Les Pessoa enseignent !

02 June 2015

Les Pessoa à Ecaussinnes.

Après Scott Brash, les écuries d'Ecaussinnes recevaient la famille Pessoa, père et fils, pour un stage de trois jours.

Installé avec ces chevaux et ses cavaliers au sein des écuries, Nelson Pessoa était dans son jardin et prépare une saison de Master Class. « C'est agréable de donner trois jours de stage à la maison ou presque sans avoir à faire de longs voyages, c'est agréable. Du coup, on est d'autant plus en forme et on peut être exigeant. Nous avions discuté avec Christophe Ameeuw. Lors du dernier stage avec Scott Brash organisés par EEM, il y avait pas mal de participants. Je trouve qu'à partir de 20 personnes avec une seule personne, c'est difficile. On ne se concentre pas très bien et on s'applique moins lors du dernier groupe. Nous avons donc décidé d'instaurer ce système avec deux cavaliers. Il faudra juste que les cavaliers se mettent un peu d'accord sur ce que nous voulons travailler… Ici, avec Rodrigo, c'est différents nous avons l'habitude de travailler ensemble. Après le but c'est d'apprendre la bonne équitation mais nous avons envie de développer cela avec différents cavaliers. Evidemment, les cavaliers sont fort sollicités avec un calendrier de concours très chargé. Dans le futur, je pense que nous pourrions envisager des stages avec Michel Robert ou George Morris. Différents cavaliers avec une équitation classique, c'est ce qui m'intéresse. Ici, cela nous a permis de faire des petits groupes et pouvoir bien faire travailler tout le monde. Les installations ici sont fantastiques et cela permet de travailler dans des conditions idéales. Une formule de trois jours de stage est idéale car cela permet de travailler sur le plat le premier jour en sautant très peu, de faire quelques exercices le deuxième jour avec des parties de parcours. Le dernier jour, nous mettons les gens dans des conditions de concours pour simuler une compétition. Plus, ce ne serait trop autant pour les chevaux que pour les cavaliers qui sont fatigués après un tel stage car on travaille de manière assez intensive. »