Diamanthina van't Ruytershof, reine de Fences

04 November 2020

Diamanthina van't Ruytershof (Diamant de Semilly x Carthago), propre soeur d'Emerald van't Ruytershof, est sans aucun doute la reine des ventes Fences 2020 ! Après un top price de 94 000 euros pour la pouliche Utrella Van de Helle début octobre, c'est un embryon de la jument BWP noire par l'étalon des écuries Schockemoehle Chacfly (Chacco Blue) qui établit un nouveau record lors des ventes Fences Web à 61 000 euros pour un embryon sexé "femelle" acquis par un consortium de 4 importants élevages français associés pour l’occasion. 

Dans un contexte a priori doublement défavorable avec la crise sanitaire et le triplement de l’offre d’embryons aux enchères lors des 12 derniers mois, Fences proposait 26 embryons au lieu de 12 en 2020. 12 ont trouvé preneur au lieu de 8 en 2019, pour un prix moyen de 16 625 euros, moins élevé que les 23 062 euros de 2019 mais qui reste très satisfaisant. Ce chiffre ne tient pas compte des probables ventes amiables qui seront à venir. 9 des 11 poulinières proposées ont trouvé preneur, contre 7 sur 19 l’an dernier, à un prix moyen de 10 500 euros, en hausse de 24%.

La  saison  des  ventes  sur  Fences  Web  n’est  pas  terminée  puisque  trois  très  intéressantes ventes de service sont programmées : pour l’Élevage des Blés le 16 novembre 2020, pour la cessation d’activité du Haras des Adélis le 17 novembre 2020 et enfin, pour l’Élevage de Rima le 30 novembre 2020. L’année 2021 s’ouvrira elle avec la vente des étalons de 3 ans finalistes du Championnat SF à Saint-Lô courant février.

Avec communiqué.