Grâce à Scott Brash et Hello Vittoria, le Selle Français s’invite en haut du podium à Aix-la-Chapelle

02 July 2022Auteur : Mélina Massias

Comme il est de tradition à Aix-la-Chapelle, les jeunes stars de demain ont été mises à l’honneur. Vingt-huit chevaux de sept ou huit ans se sont ainsi affrontés sur l’immense piste en herbe. Au terme d’un barrage décoiffant, Scott Brash a imposé sa prometteuse Hello Vittoria, née sous le nom d’Entre Nous, en France, chez la famille Evain. Suivent Nicola Philippaerts, sur Extase Ste Hermelle, et Patrick Stühlmeyer, accompagné par Chad Blue PS, meilleur sept ans de la compétition.

À Aix-la-Chapelle, samedi rime avec jeunes chevaux. En ce deuxième jour du mois de juillet, la tradition a été respectée. Après s’être échauffées et surtout qualifiées pour ce rendez-vous au cours de deux épreuves, mardi et jeudi, les trente meilleures montures de sept et huit ans engagés sur le mythique concours allemand avaient le droit de revenir en piste pour tenter d’empocher la victoire finale. Marcus Ehning et Nicolas Delmotte, qui devaient respectivement présenter Comme Sa Mère, formidable fils des deux cracks Comme Il Faut 5 (Cornet Obolensky et Ratina Z, par Ramiro Z) et Nolte’s Küchengirl (Lord Z) et Ira-t-Elle des 7 Vallons, elle aussi descendante du bondissant petit bai, ont préféré ne pas se présenter devant les tribunes du stade équestre de la Soers, quasiment pleines en ce début de soirée. Souvent, cette compétition révèle les cracks de demain, sur des tracés exigeants. Cette année n’a pas fait exception, puisque le chef de piste a proposé un barrage technique, avant un demi-tour difficile, qui a posé problème à beaucoup.

Christian Ahlmann et le fils de son fidèle Codex One. 

Premier à revenir en piste pour le barrage, Christian Ahlmann a résolu toutes les équations du tracé raccourci, effectuant un virage tout en aisance sur son grand gris Condor One (Rhein, mère par Berlin), fils de… Codex One (Contendro I), lauréat du Grand Prix 5* du CHIO aixois en 2014 ! Avec son temps de 42”91, le pilote à la veste bleue a donné un défi à ses poursuivants. À sa suite, Christian Kukuk a essuyé une faute sur Chelsea 179 (Old, Cador 5 x Laudabilis). Même sanction pour Rodrigo Pessoa et le charismatique Eclat du Cerisier, un fils de Kannan et petit-fils de Loyalty du Cerisier. Enregistré au stud-book Selle Français, l’alezan brûlé est né de l’autre côté de la frontière hexagonale, en Suisse, chez Daniela Chiecchi, avant d’être formé en France par Stéphane Dufour, à qui a aussi été confiée la formation des propres frères d'Éclat, Focus et Horizon du Cerisier. Martin Fuchs a lui aussi écopé de quatre points de pénalité, sur le prometteur Viper (Z, Vigo d’Arsouilles x Grannus).

Patrick Stühlmeyer sur Chad Blue PS.

Jana Wargers a, elle, préféré abandonner après une incompréhension devant le double avec son Ehllo d'Argouges (SF, Canturo x Opium de Talma), élevé par Angeline Bertot. Son compatriote Daniel Deusser n’a guère fait mieux avec le pourtant séduisant Loui LN (SWB, Kannan x Cartani), qui a quitté l’arène avec huit points. Du côté des clear rounds, André Thieme a assuré avec le bouillonnant Paule S (OS, Perigueux x Sir Shutterfly). Le grand et élancé bai suit Christian Ahlmann au classement général, en cinquième position.

Le champion d'Europe en titre et Paule S.

La bataille a ensuite été plus serrée pour le podium. Un temps en tête, Nicola Philippaerts a vu Patrick Stühlmeyer partir à sa poursuite. Associé à la plaisante Extase Ste Hermelle (SF, Uto Kervec x Babylis de Ste Hermelle), le Belge a résisté avec ses 40”67 face aux assauts de son homologue allemand, juché sur Chad Blue PS (OS, Chacco-Blue x Sandro Boy). En coupant la ligne d'arrivée à 42”02, l’étalon a signé la meilleure performance de sa génération.

Nicola Philippaerts et Extase Ste Hermelle.

Mais il aura fallu attendre la toute fin d’épreuve pour connaître le dénouement de cette finale ! Lancé à pleine vitesse, sous les yeux de son groom, David Honnet, de la cheffe d’équipe de la Grande Bretagne, Di Lampard, et les frémissements du public germanique, l’Ècossais a ouvert le galop de sa complice sans la moindre crainte. Avalant les obstacles les uns après les autres, celle qui est née sous le nom d’Entre Nous et qui descend d’une fabuleuse lignée maternelle, comptant notamment la présence du champion d’Europe Kraque Boom et de l’étalon Up To You a coupé la ligne d’arrivée en 40”08. Décrite par son cavalier comme respectueuse, Hello Vittoria fait la fierté de ses naisseurs, Arnaud et Henriette Evain. Cédée aux ventes Fences à Shane Breen, la Selle Français a ensuite rejoint Scott Brash dès l’âge de cinq ans. Gageons que la fille de Kannan et Olisca, par Olisco, suivra la voie ouverte par d’autres montures passées par cette épreuve, à l’image de Casall, Calanda 42, Killer Queen VDM, Garrant, Leone Jei, Ben 431, etc.

Scott Brash en route pour la remise des prix avec Hello Vittoria.

Au total des trois épreuves disputées cette semaine à Aix-la-Chapelle, Chad Blue PS a été désigné meilleur jeune cheval. Le bel étalon noir permet à son cavalier de remporter... un poulain, lot traditionnellement offert lors de cette finale.

Les résultats complets ici.

Le classement complet des meilleurs jeunes chevaux ici.

Crédit photo : © Mélina Massias. Photo à la Une : Scott Brash et Hello Vittoria.

AuteurMélina Massias