L’Irlande s’offre la finale des Nations et son ticket pour Tokyo

06 October 2019

Pour l’Irlande, cette finale des Coupes des Nations revêtait une double importance puisqu’elle devait y décrocher la dernière place pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. En plus de s’assurer leur participation aux JO, les Irlandais de Rodrigo Pessoa ont remporté cette finale de Barcelone d’une main de maître. Ultra-motivés, Paul O’Shea, Peter Moloney, Darragh Kenny et Cian O’Connor se sont battus comme des lions pour ne pas manquer à nouveau les JO. Darragh Kenny, le cavalier n°3 de l’équipe, assurait déjà ce ticket olympique par un tour à 1 point qu’il réalisait avec son superbe Balou du Reventon (Cornet Obolensky). Cian O’Connor leur offrait la victoire en signant un sans-faute avec PSG Final (Toulon). Paul O’Shea avait aussi réalisé un parcours sans pénalité avec Skara Glen’s Machu Picchu. L’Italie et la Colombie, aussi en lice pour le dernier ticket olympique et qui étaient parvenues à se qualifier pour cette grande finale à 8, devaient s’avouer vaincues. 

La victoire aurait pu revenir à la Belgique, si forte ces dernières saisons. N’étaient-ils pas les tenants de cette Coupe ? Les Champions d’Europe en titre étaient aussi les vainqueurs de la qualificative de jeudi. Toute la pression reposait sur les épaules de Grégory Wathelet. Après les sans-faute d’Olivier Philippaerts avec H&M Extra (Berlin) et de Jérome Guéry avec Quel Homme de Hus (Quidam de Revel) – Niels Bruynseels avait commis une faute sur l’ultime obstacle avec Jenson van’t Meulenhof (Vagabond de la Pomme) –, Grégory Wathelet devait signer un sans-faute. Pourtant, les espoirs belges se sont envolés sur l’avant-dernier obstacle que Nevados a refusé. Une faute sur le dernier oxer alourdissait encore le bilan et les Belges devaient se contenter de la 2e place.

La Suède, l’Italie et la France prenaient les 3e, 4e et 5e rangs de cette finale, toutes ces équipes étant pénalisées de 12 points. L’Allemagne, 6e avec 16 points était plus loin, tout comme la Suisse, 7e avec 17 points. La Colombie, invitée surprise de cette finale, n’a pas pu confirmer aujourd’hui et fermait la marche du classement. 

Outre les 1,250 millions d’euros de dotation de la finale, les doubles sans-faute de jeudi et dimanche se partageaient un bonus de 100'000 euros. Au final, seuls Olivier Philippaerts et Daniel Deusser ont réussi ce pari. Il faut dire que la pression de cette finale, cumulée à la pression de la dernière place en vue des JO, le tout sur le délicat parcours de Santiago Varela, auront joué un rôle déterminant dans le scénario de ce dimanche. 

Samedi soir, les Espagnols ont comblé leur public en remportant la petite finale grâce notamment à un sans-faute de Sergio Alvarez Moya avec son bon 9 ans Jet Run (Chacco Blue) qui, dernier à s’élancer, n’a pas flanché. Willem Greve, seul double sans-faute (jeudi et samedi) avec Zypria S empochait quant à lui un bonus de 50'000 euros. 

Tous les résultats

Photos © FEI