La Dame de fer sacre Ben Maher à Paris

27 June 2021

Le circuit du Global Champions Tour faisait arrêt ce week-end dans la capitale française, à Paris, pour sa sixième étape. Délocalisé en raison de la construction du Grand Palais éphémère en vue de Paris 2024, le concours se déroulait encore plus près de la Tour Eiffel. Retour sur cette journée de Grand Prix !


Si le soleil n’était pas au rendez-vous, les cavaliers, eux, étaient bien présents sur le Champ-de-Mars ! L’après-midi de samedi a débuté avec la deuxième manche de la Global Champions League, épreuve également qualificative pour le Grand Prix. Ce sont tout d’abord les pilotes concourant en individuel qui se sont élancés avant les équipes, avec la tête du classement final pour Edward Levy et Rebeca LS (Rebozo la Silla). Concernant les équipes, ce sont d'abord les Cannes Stars de Sameh El Dahan et Sven Schlüsselburg qui étaient en tête vendredi à l’issue de la première manche avec un score vierge. Cependant, dans cette seconde partie d’épreuve, les Saint-Tropez Pirates, les suivant de près la veille, ne leur ont pas laissé le goût de la victoire ! Le bondissant Vivaldi de Meneaux (Chippendale Z) a continué de prouver sa folle forme avec son pilote Olivier Robert en réalisant le zéro. Même scénario pour sa coéquipière Israélienne Dani G.Waldman, elle associée à Queensland E (Quickfire de Ferann). Le duo a donc remporté cette sixième étape du circuit !

Devant son public français, Olivier Robert a pris la parole : « C'est incroyable de gagner ici, à la maison, à Paris. Étant le dernier à partir, j'ai eu beaucoup de temps pour regarder le parcours. Contrairement à ce que l'on pense, ce n'est pas si facile d'avoir cette place car le doute surgit pour deux ou trois petites choses. Au début de l’épreuve, je suis rentré aux écuries pour avoir un moment seul avec Vivaldi... et puis nous sommes rentrés et finalement tout s'est passé à merveille cet après-midi. »

Résultats complets de l’épreuve

Olivier Robert et Vivaldi de Meneaux, représentants des Saint-Tropez Pirates.

Concernant le classement général de la Global Champions League à la suite de cette sixième étape parisienne, les Valkenswaard United maintiennent la première place, juste devant les Shanghai Swans et les Monaco Aces.

Classement général des équipes

Edwina Tops-Alexander et Fellow Castlefield (Je T’aime Flamenco), duo des Valkenswaard United.

Trente-cinq cavaliers ont obtenu leur ticket pour le Grand Prix, qui a lui commencé en début de soirée. Tout de suite, le tracé de Gregory Bodo s’est révélé technique, voire compliqué pour certains duos. Placé en numéro quatre, le mur représentant l’Arc de Triomphe a fait son apparition sur la piste et causé quelques dégâts en début d’épreuve. Un vertical en numéro huit placé face à la porte était également fautif… Sur ce parcours, il y avait des erreurs possibles à chaque endroit ! Le premier parcours sans-faute est apparu lorsque le septième couple est rentré en piste, Rodrigo Giesteira Almeida et GB Celine (Cardento 933)… un parcours à zéro mais avec un point de temps de dépassé, qui a d'ailleurs piégé bon nombre d'autres cavaliers.

Rodrigo Giesteira Almeida et GB Celine, sur ce fameux numéro quatre, se placent cinquième de l’épreuve avec seulement un point de temps de dépassé.

Le premier score parfait est apparu au douzième cavalier avec Ben Maher et sa jument de dix ans Ginger-Blue (Plot Blue). Très peu de cavaliers ont réussi à suivre ce pas mais sa jeune compatriote Britannique, Jodie Hall McAteer l'a imité avec son remarquable Salt’n Peppa (Stolzenberg). À vingt-ans, elle a été la révélation de cette épreuve, conquérant le cœur des Parisiens ! Seul l’Egyptien Sameh El Dahan, associé à WKD Aimez Moi (Je T’aime Flamenco), a ensuite signé un sans-faute pour aller affronter les Anglais au barrage. Du côté Français, Olivier Robert aurait pu espérer une journée de rêve mais une faute acrobatique sur le dernier oxer de ce parcours l’arrête aux portes du barrage, toujours en selle sur Vivaldi des Meneaux.

Jodie Hall McAteer et Salt’n Peppa.

Premier à s’élancer dans cette seconde partie d’épreuve, Ben Maher s’est illustré et a réalisé le doublé, mettant la pression à ses deux concurrents. Lorsque Jodie Hall McAteer est ensuite entrée en piste, le public ne pouvait que la porter vers le sans-faute, tous conquis par cette jeune cavalière. Malheureusement, un refus et une barre la prive de la victoire, ce qui la descend à la troisième marche de ce podium. Sameh El Dahan n’a mis au sol qu’une barre, il s’est alors placé deuxième, juste dernière Ben Maher qui a conservé la tête ! Notons qu’avec ses deux chevaux, Ginger-Blue et Explosion W (Chacco-Blue), Ben Maher a déjà réussi à s’imposer dans deux Grands Prix depuis la reprise du circuit Global Champions Tour 2021 !

« Je suis vraiment un homme chanceux. C’est formidable d’avoir plusieurs chevaux capables de gagner de telles épreuves. La jument n’a pas encore trop d’expérience à ce niveau pour son âge. Cette victoire est la récompense de tout le travail de mon équipe depuis pas mal de temps. Elle s’est bien battue pour moi au premier tour et c’est une jument rapide naturellement. En partant le premier dans le barrage, j’ai pris des risques mesurés mais suffisamment pour mettre la pression sur mes adversaires. » a résumé Ben Maher à la fin de l’épreuve.

Résultats complets du Grand Prix

Crédit photos : Léa Tchilinguirian