FR

Marie-Stéphanie Delheid prend son envol.

21 mai 2020

Formée à l’Université de Liège où elle aura également achevé sa formation par un an d’internat avant de partir en France au CIRAL comme assistante, la brabançonne rentrera finalement au pays en intégrant le staff des écuries Stephex de Stephan Conter. Un boulot qui devait apporter un peu d’expérience à la jeune femme au sein des chevaux de commerce mais qui aura finalement duré six ans pendant lesquels sa soif d’apprendre et ses compétence l’auront fait progresser au sein des écuries. Marie-Stéphanie Delheid s’occupera finalement des cracks de Daniel Deusser et Lorenzo De Luca. 

« Lorsque j’ai voulu rentrer en Belgique, j’avais entendu que Stephan Conter cherchait quelqu’un... mais je n’ai jamais pensé y rester aussi longtemps. Au départ, c’était simplement pour m’occuper des chevaux de commerce puis j’ai pu faire progressivement les petits soins quotidiens des autres chevaux...  puis toujours un peu plus. Je n’ai jamais eu de statut de véto exclusif des écuries et d’autres vétérinaires étaient également appelés, mais cela aura été une formidable expérience. J’ai toujours été et je reste une passionnée de sport. Je pense qu’il faut l’être pour ce travail. J’ai toujours été très intéressée par l’orthopédie et aujourd’hui, pouvoir combiner mon métier de vétérinaire avec le haut niveau au travers des problèmes locomoteurs, c’est réaliser mon objectif. Il est clair que cela va être un métier différent de ce que j’ai fait ces dernières années car je vais devoir beaucoup voyager. Cela a déjà débuté puisque j’ai déjà été appelée en Hollande et en France. La vie de famille au calme risque de ne pas encore être pour demain mais c’est parce que j’aime ça. Je continue à collaborer de manière régulière chez Stephex et je tiens vraiment à remercier Stephan Conter pour sa confiance », nous expliquera Marie-Stéphanie Delheid.