

CSI 2* Bonheiden

Rolf Goran Bengtsson remporte le Grand Prix 2* de Bonheiden avec Ermindo W (Singapore x Carinjo) devant un trio de belges emmené par Wilm Vermeir sur Hotshot (Carembar de Muze alias London). Christophe Vanderhasselt prend la troisième place avec Happydam (Quidam de Revel) alors que Andres Vereecker revient déjà sur le devant de la scène avec Amour du Bois (Rock and Roll Sémilly).

Résultats du Grand Prix 2* d’Opglabeek