Retour sur le titre de Nicola Philippaerts

20 October 2017

Lanaken 2017
Championnat de Belgique Après les deux premières manches qualificatives, ils étaient encore 15 à avoir le droit de s'élancer pour la finale en deux manches et quatre d'entre eux pouvaient encore briguer la victoire en se tenant en moins d'une barre. Parmi les autres concurrents, on retiendra la magnifique finale d'Yves Vanderhasselt qui sera juste pénalisé sur la rivière en première manche puis par le chronomètre en seconde avec sa Jeunesse (Eldorado vd Zeshoek) qui porte bien son nom du haut de ses 8 ans et semble pleine de promesses pour l'avenir. Mention particulière également pour Dries Dekkers, auteur d'une faute dans la première manche avant de boucler un tour sans aucune pénalité au second tour avec D&J Havanna (Griseldi). La surprise du jour viendra d'ailleurs de Tom Dhaeyere et son jeune 8 ans James vd Oude Heihoef (Douglas). Inconnu du grand public, il aura réalisé un incroyable championnat bouclant un nouveau sans-faute lors de la première manche avant de commettre une faute sur l'entrée de la combinaison en seconde manche avec la pression du podium qui lui tendait les bras. Un podium au pied duquel finira Christophe Vanderhasselt sur Identity Vitseroel (Air Jordan) qui aura brillé sur la même piste que sa mère, Wariska de la Falize, sacrée ici même championne du monde des 6 ans quelques semaines après avoir remporté le titre de championne de Belgique dans la même catégorie d'âge. Après une faute en fin de parcours en première manche, le couple sortira sans pénalité en seconde manche. Devant, il y a eu du changement. Après avoir tenté de ne pas participer au championnat de Belgique pour se rendre au Global Champions Tour de Rome … mais en s'alignant finalement après avoir été débouté par le tribunal du sport, Jos Verlooy était en tête de ce même championnat … mais une faute en première manche sur l'ultime obstacle du parcours d'Igor (Emerald vh Ruytershof) les ont écartés de la course pour la victoire, avant de se reprendre avec un nouveau sans-faute lors de la seconde. Grégory Wathelet aura joué avec le feu en première manche. Il boucle un parcours sans faute d'obstacle après avoir su gérer une situation très délicate à la réception de la rivière où il aura eu un peu de mal à récupérer le contrôle de son jeune étalon MJT Nevados S (Calvados Z), sacré champion du monde des 7 ans ici même deux ans plus tôt. Malheureusement, le chronomètre affiche 1 point de dépassement de temps. Pendant ce temps, Nicola Philippaerts ne commettra aucune erreur avec son jeune étalon Chilli Willi (Casall) s'affichant comme le grandissime favori. Lors du second tour, Grégory Wathelet ne pourra éviter une faute de son gris sur l'entrée de la combinaison et devra se contenter de la troisième place finale mais devant rien n'est encore joué car Nicola Philippaerts a encore droit à deux points de dépassement de temps mais aucune faute aux obstacles. Si ce sont trois chevaux de neuf ans, tous promis à un bel avenir, qui se retrouvent devant, montés par les meilleurs cavaliers belges, ce n'est pas un hasard mais Chilli Willi est probablement le plus expérimenté des trois et le prouve ici en gérant avec beaucoup de maîtrise cette dernière manche pour offrir à son cavalier, Nicola Philippaerts son premier titre national chez les senior ! « C'est certain que malgré son jeune âge, Chilli Willi a déjà pas mal d'expérience avec déjà plusieurs classement en Grand Prix cinq étoiles. C'est un cheval très régulier qui saute magnifiquement mais à la fin, il faut toujours monter et si Jos n'avait pas fait une faute, j'aurais été second. En tant que Belge, on rêve toujours de devenir champion de Belgique une fois dans sa vie et je suis vraiment heureux pour cela. C'est sûr que gagner ici à Lanaken alors que nous habitons tout près, cela rend ce titre encore plus particulier car non seulement toute la famille est là mais en plus, je connais beaucoup de spectateurs. En début de saison, il a sailli un peu mais jamais plus de deux fois par semaine et en plus, c'est un étalon très calme alors ça ne le perturbe pas. Maintenant, nous allons le laisser saillir quelques semaines avant de se concentrer sur le sport. Je vais partir aux USA mais Chilli ne m'accompagnera pas, il a déjà fait beaucoup cette année. Il va désormais profiter de sept semaines de congé. Il va juste travailler un peu à la maison et surtout aller beaucoup en forêt. » expliquera Nicola Philippaerts « Je suis venu ici avec Igor pour lui donner de l'expérience. Le fait d'avoir au début demandé pour ne pas participer au championnat de Belgique n'a pas mis de pression supplémentaire sur mes épaules. Je savais que j'avais un bon cheval. Je pense que j'ai fait un bon travail et que nous avons fait du bon boulot tout en lui donnant de l'expérience, je ne dois vraiment pas me plaindre. Je suis vraiment arrivé ici avec l'envie de faire du bon boulot. Je pensais avoir un cheval avec un talent incroyable et que même s'il n'avait pas beaucoup d'expérience, sa qualité fait qu'on pouvait espérer l'or et on finit avec l'argent. Je serai évidemment au départ du championnat de Belgique l'année prochaine également, j'aime bien le championnat de Belgique. Par contre, je pense que le sport évolue et j'estime que les cavaliers devraient aussi avoir le droit de participer à un autre concours le même week-end comme d'autres pays l'autorisent. Maintenant, j'accepte totalement le fait que le championnat de Belgique doit se dérouler avec ses meilleurs cavaliers. » glissera Jos Verlooy. « Je suis très satisfait de la prestation de Nevados dans ce championnat. Après je pense que ce podium est vraiment de bon augure pour l'avenir de l'équipe belge car on retrouve trois chevaux de 9 ans avec de grandes qualités. Il y a encore des choses à améliorer mais ce sont trois véritables chevaux d'avenir et il ne faut pas non plus sous-estimer la prestation des autres cavaliers de ce championnat car on a vu ici des gens moins connus qui étaient toujours en lice pour un accessit à une manche de la fin. C'est aussi fantastique pour eux, il ne faut pas oublier cela. » concluera le numéro un belge médaillé de bronze