La force de l’âge a fait la différence à Vérone et Lexington

08 November 2021Auteur : Mélina Massias

Les jours raccourcissent, la grisaille s’installe tandis que le circuit Coupe du monde et ses différentes ligues battent leur plein ! La troisième étape de la ligue d’Europe de l’Ouest, à Vérone, a sacré le tout aussi petit qu’agile Hermès Ryan sous la selle de Simon Delestre, tandis qu’à Lexington, Kent Farrington s’est imposé aux rênes de Gazelle. 

Il est des chevaux qui marquent le sport par leur combativité, d’autres par leur longévité… Hermès Ryan combine les deux ! Le petit crack de Simon Delestre, déjà vainqueur d’une épreuve intermédiaire la semaine dernière au CSI 5*-W de Lyon, est en grande forme du haut de ses seize ans et s’est offert l’étape Coupe du monde de Vérone ce dimanche au terme d’un incroyable barrage. Une victoire émouvante pour son cavalier et son entourage, puisque le fils d’Hugo Gesmeray n’avait pas remporté de Grand Prix 5* depuis 2019. “C’est incroyable de gagner ici à son âge ! Je suis tellement chanceux de l’avoir à mes côtés depuis toutes ces années, je ne trouverai jamais un autre cheval comme lui”, déclarait le cavalier après sa victoire. “Ryan a gagné ou est monté sur le podium de la plupart des Grands Prix importants à travers le monde. C’est tellement agréable de s’imposer de nouveau ici six ans après (le couple remportait déjà cette étape Coupe du monde en 2015, ndlr), et de l’avoir en si bonne forme !”

Six après leur première victoire à Vérone, Simon Delestre et Hermès Ryan se sont de nouveau imposés dans l'étape Coupe du monde italienne ©FEI/Massimo Argenziano

Rapide, explosif, respectueux… Le petit alezan a fait démonstration de ses nombreux talents pour s’imposer dans cette épreuve dessinée par Uliano Vezzani et damer le pion à la jeune Allemande Kendra Claricia Brinkop, deuxième associée à Kastel Memo (Thunder Van De Zuuthoeve), et à Denis Lynch, troisième aux rênes de GC Chopin's Bushi (Contendro II ). L’Irlandais, qui avait déjà engrangé des points sur le circuit à Lyon, pointe désormais à la quatrième place d’un classement toujours dominé par Kévin Jochems, confortablement installé en tête suite à sa victoire à Oslo et sa septième place à Lyon. Rendez-vous désormais à Madrid à partir du 22 novembre pour la suite du circuit ! 

Retrouvez les barrages du trio gagnant !

Les résultats complets

Prudence est mère de sûreté 

Si les cavaliers européens avaient rendez-vous à Vérone, outre-Atlantique, c’est à Lexington qu’avait lieu la quatrième étape du circuit indoor de la ligue nord-américaine. Le parcours initial avait permis à neuf couples de se qualifier pour le barrage, mais un seul a réussi à réitérer le parcours parfait synonyme de victoire. Kent Farrington, qui a pu compter sur sa fidèle Gazelle (Kashmir van Schuttershof), a ainsi fait retentir l’hymne américain à l’issue d’un barrage dont le scénario a indéniablement joué en sa faveur. Avant dernier à s’élancer, le cavalier américain avait vu ses concurrents se battre à couteaux tirés pour tenter d’abaisser toujours plus le chronomètre... Sans jamais boucler le parcours sans-faute ! Des informations précieuses qui lui ont permis d’adapter sa stratégie. “Avec un seul cavalier après moi et aucun sans-faute, j’ai pensé qu’assurer un parcours sans pénalité était malin”, indiquait le vainqueur, qui a pu compter sur une Gazelle, désormais âgée de quinze ans, en grande forme et toujours aussi respectueuse (tellement que le cavalier en a perdu un étrier sur le parcours initial !).

A Lexington, Kent Farrington et Gazelle ont été les seuls a signer un double sans-faute dans le Grand Prix Coupe du monde ! ©FEI/Andrea Evans 

Huit ans déjà que le couple évolue ensemble et foule les plus belles pistes du monde, et la démonstration de la baie en piste laisse encore présager de belles choses ! "C'est un cheval expérimenté. Elle a été incroyable pour moi et ma carrière. Robin Parsky, son co-propriétaire, a soutenu ma gestion de ce cheval, et c'est en partie ce qui la fait durer si longtemps”, a conclu le vainqueur du jour. 

Les résultats complets

Photo à la Une : Après plusieurs saisons sans victoire en Grands Prix, l'émotion était palpable chez Simon Delestre après la première place d'Hermès Ryan dans le GP Coupe du monde de Vérone © ©FEI/Massimo Argenziano


AuteurMélina Massias