Emmanuele Gaudiano et Carlotta impériaux !

08 December 2019

La version du Longines Speed Challenge conçu par Grégory Bodo a une nouvelle fois fait mouche. Le public y aura trouvé son bonheur avec une épreuve haletante du début à la fin... mais avec des chronos tellement serrés qu'il fallait aussi rester sans-faute car les trois secondes de pénalité pouvaient vite vous repousser très loin ! 

Darragh Kenny en selle sur la monture de son élève, Dabelle (Nabab de Rêve), fille de Tabelle van Sombeke et donc propre sœur du crack Carembar de Muze alias London, montre la voie avec un parcours très propre : 62''41. "Dabelle est chez moi depuis quelques mois. Mon cavalier l'a d'abord montée et là, j'ai choisi de la monter sur quelques concours pour lui donner de l'expérience en Indoor avant que sa propriétaire ne la récupère en début d'année, comme cela a toujours été prévu." 

Mais derrière, Steve Guerdat réalise un parcours magnifique sans forcer avec Ulysse des Forêts (Col Canto) : 61''98. "Je n'ai pas voulu en faire trop, je ne pense pas que cela suffira pour garder la tête jusqu'à la fin mais j'ai juste utilisé le talent naturel de ma jument et je suis très content de sa prestation aujourd'hui." glissera le numéro un mondial. 

Pourtant derrière, on trébuche sur ce chronomètre. À vouloir en faire trop, les barres tombent. 

Il faudra finalement attendre le passage de la reine de la vitesse, gagnante de plus de 60 épreuves internationales, Carlotta (Chaccomo) pour que la salle pleine à craquer hurle et explose avec un incroyable chronomètre de 60''48. L'Italien Emmanuele Gaudiano a encore frappé, il abaisse le chronomètre d'une seconde et demie. 

On peut penser que l'histoire est pliée mais ce n'est pas le cas du tout car derrière, Eric Lamaze surprend en donnant le meilleur de lui-même avec sa géniale Fine Lady (Forsyth), échouant à moins d'une seconde de l'italien. 

"C'est une jument qui a toujours sauté le Grand Prix à Paris et je n'ai jamais eu véritablement beaucoup de chance en faisant souvent quatre points. Il y a deux ans, Chacco Kid a fait ses débuts en indoor ici et c'était un désastre, mais depuis, il a engrangé pas mal d'expérience, il saute très bien. J'ai fait l'indoor de Toronto avec lui où il a super bien sauté alors je veux lui donner sa chance dans le Grand Prix alors qu'elle, je voulais lui donner l'occasion de prendre un peu d'énergie au sol, un peu de vitesse pour préparer Genève où j'aimerais qu'elle fasse le Grand Prix, c'est mon plan. C'est une jument qui n'a pas beaucoup de moyens et qui a sauté très haut toute sa vie, alors elle apprécie d'autant plus une épreuve comme celle-ci. Elle a pris du moral ici et elle est d'attaque." nous expliquera le champion canadien. 

Déjà très en vue dans l'épreuve précédente, Roger-Yves Bost est à nouveau présent et il ravit le public, hystérique, en donnant le meilleur de lui-même. Malheureusement, cela ne suffira pas mais Castleforbes Talitha (Cardenio) lui offrira néanmoins une très belle 4è place. 

Emmanuele Gaudiano remporte sa 12è victoire de l'année avec Carlotta et son second Speed Challenge consécutif... l'occasion pour lui de remporter le Land Rover promis au vainqueur du Longines Speed Challenge Series bonus. "J'ai attendu longtemps pour remporter ma première victoire dans les Speed Challenge. Nous sommes passés plusieurs fois tout près mais sans gagner alors évidemment, je suis ravi de ses deux victoires consécutives et j'espère bien être présent avec elle à Hong-Kong en 2020. C'est une jument incroyable qui gagne tellement d'épreuves. C'est rare quand elle ne gagne pas une ou deux épreuves par concours mais je la connais par cœur. Elle est arrivée chez moi quand elle avait 5 ans. Elle n'avait jamais fait de concours et nous avons débuté ensemble. Aujourd'hui, je fais vraiment un programme en fonction des concours, des pistes et des épreuves qui lui conviennent le mieux et cela fonctionne très bien."