Daniel Deusser, victorieux à Malines.

31 December 2013

CSIW***** Malines.
Grand Prix WC

Les quarante partants de l'étape de coupe du monde de Malines auront eu du fil à retordre avec le parcours dessiné par Lucien Somers. La difficulté se trouvait dans une répétition de nombreux efforts, avec des lignes très courtes en alternance avec des distances assez longues dans les combinaisons, obligeant les meilleurs chevaux présents à utiliser leur puissance… alors que bon nombre d'autres aura simplement arrêté le combat une fois la première barre venue.

Joe Clee et sa fabuleuse Diablesse de Muze (Baloubet du Rouet) ne pourront éviter une faute sur la sortie du double, où bien d'autres cavaliers se seront également fait piéger à l'image de Timothée Anciaume avec Paddock du Plessis (Kannan). Mais le Britannique accélèrera le mouvement pour rentrer à l'écurie avec le meilleur chronomètre des 4 points et s'emparer du titre de meilleur cavalier du concours. Kevin Staut aura la même optique après la petite faute de Silvana HDC (Corland) sur l'oxer des assurances de Buyl, qui précédait ce fameux double, et terminera juste derrière lui. Dirk Demeersman pouvait compter sur un Bufero vh Panishof (Parco) en grande forme, mais après avoir passé le double sans aucun souci, le couple se fait piéger sur l'oxer suivant, dommage. « C'est vraiment une bête faute. Je savais que je devais faire attention au temps, j'ai voulu en gagner un peu là-bas mais mon virage n'était pas bon, tout simplement. Maintenant, Bufero a sauté magnifiquement bien et ça fait plaisir. » Gregory Wathelet y aura aussi cru sur son 8 ans, Sea Coast Forlap DC (Querlybet Hero), mais la faute finira par arriver sur l'avant-dernier obstacle. Ils ne seront donc que cinq à avoir bouclé le tour sans-faute aux obstacles, Edwina Tops-Alexander s'étant fait piéger par le chronomètre avec son puissant Ego van Orti (Vigo d'Arsouilles). Jens Fredericsson est le premier des quatre barragistes à s'élancer avec Lunatic (Landlord). Le petit hongre suédois se vrille et fait tout son possible pour boucler un magnifique tour en 36''43. Pilar Cordon aura monté le tour initial à la perfection et se contente de reproduire sa belle prestation. Elle signe le double sans faute en 37''94 avec Nuage Bleu (Fildor de Largival). Daniel Deusser entre en piste et on sent d'emblée que le cavalier Stephex est déterminé ! Cornet d'Amour (Cornet Obolensky) est impressionnant, il galope, tourne et abaisse le chronomètre à 35''66 en étant sans faute. Nouveau leader ! Jeroen Dubbeldam est le dernier à s'élancer avec sa nouvelle recrue Zenith (Rash R) mais le Hollandais commet une faute ,et après avoir sauté un obstacle supplémentaire, il préfère en rester là puisque c'est de toute façon la 4 ème place qui l'attend. « C'est le point final d'une super saison 2013, mais j'espère bien que ce ne sera pas le point final de mes bons résultats. Ca a vraiment été une année fantastique et finir ici à Malines sur une victoire, c'est magnifique. Maintenant, je dois bien avouer que je n'avais pas vraiment pensé à la finale de la coupe du monde. Je ne pense pas encore être qualifié mais après cette victoire, nous allons modifier le planning et je vais encore participer à l'étape de Leipzig avec Evita et j'aurai encore une étape qualificative à Palm Beach. Je ne pense pas que ce sera un gros problème de revenir à l'intérieur pour la finale après avoir sauté à l'extérieur aux USA, car si on regarde sur la saison, nous faisons plusieurs fois la transition « indoor-outdoor » sans que cela ne pose de véritable problème. Par contre, si je me qualifie, je pense que nous opterons pour Evita dans l'optique de participer à la finale.» expliquera le champion d'Allemagne. Le mémorial Eric Wauters aura été un beau succès familial puisque Daniel Deusser et Joe Clee auront fait honneur à leur défunt beau-père en remportant l'étape de coupe du monde pour l'un et le titre de meilleur cavalier du concours.