Daniel Deusser, condamnation sans procès ?

28 April 2008

Daniel Deusser, condamnation sans procès ?

Condamné dans toute la presse en fin de semaine dernière à 5 mois d'arrêt de compétition pour dopage, le jeune cavalier allemand s'étonne de cette campagne médiatique contre lui à une semaine de la manche du Global Champion Tour organisée dans son pays.

D'autant plus étonnant qu'il n'a encore reçu aucun courier de la fédération allemande et que nous étions le premier média à l'interroger sur le sujet !

En exclusivité, Daniel Deusser nous livre son point de vue sur cette affaire de test positif à la réserpine sur sa jument Pristina, quelques semaines avant le cas d'Air Jordan Z lors de la finale de Coupe du monde pour la même substance.

Quel est votre sentiment par rapport à cette affaire ?

 

Je ne sais pas ce que je dois en penser. La fédération allemande a décidé de publier cette affaire dans la presse et sur internet mais personnellement, je n'ai rien reçu. Je n'ai aucun papier officiel qui me parle de cette sanction, cela va probablement arriver dans les prochains jours ou prochaines semaines, mais tout ce que je sais … c'est via les gens puisque tout le monde parle de cela.

Cela s'était déjà passé de la sorte pour le cas d'Air Jordan Z, on pourrait dès lors pensé qu'il y a quelques problèmes dans la manière de communiquer de la fédération allemande.

Vous venez de terminer trois mois de suspension aux USA pour cette affaire de dopage, alors pourquoi devez vous maintenant recevoir 5 mois de la fédération allemande ? Il s'agit finalement de deux punitions pour une même chose ?

Effectivement et c'est en fait, la véritable chose qui me dérange. J'ai dû payer 2.000 dollars d'amende et j'ai eu une sanction de 3 mois sans compétition aux USA et lorsque cette affaire est finie (NDLR : cette sanction courait du 1 er janvier au 31 mars), la fédération allemande recommence alors qu'il me semble qu'elle devrait être derrière ses cavaliers.

Maintenant, je ne sais pas ce qu'il va se passer dans les prochaines semaines. Pour le moment, tant que je peux aller au concours, je vais au concours … après, nous verrons. Au USA, il a été prouvé que je n'avais pas fait cela intentionnellement. Il s'agissait en fait d'un complément alimentaire contre les insectes aux USA. Les chevaux ont été testé plus de 10 jours plus tard et étaient toujours positif. Au début, nous ne comprenions pas d'où cela venait alors nous avons décidé d'envoyer tout à un laboratoire pour savoir ce qui avait provoqué ce contrôle positif. Au final, c'est une erreur de notre vétérinaire, je ne pouvais rien y faire.

Au USA, ils nous ont dit que comme le cavalier était la personne responsable mais comme j'ai montré ma bonne foi en retournant là bas et en montrant toute ma bonne fois, j'ai seulement écopé de 3 mois de sanction et 2.000 dollars. Mais maintenant, la fédération allemande recommence avec cette histoire et certains médias parlent de nouvelle histoire de dopage alors qu'il n'y a rien de tout cela. Au final, je ne sais vraiment pas ce que je dois penser de tout cela. Au niveau de la fédération, l'Allemagne reste mon pays ... alors que dois je faire ? Nous y verrons plus clair dans quelques semaines mais nous n'allons pas laisser aller les choses sans réagir pour au moins essayer de comprendre ....