Des moments de sport et d’émotion à l’Hubside Jumping de Grimaud

27 September 2022

Pour célébrer l’arrivée de l’automne, quoi de mieux qu’un Grand Prix 5* ? Seul concours de ce niveau au programme sur le sol européen ce week-end, l’événement organisé dans le Var, au sein des installations de l’Hubside Jumping de Grimaud, a été le théâtre de la plus belle victoire de Julien Gonin. En selle sur sa chère Valou du Lys, le Rhône alpin a levé le poing au terme d’une épreuve passionnante. Ses dauphins au classement général, Billy Twomey et Edward Levy, ont, en effet, proposé un match serré en conclusion de ce temps fort dominical. Tout au long de la semaine, les cavaliers ont profité du complexe de Sadri Fegaier pour présenter quelques cracks, dont certains ont participé aux Mondiaux de Herning, et s’apprêtent à partir pour l’ultime grand rendez-vous de la saison extérieure : la finale du circuit Longines des Coupes des Nations, à Barcelone. D’autres, au contraire, ont continué à former leurs cracks de demain. Retour en quinze images et quelques vidéos sur ces moments de sport, mais aussi d’émotion et de partage. 


Quel bonheur pour Julien Gonin ! Déjà classé au plus haut niveau, notamment à Calgary avec Soleil de Cornu, ou à Dinard avec cette même Valou du Lys, le Tricolore a levé le poing en l'air à l'issue du barrage du Grand Prix 5* de Grimaud, dimanche 25 septembre. Revivez ci-dessous son barrage victorieux grâce aux images de GRANDPRIX.tv.

"Il s’agit de ma première victoire dans un Grand Prix 5* : je suis heureux, ça y est, c’est fait (rire) ! Je suis surtout heureux de l’évolution de Valou du Lys. Nous revenons de loin, elle et moi. Il y a quatre ans, quand nous avons commencé tout en bas de l’échelle, il faut se souvenir qu’elle était très difficile avec son cavalier : elle refusait les cérémonies de remise des prix, elle ne voulait pas sauter les bidets, elle détestait tout ce qui était bleu. Petit à petit, j’ai réussi à la faire positiver et elle est désormais une super jument. On l’a vu à La Baule, on l’a vu à Dublin, et on l’a vu cette semaine à Grimaud : elle ne renverse plus une seule barre. Elle est incroyable !", a commenté l'heureux lauréat, qualifié de "super héros" par son fils.

Pour avoir un beau vainqueur, il faut un beau rival. Associé à son fidèle Chat Botte ED, Billy Twomey n'est pas passé loin de la victoire. Du haut de ses quatorze ans, son attachant fils de Casall a terminé deuxième et signé la meilleure performance de sa carrière à ce niveau.

Le barrage de la paire, deuxième du Grand Prix 5*.


Sacrée saison pour Edward Levy, et surtout pour Uno de Cerisy ! L'oncle et frère par le père de Vénard de Cerisy n'a rien raté, ou presque, cette année. Et il l'a encore prouvé à Grimaud ce week-end.

Avec plusieurs classements à la clef, le week-end d'Edward Levy a été réussi ! Confidence d'Ass, ici en photo, lui a même permis de remporter une épreuve.

Un câlin bien mérité pour Djibouti de Kerizac. Sous la selle de Margaux Rocuet, le magnifique alezan brûlé a pris part à son tout premier Grand Prix 5*, achevé avec une faute et deux points de temps dépassé. Pas mal, à neuf ans seulement ! La Bretonne s'est également montré performante avec ses autres montures, et notamment avec Coolcream Berence, Elektra des Premices et Dubaï du Cèdre
Belle première à ce niveau pour Gravity LCH et Nicolas Delmotte, double sans-faute et quatrième dans le temps fort dominical de l'Hubside Jumping de Grimaud.

Comme d'autres, la superbe Bibici, complice de Grégory Cottard et ici présentée par sa groom Solene Dhrari à la visite vétérinaire, a profité des installations tropéziennes pour effectuer un ultime tour de chauffe avant la finale du circuit des Coupes des nations de Barcelone.

Lorenzo de Luca avait le sourire à la remise des prix ! En effet, l'Italien a décroché le Grand Prix 2* de Grimaud avec la Selle Français Dirka de Blondel. Entre cette vive baie, F One USA ou encore le prometteur Cash du Plessis, le cavalier des écuries Poden Farms retrouve les sommets.


En Calgary Tame, Laura Kraut semble avoir trouvé un partenaire de choix pour affronter quelques uns des plus beaux concours du monde.

L'exceptionnel Limbridge de Jana Wargers a fait son grand retour à l'occasion de l'Hubside Jumping de Grimaud. L'étalon, neuvième des derniers championnats du monde, n'était plus apparu en compétition depuis l'événement danois. La paire, très solide cette saison, fait partie de la sélection d'Otto Becker pour défendre les couleurs de l'Allemagne à Barcelone cette semaine.

Roger-Yves Bost présentait ce week-end son puissant Delph de Denat, récemment sécurisé pour lui par le haras des Coudrettes d'Emmanuèle et Armand Perron-Pette.

Week-end réussi pour Emanuel Gaudiano, ici avec son impressionnant Chalou, et convié à plusieurs reprises à la remise des prix !

De belles satisfactions aussi pour Simon Delestre. Que ce soit avec I Amelusina R 51, ici en photo, Caymann Jolly Jumper, de retour à la compétition, ou encore Dexter Fontenis, qui ne cesse de monter en puissance, le Lorrain a enchaîné les classements.

Toujours très en forme à Grimaud, Victor Bettendorf a notamment monté la géniale Ilena de Mariposa, de retour aux affaires après s'être un temps consacrée à l'élevage.

Crédit photo : © Sportfot. Photo à la Une : La joie de Julien Gonin lors du tour d’honneur.