Les révélations de l’année 2021

25 December 2021Auteur : Eléonore Magnien

Chaque année, de nouveaux espoirs émergent au plus haut-niveau. 2021 n'a pas fait exception à la règle. Découvrez ou redécouvrez trois jeunes talents qui ont marqué les esprits. 

#1 Brian Moggre 

Les Etats-Unis arrivent régulièrement à faire émerger de jeunes talents au plus haut-niveau, c'est le cas cette année encore avec Brian Moggre. Les plus avertis le connaissent déjà puisqu'il a remporté une étape de la Coupe du Monde il y a deux ans avec MTM Vivre Le Reve. Sa carrière a cependant pris un tout autre tournant lorsque Ann Thompson a fait le choix audacieux de lui confier son crack, Balou du Reventon. Pendre les rênes d’un cheval routiné au plus haut-niveau n’est jamais chose facile et ce n’est pas forcément un gage de résultats. Pourtant Brian a parfaitement rempli sa mission et même bien au delà. Quelques mois après leur association, le couple a remporté son premier Grand Prix 5* à Sopot. Cette performance l'a conduit à devenir le réserviste de l'équipe américaine pour les Jeux Olympiques de Tokyo, Brian n'étant âgé que de dix-neuf à ce moment-là ! Pour conclure en apothéose, il n'a pas renversé une barre durant son week-end à Aix-la-Chapelle, aidant non seulement l'équipe américaine à remporter la Coupe des nations mais se classant aussi deuxième du Grand Prix. Une sacrée réussite ! 


#2 Sanne Thijssen 

La fille de Leon Thijssen n'en est pas à son premier coup d'éclat. Depuis sa tendre enfance, elle collecte les succès dans les épreuves jeunes. Elle compte déjà quatre participations aux championnats d'Europe et elle a même glané une médaille d'argent par équipe à Millstreet en 2016 avec Con Quidam RB. C'est d'ailleurs avec ce même cheval qu'elle a remporté son premier Grand Prix 5* en juillet à Rotterdam cette année. Bien qu'atypique, le fils de Quinar Z ne cesse d'enchainer les classements. C'est ce qui lui a valu une sélection pour la finale du circuit Coupe des nations de Barcelone en octobre dernier qu'elle a honoré en aidant l'équipe néerlandaise à monter sur la première marche du podium. A vingt-trois ans, l'amazone semble bien partie pour se faire une place chez les Séniors ! 


#3 Ioli Mytilineou

La Grecque a été sans conteste la révélation des derniers championnats d'Europe à Riesenbeck. Non seulement elle a enchaîné les sans-faute, mais elle a aussi fait preuve d'une équitation remarquable. A cause d'un refus lors de l'ultime manche, elle a manqué de peu un podium avec son excellent Levis de Muze et terminé à la douzième place mais elle a conquis le coeur du public et gagné l'admiration de ses pairs. Peu la connaissaient avant les Européens, même si elle est la fille de la cavalière olympique Anna Mytilineou (qui avait découvert Bianca, la crack de Steve Guerdat, quelques années plus tôt) mais il y a fort à parier qu'on ne l'oublie pas de si tôt. 

Photo à la Une : Sportfot.com


AuteurEléonore Magnien