CSI*** Wisbecq

03 June 2007

CSI** Wisbecq

Dernier à s'élancer, Nicolas Delmotte sera le septième à rejoindre le barrage hors de la soixantaine de partant, malgré un parcours très musical d'Isky de Baussy. Piet Raymackers Jr sera privé de l'épreuve au chronomètre pour un petit point de dépassement de l'ancienne monture du français, Lys Platière.

Nicolas Delmotte & Isky de Baussy Dernier à s'élancer, Delmotte n'hésitera pas à utiliser la grande action du fils de Quito de Baussy pour enlever des foulées où il le pouvait. Sans complexe, il laissera galoper le grand bai pour traverser la piste de Wisbecq et aborder le dernier oxer sous les cris d'un pubic médusé. Mais c'est passé et : sans faute ; 31'' 68. La victoire est au rendez-vous.

En pleine préparation pour la très importante qualificative Olympique qui donnera droit à une seule équipe de prendre part à la compétition entre le japon, la Korée et la Nouvelle-Zélande. Les kiwi avait opté pour Wisbecq comme concours préparatoire. Leur entraineur Greg Best (médaillé d'argent individuel et par équipe aux JO de Séoul) l'explique très simplement: "Je n'étais jamais venu ici, mais je savais que le terrain était identique à celui de Balve où aura lieu la qualificative. Ce concours est d'un très bon niveau et nous permet de mettre au point nos derniers règlages." Seul soucis pour le coach, il ne sait pas encore exactement l'équipe qu'il pourra alligner puisqu'un gros point d'interrogation plane sur le couple Up and Down & Grant Wilson. Néanmoins le reste de ses troupes auront donné de bons espoirs à leur coach: "je pense sincèrement que nous avons de bonne chance de l'emporter, maintenant, il faudra confirmer cela en piste." Après une semaine de stage commune prêt de Geel dans les écuries de European Sport Horses.

Impressionnant le premier jour, c'est pourtant le chef de fil kiwi, Daniel Meech qui sera quelque peu décevant dans ce Grand Prix avec deux fautes de son jeune mais talentueux Vornado. Quelque peu malheureux les premiers jours, il n'aura pas manqué grand chose à Bruce Goodin qui ne fera qu'une petite faute avec Mister Brownstone mais le troisième temps de l'épreuve et une 11ème place finale.

Kik Webby & Sitah

Mais ce sont les petits nouveaux de l'équipe qui auront donné le plus de satisfactions que ce soit Sharn Wordley, toujours en pleine apprentissage avec Fall Khaeer, ancienne monture Olympique de Ramzy Al Duhami. Alors que le public de Wisbecq découvrait Kirk Webby, installé aux Etats Unis, mais venu prêté main forte à ses compatriotes uniquement pour Balve. Même s'il reste à deux secondes de Nicolas Delmotte, il réussira à prendre la seconde place du podium, en s'élançant en seconde position. Sur la dernière marche, on retrouvera le finlandais Sebastian Numminem.

Avant dernier à s'élancer, Jérôme Guéry signera le troisième temps du barrage "mais avec une petite faute" lance t'il. "Je partais en fin d'épreuve et ils avaient été très rapide ... avec le recul, j'aurais peut-être dû assurer ... surtout en voyant la dotation." En effet, on peut être surpris de voir que le sixième et le seizième recevait le même prize money ...

"Néanmoins, je suis très content de mon concours. Tokade était également quatrième la veille alors que je prends une cinquième place avec Intradella Z dans la dernière épreuve du concours. Je pense que c'est de bon augure pour le CSIO**** de Poznan la semaine prochaine." L'équipe belge du CSIO polonais sera en effet composée de Jérôme Guéry, Français Bossu, Gilles Botton et Cindy Van Der Straten.

Jérôme Guéry & Tokade de Kalvarie

Très heureux de cette victoire, Nicolas Delmotte en était presque surpris: " Ce cheval n'a pas encore beaucoup d'expérience." Vendu à 3 ans aux ventes Fences, Isky de Baussy avait intégré les écuries Pessoa avant de revenir en France. "Il était très étalons, s'énnervait beaucoup à tel point qu'il maigrissait assez bien. L'année dernière, nous avons pris la décision de le castrer et le cheval retrouve maintenant les terrains mais en étant toujours très vert. J'espère l'amener jusqu'au niveau trois étoiles et normalement avec Luciano comme cheval de tête, je devrais avoir l'an prochain une écurie très compétitive."