Rhinopneumonie : la FEI s’exprime sur les compétitions internationales

02 March 2021

Alors que certains organisateurs avaient pris les devants en annulant leur propre compétition, la Fédération équestre internationale a publié un communiqué tard dans la soirée annonçant l’annulation des manifestations européennes dans dix pays, toutes disciplines confondues, avec effet immédiat jusqu’au 28 mars prochain. Cette décision a été prise suite à l'évolution rapide d'une souche très agressive de la forme neurologique de la rhinopneumonie (EHV-1), qui a pris naissance au CES Valencia et qui a déjà créé des foyers de propagation dans au moins trois autres pays d'Europe. Celle-ci concerne les pays suivants : la France, l’Espagne, le Portugal, la Belgique, l’Italie, l’Autriche, la Pologne, le Pays-Bas, l’Allemagne et la Slovaquie. Conformément à l'article 112.3 du règlement général de la FEI, le secrétaire général a le pouvoir de retirer toute compétition et/ou manifestation du calendrier si des circonstances justifiées relatives à une compétition ou à une manifestation sont établies.

Cependant, afin qu'un grand nombre de chevaux ne quittent simultanément les tournées de saut d'obstacles sur la péninsule ibérique, en Italie et en Belgique qui se déroulent depuis plusieurs semaines, celles-ci spécifiquement seront autorisées à se poursuivre sous forme de "bulles" individuelles à condition qu'absolument aucun nouveau cheval ne soit autorisé à entrer sur les lieux et qu'aucun cas positif d'EHV-1 ne soit confirmé. Les sites du Sunshine Tour de Vejer de la Frontera en Espagne, de Vilamoura au Portugal, de San Giovanni in Marignano et Gorla Minore en Italie seront soumis à des protocoles stricts et des délégués vétérinaires supplémentaires de la FEI seront présents sur place. Les chevaux ne seront autorisés à quitter ces sites qu'en possession d'un certificat sanitaire officiel délivré par les autorités vétérinaires locales. Tout cheval quittant ces lieux sans ce document sera bloqué dans la base de données de la FEI. Il est également illégal de transporter un cheval sans certificat sanitaire officiel.

« Ce n'était pas une décision facile de bloquer des événements en Europe continentale, en particulier après la perturbation majeure du calendrier de la FEI causée par la pandémie de Covid-19 », a déclaré la secrétaire générale de la FEI, Sabrina Ibáñez, avant de reprendre : « mais cette épidémie d'EHV-1 est probablement la plus grave que nous ayons connue en Europe depuis de nombreuses décennies et notre décision est basée sur des facteurs de risque épidémiologique clairement identifiés ». Également, la FEI est belle est bien consciente que certains chevaux ont quitté l’enceinte du CES Valencia sans certificat officiel, « ce qui signifie qu'ils avaient un statut sanitaire inconnu. Certains chevaux étaient déjà malades, et le risque de transmission par ces chevaux est une préoccupation majeure. » À ce jour, seule la France a annulé toutes ses compétitions nationales pour un mois. « Nous recommandons également vivement aux fédérations membres concernées d'annuler leurs manifestations nationales. »

Crédit photo : image d'illustration / Sportfot.com