Pegase van't Ruytershof, BWP Young Stallion Award

14 April 2020

Deuxième BWP Young Stallion Award et second succès pour la souche de Carthina Z. Un an après le succès de Nixon van't Meulenhof, frère utérin d'Emerald et Diamanthina van't Ruytershof, c'est au tour du petit-fils cette dernière de remporter le trophée ! Un second succès pour l'écurie Netehof de la famille De Winter ! 

Pegase van't Ruytershof (Comme Il Faut x Cartani x Diamant de Sémilly x Carthago x Lys de Darmen) n'en finit plus de truster les distinctions. Sacré champion de l'expertise du BWP à 3 ans en 2018, c'est ensuite sa première génération qui se fait remarquer en remportant le Championnat des foals aussi bien chez les mâles que chez les femelles en 2019. Une situation inédite jusque là ! Nouvelle distinction en 2020 avec ce BWP Young Stallion Award, un an après son oncle Nixon van't Meulenhof... à la différence que Pegase restera lui bel et bien avec le jeune Jeroen De Winter pour sa carrière sportive. 

« Je pense que Pegase est vraiment un cheval très spécial. Il est chic avec un galop incroyable, de la souplesse et tous les moyens... avec en plus un pedigree recherché dans toute l'Europe avec une souche connue et reconnue. Lorsque nous l'avons acheté, nous savions que Nixon allait partir et cela a rendu son départ moins difficile. Je pense qu'il n'a rien à lui envier et je suis extrêmement motivé avec Pegase. Je sais qu'il restera avec moi pour sa carrière sportive en plus de sa carrière d'étalon. L'an dernier, lorsque nous avons réussi à conserver Leandro, mon père a décidé la même semaine d'acheter la seconde moitié de Pegase alors que nous en étions co-propriétaires jusque-là. Cela me motive énormément. 

Il est certain que la situation que nous vivons aujourd'hui est tout à fait inédite mais elle est ce qu'elle est, et la santé doit être primordiale. J'aurais évidemment bien aimé me concentrer sur le sport avec Leandro VG comme c'était prévu... mais il est encore jeune et il reçoit cette année la chance de saillir de très bonnes juments ce qui est magnifique pour sa carrière d'étalon. C'est amusant de voir que les gens qui lui confient des juments aujourd'hui sont principalement des cavaliers qui l'ont vu en concours. C'est une grande chance car cela veut dire que ses produits évolueront dans le sport. 

Aujourd'hui, vu la situation actuelle, mon père s'occupe de l'élevage et des étalons pendant que je me concentre sur mon équitation. Il faut voir les points positifs de cette situation, je passe beaucoup plus de temps à monter au lieu d'être parti en concours et les jeunes chevaux évoluent beaucoup. J'avais quelques jeunes chevaux assez sensibles et c'est indéniable qu'ils évoluent beaucoup plus aujourd'hui que si j'avais dû aller en concours... mais le plus important, c'est que tout le monde prenne bien soin de sa santé avant tout. » nous expliquera Jeroen De Winter.