McLain Ward en ouverture du WEF

11 January 2021

Peu de concours au programme le week-end dernier. Les choses sérieuses débuteront cette semaine à Wellington et de nombreux Européens seront au départ de la tournée à Oliva. On revient tout de même sur les victoires à Wellington et à Opglabbeek.

Winter Equestrian Festival 

Si le WEF débutera officiellement dès cette semaine avec le WEF 1 sur un CSI 3*, on galopait déjà sur la piste ce week-end de Palm Beach pour un national. Le Grand Prix doté de 75'000 dollars s’est soldé par la victoire de McLain Ward. L’Américain – qui s’est d’ailleurs illustré peu avant en s’exprimant ouvertement sur les réseaux sociaux après les récents événements du Capitole –, s’est imposé avec le 12 ans Catoki (Catoki), qu’il monte depuis début 2020. Le couple était le seul à signer un double sans-faute sur les quatre barragistes.

La deuxième place était pour Erynn Ballard, déjà en vue les jours précédents et qui était associée à Kamilla D (Kashmir van’t Schuttershof). La jeune Grace Debney (16 ans seulement !) sur Zarina de Videau (Diamant de Semilly) prenait le troisième rang. McLain Ward annonçait lors de la conférence de presse être enthousiasmé par l’arrivée de cette nouvelle génération : « C’est phénoménal pour le futur de notre sport. C’est vraiment motivant pour moi. Je suis un peu impliqué dans la situation de Grace. Avec Lillie Keenan, Adrienne Sternlicht ou Lucy Deslauriers, j’ai vraiment un joli groupe de jeunes femmes qui travaillent avec moi. J’espère qu’elles apprennent et s’épanouissent sportivement grâce à notre soutien. Je leur ai toujours dit que je trouvais de la motivation à travailler avec elles, à voir leur ambition et leur regard sur le sport. Ça vous maintient dans le coup. » Nicholas dello Joio prenait le quatrième rang avec Gelvera (Quality Time Tn) dans ce Grand Prix.

La grosse épreuve du samedi était déjà revenue à Erynn Ballard sur Harvester (Dakar VDL). La Canadienne s’était également illustrée jeudi en remportant une épreuve avec Walter White (Baloubet du Rouet), monté précédemment par Paris Sellon, la compagne de Martin Fuchs. Le n°2 mondial (talonné de près par Daniel Deusser, qui profite de ses victoires en Arabie Saoudite) prendra part au WEF à partir de fin janvier. Erynn Ballard précisait que cette semaine faste lui rappelait ses réussites à New York il y a quelques années : « J’avais eu une bonne semaine aussi il y a deux ans lors des Longines Masters de New York. J’avais gagné le Speed Challenge et étais 3e dans le Grand Prix. Tu n’oublies jamais des semaines comme celles-ci. Tu sais que tu ne vas pas vivre cela tous les week-ends. Tu ne peux certainement pas les considérer comme garanties. »

Les résultats du Grand Prix

Ce soir, Tiffany Foster sera l’invitée de Théo Caviezel sur le live Instagram de Studforlife, pour continuer la découverte du WEF. A suivre dès 18h ! 

CSI 2* d’Opglabbeek 

La victoire du Grand Prix du CSI 2* de Sentower Park est revenue à Felix Hassmann avec Sig Chaccinus (Chacco-Blue). L’Allemand devançait la Suissesse Barbara Schnieper, qui reprenait la compétition après la naissance de son deuxième enfant mi-décembre, et était associée à son bon Escoffier (Lord Z). Rang 3 pour Kim Emmen sur Warriors Glory (Warrior). Le trio de tête aurait pu être modifié si Bertram Allen n’avait pas commis une faute. Avec Giolita (C-Ingmar), l’Irlandais signait le meilleur chrono de ce barrage à douze. La grosse épreuve comptant pour les Rankings du vendredi est revenue à Maïkel van der Vleuten et sa bonne Dana Blue. Sa fille de Mr. Blue a d’ailleurs été élue « cheval de l’année » par le KWPN après ses bons résultats en 2020.

Résultats du Grand Prix

Photo à la Une: © Sportfot