Rhinopneumonie : panique au Sunshine Tour

05 March 2021

Mis à jour le 6 mars 2021 à 9h30.

Vendredi matin, nous vous annoncions que la tournée espagnole du Sunshine Tour a elle aussi dû faire face à son premier cas présentant les symptômes neurologiques de l'EHV-1. Sur place, ce fut un véritable vent de panique qui s'est emparé du concours de Vejer de la Frontera. Certains cavaliers, ayant peur de se retrouver coincés comme à Valence, n'ont pas hésité à sauter dans leurs camions. Les organisateurs ont été obligés de lancer des appels au calme tout en rappelant l'illégalité de quitter le concours sans les carnets des équidés. Les autorités espagnoles et les organisateurs ont essayé de conserver l’événement jusqu'à dimanche afin d'organiser au mieux les départs. La condition était que la situation ne change pas. Les organisateurs avaient également promis aux cavaliers qui le désirent de pouvoir leur fournir les papiers sanitaires nécessaires à leur départ dès samedi, suivant des mesures strictes établies en accord avec les autorités.

Pourtant, hier soir, le Sunshine Tour nous a appris qu'un deuxième cheval est entré en isolement avec des symptômes neurologiques légers. L'organisation a alors été contrainte d'arrêter sa compétition dès le soir même, la FEI ayant considéré que l'annulation urgente du reste de l'événement était impérative.