Propulsion s’impose dans l’Elitloppet.

31 May 2020

La Suède accueillait bel et bien ce week-end l’une des plus grandes courses de trotteurs du monde (derrière le prix d'Amérique) sur l’hippodrome de Solvalla, devant des tribunes vides puisque le huis clos est de rigueur. 

Après les deux courses de batterie où le principal favori, Vivid Wise As drivé par Bjorn Goop, est passé à la trappe, c’est une course très tactique qui s’est déroulée avec un final magnifique. Placé en seconde épaisseur durant toute la course, Propulsion (Muscle Hill) bondit à l’extérieur pour s’offrir la plus belle victoire de sa carrière. Le protégé de Daniel Reden, que l’on n’avait plus revu en course depuis son échec au prix d’Amérique en janvier dernier, signe un retour magistral et s’impose pour sa cinquième tentative dans l’épreuve reine suédoise. « Il y a encore quelques semaines, je me demandais si le cheval serait au départ de cette course, qui pouvait constituer l’ultime grand rendez-vous de sa carrière... et finalement on gagne ! » réagira son entraîneur avant d’ajouter « Oui, j’ai eu des doutes, mais ils sont tous levés, ce soir. La suite ? J’aimerais tant pouvoir continuer encore un peu avec lui... »

Derrière, c’est Cokstile qui s’empare de la seconde place en venant de la troisième épaisseur, en repoussant les assauts du trotteur français Earl Simon (Prodigious), vainqueur de la première batterie et troisième de la finale avant de se faire disqualifier. Une décision loin de susciter l’unanimité. D’autant que Franck Ouvrie rentrera en France avec neuf jours de suspension et 7 000 euros d’amende pour avoir tenté sa chance tout simplement... mais c’est loin d’être une première en Suède.