Marcus Ehning et Stargold décrochent leur premier Grand Prix 5* à Doha

26 February 2022Auteur : Mélina Massias

La première semaine de compétition au CHI d’Al Shaqab, à Doha, a sacré Marcus Ehning et Stargold. Associé à son cheval de tête, qui a eu la lourde tâche de succéder aux Comme Il Faut, Cornado NRW et autres Prêt A Tout, le Centaure a délivré une formidable performance en alignant trois parcours parfaits. 

En 2021, Marcus Ehning et Stargold (Old, Stakkato Gold x Lord Weingard) avaient fait leurs grands débuts au niveau 5*. Pour ses premières sorties en Grands Prix 5* à 1,60m, le couple avait déjà choisi la piste de Doha, au Qatar. Forts de leurs neuf et septième places dans les deux temps forts disputés sur la piste en sable d’Al Shaqab, les deux complices avaient enchaîné avec une bonne saison de compétition. Deuxième du Longines Global Champions Tour de Berlin, puis médaillé d’argent par équipe aux Européens de Riesenbeck, Stargold avait manqué la victoire dans la Coupe du monde de Madrid, renversant un obstacle au barrage. Finalement, l’énergique étalon bai tient sa revanche. Samedi 26 février, l’Oldenbourg de onze ans a signé trois magnifiques parcours, faisant montre d’une facilité déconcertante, que son cavalier n’a pas manqué de saluer en conférence de presse. Mieux, le Centaure a été jusqu’à affirmer qu’il s’agissait de l’un des meilleurs barrages de sa carrière. Une chose est sûre, le bai, agile et rapide, a de belles heures devant lui.

Parti à la poursuite de Marcus et Stargold au barrage, Henrik von Eckermann a essuyé une faute avec son exceptionnel King Edward (BWP, Edward 28 x Feo), si régulier depuis les Jeux olympiques de Tokyo. Mais personne n’est infaillible et l’alezan à la générosité hors norme a dû se contenter de la cinquième place. En revanche, l’élève du champion olympique par équipes, Evelina Tovek, est grimpée en deuxième position. Belle performance pour la jeune amazone, qui comptait sur l’excellent Winnetou de la Hamente (Z, Winningmood x Socrate de Chivre), née chez Françoise et Emmanuel Wera, en Belgique. Troisième à Abou Dabi il y a quelques jours, le hongre de douze ans continue d’engranger les bons classements en Grands Prix. Comme à Tokyo, Maikel van der Vleuten est monté sur la troisième marche du podium en compagnie de son fidèle Beauville (Z, Bustique x Jumpy des Fontaines), double sans-faute du côté de Doha.

Les résultats complets ici.

Photo à la Une : Le podium du Grand Prix. © Lukasz Kowalski/In2Strides

AuteurMélina Massias