Peder Fredricson en maître à Saint-Tropez

30 May 2021

Ce week-end, le circuit du Global Champions Tour faisait étape sur la Côte d’Azur à Saint-Tropez, à deux pas de la plage très mondaine de Pampelonne. Si un plateau de cavaliers très relevé était au CSIO 5* de Rome, c’était tout de même du très beau sport qui nous était offert dans le sud de la France, avec un niveau très relevé ! 

Victorieux la semaine dernière dans la Global Champions League de Madrid, les Shanghai Swans, représentés par Christian Ahlmann et Max Kühner, ont tenu à réitérer à Saint-Tropez. En tête de la première étape jeudi, les cavaliers ont chacun laissé une barre à terre dans la seconde manche qui s’est déroulée hier. Également avec deux fautes mais un chronomètre plus rapide, la victoire est finalement revenue à l’équipe des Valkenswaard United.

Max Kühner et Eic Caleo (Cachas) lors de la première manche de la GCL où ils ont signé le sans-faute.

Le duo composé d’Edwina Tops-Alexander (Identity Vitseroel) et de Peder Fredricson (H&M All In) est donc monté sur la première marche de ce podium. Les Shanghai Swans n’ont tout de même pas démérité puisqu’ils terminent deuxièmes devant les London Knights, équipe composée de Ben Maher (Ginger-Blue) ainsi que Nicola Philippaerts (Katanga v/H Dingeshof) dans cette deuxième manche.

Edwina Tops-Alexander et Identity Vitseroel dans la deuxième manche de la GCL.

Cette épreuve de la Global Champions League était également courue en individuel puisque qualificative pour le Grand Prix, qui lui s’est déroulé à la suite. Trente-trois cavaliers ont réussi à intégrer la grille de départ. À 17h25, le premier cavalier, Titouan Schumacher, s’est élancé sur ce parcours dessiné par le chef de piste Français, Grégory Bodo, un tracé composé de treize obstacles et seize efforts.

Nicolas Delmotte et Urvoso du Roch (Nervoso)

Un Grand Prix avec un nombre réaliste de sans-faute pour accéder au barrage, au nombre de six. Premier à fouler cette seconde manche, Harrie Smolders a écopé de quatre points, tout comme ensuite les deux tricolores Nicolas Delmotte, Simon Delestre ainsi que le Belge Pieter Devos. Les seuls sans-faute de ce barrage sont suédois ! Peder Fredricson a réalisé le doublé le plus rapide cette fois-ci aux rênes de Catch me Not S (Cardento 933) devant son coéquipier Henrik von Eckermann, lui associé à King Edward (Edward 28). Troisième place pour Simon Delestre et Hermes Ryan des Hayettes (Hugo Gesmeray).

Notons d’ailleurs que Peder Fredricson s’était déjà imposé la veille dans l’importante épreuve à 1,50m avec cette même monture. Saint-Tropez sourit vraiment au Suédois cette année !

Résultats de la Global Champions League

Résultats du Grand Prix

Crédit photos : Léa Tchilinguirian