FR

Les Jeux de Tokyo sans Kevin Staut ni Julien Epaillard

07 juin 2021Auteur : Lea Tchilinguirian

Il y a quelques semaines, Viking d’la Rousserie (Quaprice Bois Margot) rejoignait la grande famille Scuderia 1918, qui s’est portée acquéreur majoritaire du Selle Français aux côtés d’autres investisseurs passionnés. Kevin Staut le sécurisait donc, notamment en vue des Jeux Olympiques de Tokyo, qui se dérouleront cet été.

Coup dur depuis, puisque Viking d’la Rousserie a été forfait lors de la Coupe des nations de Rome il y a quelques jours, victime d’un coup à l’antérieur. Des examens supplémentaires ont été effectués, le tricolore a annoncé à nos confrères de Grand Prix voir le rêve des Jeux d’été s’envoler : « Au regard des résultats de l’IRM, Viking doit rester trois semaines sans sauter. Il peut simplement marcher et trotter. De mon côté, j’estimais qu’il avait besoin de monter en puissance en vue des Jeux, ce qui devait se traduire par l’enchaînement des CSIO 5* de Rome et de La Baule, où il devait sauter la Coupe et le Grand Prix à chaque fois. Si une période de trois semaines sans sauter était intervenue une fois le pic atteint, je pense que nous aurions pu aller aux Jeux olympiques, mais là c’est impossible. »

Dans le même article, nous apprenons également que son compatriote Julien Epaillard a lui aussi déclaré qu’il ne prendra pas la route vers le Japon puisque ses deux chevaux de tête sont au repos. « Queeletta a beaucoup sauté et nous a donné beaucoup de bonheur en deux ans. Depuis quelques temps, même s’il n’y avait aucun problème physique, elle montrait un peu moins d’envie. Nous lui avions donné un peu de repos, mais elle n’a pas très bien sauté à Doha et Bois-le-Duc, alors j’ai préféré lui offrir une longue pause. Elle devrait revenir d’ici quelques semaines, mais elle ne sera pas opérationnelle pour les Jeux. Il en sera de même pour Kosmo van hof Ter Boone, qui s’est donné un petit coup sans gravité, mais qui ne pourra pas sauter pendant quelques semaines. L’échéance des championnats d’Europe serait peut-être une option pour lui, mais je ne vois jamais si loin. »

Crédit photos : Sportfot.com

AuteurLea Tchilinguirian