NLS Coole al Clover, champion du monde des 6 ans

30 September 2010

Championnat du monde des 6 ans
Lanaken 2010

Le timing de la journée était serré pourtant les organisateurs ont réussi à trouver le temps d'insérer 50 finalistes au lieu des 40 annoncés, sans changer le planning de la journée. Chapeau… même si on peut se demander où en était l'intérêt.

Première à s'élancer VDL Groep Eureka van't Roosakker (Chin Chin x Quidam de Revel), fille de l'internationale Beauty Belle van't Roosaker, elle-même sœur de Tabelle van Sombeke, n'ira pas très loin en se prenant les pieds sur la rivière avec une chute spectaculaire à la clé. Heureusement sans conséquence pour Maikel van der Vleuten.

Quipper de la Roche (Flipper d'Elle x Pouchki du Don) réalisera un temps très rapide avec Thierry Goffinet mais avec 4 points !

Clement McMahon ne pourra éviter une faute sur le deuxième obstacle avec son très intéressant BWP rebaptisé Pacino (Diamant de Sémilly x Muguet du Manoir) qui n'est autre qu'un frère utérin de son ancien cheval de Grand Prix Hermes de Rêve et de l'étalon Malito de Rêve.

L'étalon KWPN Zjohn (Casantos x Ramiro) se fera piéger sur l'ultime obstacle avec Kristian Houwen tout comme la brillante Quality du Golfe (L'arc de Triomphe x Galoubet A) montée par un Guillaume Batillat diminué par une blessure à la cheville.

Pas plus de de chance pour le second produit finaliste de L'arc de Triomphe, Quality Bois Margot, qui se fera piéger sur un vertical en toute fin de parcours avec Marc Dilasser.

Les 4 points se seront enchainés puisqu'un tiers des concurrents auront terminé avec une petite barre alors que 15 couples auront réussi à se qualifier pour le barrage.

C'est l'un des étalons vedettes du cycle classique belge qui sera le premier à s'élancer. Elvis ter Putte (Diamant de Sémilly x Darco) dominera son sujet en signant un très beau double sans faute sous la selle d'une Karline de Brabander radieuse. « Je suis très contente. Je ne suis pas habituée au barrage alors je voulais avant tout rester double sans faute. Je monte Elvis depuis ses 4 ans et c'est vraiment devenu mon ami alors c'est encore plus merveilleux de pouvoir finir ainsi un tel championnat. Cette année, nous n'avons fait que 7 cycles classiques car je voulais le garder frais pour Lanaken et cela a réussi. » Edwina Alexander attaque avec son Quimono de la Roque (Kannan x Quick Star) et améliore de près de 5 secondes le chrono de l'amazone belge : 37''67, nouveau temps de référence. « Nous avions acheté la moitié de Quimono en novembre dernier. C'était un cheval encore très vert, j'ai d'abord passé plusieurs mois à travailler son dressage avant de commencer à le sortir à Chantilly. Ces championnats constituent son 5 ème concours de l'année. Voyant son évolution, nous avions acheté la seconde moitié il y a quelques semaines et nous avons bien fait », rigolait l'Australienne.

Barrage catastrophe pour la Canadienne Courtney Vince qui se fera piéger dès le premier obstacle avec Good News II (Last News x Clover Hill) comme le fera plus tard Kamil Papousek avec Starnato (Stakkato). Ils ne seront pas les seuls puisque Mark Martens et Baldeur (Balou du Rouet x Grandeur) louperont également ce deuxième opus.

Dennis van den Brink en bon Hollandais tente sa chance. Sa très souple Ultra (Casall x Corofino ) explose le chronomètre en 35''39 mais ne peut éviter une petite faute de postérieur sur l'ultime obstacle.

Olivier Philippaerts et l'impressionnant Zilverstar T (Berlin x Cavalier) auront crânement joué leur chance mais un peu trop optimistes, ils se feront emporter et laisseront échapper le chronomètre malgré le double sans faute. « Cela venait un peu trop grand alors j'ai réussi à faire une foulée de moins que les autres mais je me suis retrouvé trop loin pour pouvoir effectué un bon virage. C'est dommage. » expliquera notre champion d'Europe junior.

L'Italien Giovanni Consorti pensait avoir réalisé le plus dur mais Uvetas (Quidam de Revel x Lord) touchera également l'ultime obstacle des postérieurs : 4 points malgré un bon temps de 37''15.

L'Irlandais Clement McMahon passera également à l'attaque et son entier NLS Coole al Clover (Aldatus Z x Clover Hill) répond sans problème aux sollicitations pour abaisser le chronomètre d'une seconde et demi : 36''28, nouveau temps de référence. Le tout sous les yeux de son éleveur toujours propriétaire qui le vendra directement à Stefan Conter. « J'avais acheté sa mère à 6 ans comme poulinière. A 29 ans, elle a eu 17 poulains et tous sautent. Pour Coole, j'avais commandé de la semence mais elle n'arrivait pas. J'ai donc appelé le soir pour avoir du sperme d'Aldatus. Les gens ont été fantastiques, ils en ont de suite envoyé par train et c'est arrivé à la maison à 11 heures du soir, nous l'avons de suite inséminée et elle était pleine. C'est ainsi qu'il est né. »

La Polonaise Aleksandra Lusina ne jouera pas la carte du chronomètre mais elle ne pourra cependant pas éviter une faute de l'étalon Caius (Caretino x Contender).

Daniel Deusser ne tentera pas de reprendre la première place perdue par sa collègue d'écurie mais utilisera néanmoins la grande galopade de Casquino (Cash and Carry x Quinar) et viendra se glisser juste derrière la deuxième cavalière des stal Tops.

Katharina Offel et son puissant Lacrimoso (Landjunge x Cascavelle) ne pourront éviter une faute en fin de parcours où se feront également avoir Ivo Biessen et Zagneb (Ovidius x Calvados). Les deux fils de Diamant de Sémilly présents lors de ce barrage ont tous deux été repérés par Joris de Brabander qui les a présenté au BWP avant de vendre Eymerald v't Ruytershof (mère par Carthago) à Axel Verlooy. Harrie Smolders n'est pas du genre à trainer en chemin mais malgré un magnifique tour, il échoue à une seconde de l'Irlandais mais s'empare de la seconde place. Dernier à s'élancer, Hemmelhorst Zojasper (Concorde x Jasper) se fait piéger à deux reprises laissant filer toute chance de victoire et offre ainsi une magnifique journée à l'Irlandais Clement McMahon qui aura connu une semaine mouvementée. Ce dernier a en effet dû laisser rentrer sa femme au pays pour qu'elle puisse accoucher de leur premier fils … qu'il n'a pas encore eu l'occasion de voir.