Eric Navet sur le podium du Grand Prix $250,000 de Thermal

09 November 2020

Le calendrier des concours internationaux se réduit fortement en cette fin d'année si particulière mais heureusement pour tous les cavaliers et passionnés, du très beau sport avait lieu en ce premier week-end de novembre.

CSI 3* Vilamoura

Ils étaient soixante à prendre le départ du Grand Prix dominical aux côtes d'1.50m à Vilamoura. Parmi eux, six se sont qualifiés pour le barrage et c'est finalement le Brésil qui s'est imposé. Auteurs d'un double sans faute, Eduardo Menezes et H5 Chaganus (Chacco-Blue) ont devancé l'Irlandais Alexander Butler, en selle sur Pico (Chekhov Pz). Troisième place pour les Pays-Bas grâce à Kim Emmen, qui était pour l'occasion avec Jack van het Dennehof (Toulon). À noter que le français Olivier Robert, aux rênes de son fils de Cornet Obolensky, Vangog du Mas Garnier, était le plus rapide du barrage mais une barre au sol le prive de victoire.

Résultats du GP 3* de Vilamoura

CSI 3* Valence

Toujours sur la péninsule ibérique mais à neuf cents kilomètres de Vilamoura, se tenait le CSI 3* de Valence. La victoire est cette fois-ci israélienne en la personne de Robin Muhr. En selle sur son tout bon Vino Z (Vigo d'Arsouilles), le cavalier de vingt cinq ans fait en effet partie des deux seuls double sans faute de cette épreuve à 1.50m. "Je suis super content, mon cheval a très bien sauté. Ce n'était pas du tout mon concours, je faisais que des parcours avec des petites fautes assez inexplicables alors que juste avant de venir ici, je me sentais en grande forme et mes chevaux aussi ! J'ai dû attendre le Grand Prix aujourd'hui pour sortir mon premier sans faute et remporter cette épreuve dans laquelle mon cheval a très bien sauté, je suis ravi !" nous glissera le gagnant après l'épreuve.

L'Irlande et la Lettonie complètent ce podium grâce aux couples Jessica Burke / Express Trend (Future Trend) et Kristaps Neretnieks / Go Four It B (O'Brien).

Résultats du GP 3* de Valence

CSI 2* Oliva

Nous sommes encore sur la péninsule ibérique (!) puisqu'un CSI 2* se courait à Oliva. Victoire à domicile pour l'espagnol Sergio Alvarez Moya avec le Selle Français Valdocco des Caps (Number One d'Iso). Dans la même seconde au barrage, Julien Epaillard termine deuxième avec Usual Suspect d'Auge (Jarnac), loin devant le belge Lieven Devos en selle sur Inca's Big Think (Beaulieu's Think Big).

Résultats du GP 2* d'Oliva

CSI 2* Azelhof

En Belgique, le Grand Prix à 1.45m du CSI 2* d'Azelhof revient à Gilles Thomas, qui avait pour l'occasion sellé Konak (Nabab de Rêve). Le mexicain Fernando Martinez Sommer se place deuxième avec Cor Bakker (Colandro), juste devant le couple Lisa Nooren / Dienellie (Berlin). Onze cavaliers avaient réussi à se qualifier pour le barrage.

Résultats du GP 2* d'Azelhof

CSI 2* Magna Racino

Direction l'Autriche à présent pour ce CSI 2*, couru dans la ville de Ebreichsdorf. Le Grand Prix s'est couru ce dimanche sur des hauteurs de 1.45m et c'est à domicile que s'impose Markus Saurugg avec Baloubet by Etl (Baloubet du Rouet). Vladimir Tretera, tchèque, est deuxième en selle sur son fils d'Eldorado van de Zeshoek TN, Gangster vh Noddevelt. La troisième place revient à la Suisse, en la personne d'Adrian Schmid, accompagné par son Hosteiner Clarima 6 (Clarimo).

Résultats du GP 2* de Magna Racino

CSI 2* Aiken

Changement de continent pour la suite de ce résumé : un CSI 2* se déroulait en effet en Caroline du Sud, dans la ville d'Aiken. Le Split Rock Jumping Tour, circuit se déroulant sur huit étapes à travers les Etats-Unis, a vu ce week-end la victoire d'Alice Oken et Shangri-La (Cardento) dans le Grand Prix à $100,000. La deuxième place revient également aux USA grâce à Brooke Kemper, en selle sur Arpeggi (Arpeggio). L'australien Scott Keach termine ce podium avec Flacon de Hus Z  (Zange).

Résultats du GP 2* d'Aiken

National Sunshine Series II

Dernier Grand Prix du week-end, et non des moindres : le $250,000 Grand Prix du Desert International Horse Park, à Thermal. Cinquante-huit cavaliers étaient au départ hier de cette épreuve très disputée. La victoire est finalement revenue au Brésil grâce à Cassio Rivetti, en selle sur Genesis (Eldorado Vd Zeshoek), qui fut l'un des neuf cavaliers qualifiés pour le barrage. Barrage qui a bien failli ne pas avoir lieu puisqu'une tempête de vent puis de sable s'est abattue sur le concours au milieu de la première manche. C'est la canadienne Tiffany Foster qui prend la deuxième place avec Brighton (Contendro II), devant le français Eric Navet qui boucle lui aussi un double sans faute avec son prometteur Cadillac Jack (Cantoblanco).

Les nouvelles du multi-médaillé français se font rares, nous avons donc profité de sa performance ce week-end pour en prendre : "Merci de venir aux nouvelles ! Ce Grand Prix était une très belle épreuve malgré les conditions climatiques difficiles à mi-épreuve, très sélectif, peu de sans faute et un temps accordé très court ; il fallait penser à tous les paramètres ! C'était une grande première à ce niveau pour mon cheval, Cadillac qui avait jusque-là fait quelques 1.45m. Je n'ai pas voulu faire le fou au barrage puisque Cassio Rivetti et Tiffany Foster étaient extrêmement rapides. J'étais le dernier à partir au barrage donc j'ai sécurisé ma troisième place avec un parcours de travail. Lors de chaque parcours avec son cheval, je pense au futur et m'en sert comme une préparation pour le très grand sport. Le concours a été très nettement amélioré par rapport au printemps dernier, à tous les niveaux ; c’était satisfaisant. Les cavaliers venus de loin - côte Est et Canada - ont trop le concours sympa et je pense qu’ils reviendront. De bonne augure pour la côte Ouest et spécialement la Californie. Il s’agissait de la finale du « Winter circuit » qui s’était courue en mars dernier. Il se trouve que la semaine initialement prévue pour cette finale, il s’est passé quelque chose d’incroyable et qui n’arrive jamais ici, dans le désert : nous avons eu des déluges de pluies torrentielles. Tout avait donc été annulé et reporté en novembre, mois dans lequel se déroule habituellement leur « Sunshine Series ». Dans quinze jours, je vais avec mon élève Karl Cook courir dans un nouveau concours, la Riders Cup qui a lieu à Del Mar. Plus tard, en décembre, nous serons à trois semaines de nouveau dans le désert à Thermal. Cadillac Jack, le cheval que j’avais ce week-end, a l’air de passer un cap et je fonde beaucoup d’espoir dans ce cheval-là. Je l’ai fait acheter à Karl à six ans, j’étais parti l’essayer moi-même en Allemagne, il l’a donc acheté sans jamais le voir auparavant. Il a été très long à venir à ce niveau mais il devient à présent très fiable."


Photo à la Une : © Sportfot.com