CSI**** Mons

04 July 2015

CSI**** Mons Elio Di Rupo entouré de l'équipe organisatrice Le temps plus qu'estival de ces derniers jours n'aura pas encouragé les spectateurs de rallier l'hippodrome de Mons. Pourtant malgré les prévisions alarmistes, les courageux auront pu assister à un beau spectacle car les cavaliers et leurs montures se seront donnés sans compter avec une météo chaude mais moins oppressante que prévue. Le bourgmestre de Mons et ancien premier Ministre belge, Elio di Rupo a fait sa première apparition depuis le lancement du concours et sera reparti en fixant d'ores et déjà rendez-vous l'an prochain.

En début d'après-midi, Martin Fuchs a remporté la grosse épreuve du jour avec PSG Future (Cashandcarry) devant Katharina Offel sur Skyfly SB (Carnute) et Gregory Wathelet qui complète le podium avec son grand espoir, Corée de Hus (Cornet Obolensky) alors que vainqueurs la veille, Jérome Guery et Zojasper (Concorde) prennent cette fois la 4 ème place.

Mais en ce samedi, c'est la petite épreuve du jour qui aura accueilli le plus de monde pour profiter d'une belle bagarre même s'ils n'auront finalement été que 29 à s'élancer et sept d'entre eux rejoindront le barrage auquel ne pourra pas prendre part Grant Wilson qui aura écopé d'un point de pénalité avec Braveheart.

Parmi ces candidats, Lucia Vizzini sur la très bonne fille de Candy, Intenz van HD (Elvis Ter Putte) âgée seulement de 7 ans et le cavalier des écuries Wathelet, Ugo Berritella sur Chanel (Quinten Van `t Merelsnest) auront malheureusement manqué quelque peu cet ultime tour avec leurs jeunes montures encore un peu tendres pour résister à une telle chaleur. Devant la bataille est lancée car Robert Whitaker, premier à s'élancer, aura d'emblée mis la pression sur les poursuivants avec Renkum Center Star avec un sans-faute en 39''27. Le sorcier kiwi, Bruce Goodin aura également signé un très joli tour avec son petit et très respectueux Chagrannus (Chacco Blue) mais c'est un poil plus lent. Pieter Devos réussira à s'intercaler entre les deux hommes avec Chintorelio (Chin Chin). Il ne reste dès lors plus que deux amazones belges d'expérience pour venir faire vaciller Robert Whitaker de son trône. Fabienne Daigneux sait désormais galoper et jouer le chronomètre alors que sa fantastique et très prometteuse Baby-Fée des Hazalles qui n'est autre que la fille de son ancienne jument de tête Reine Fée des Hazalles et propre sœur de son actuelle jument de tête Venue Fée des Hazalles se promène comme lors du tour initial et vient coiffer le britannique avec 20 centièmes de mieux. Evelyne Blaton est la dernière à s'élancer avec Zolina (Solitair), et la cavalière belge au palmarès le plus fourni attaque également et réussit un barrage somptueux avec un temps plus rapide mais une faute sur l'ultime obstacle. Dommage. A la suite de la belle victoire de Fabienne Daigneux, sept cavaliers dont cinq de quatre étoiles se sont retrouvés pour la traditionnelle épreuve de trot attelé remportée par Rik Hemeryck au terme d'un magnifique duel et sur laquelle nous reviendrons en début de semaine. La journée se clôturera avec l'épreuve des six barres qui aurait pu s'achever prématurément car seuls deux couples réussiront à franchir le premier tour mais ces deux couples se livreront finalement une magnifique lutte. Au terme du cinquième tour, seul Frédéric David réussira à franchir la barre placée à 1m98 avec Saxo de la Roque (Capital) au terme d'un somptueux duel avec la Britannique Nicole Pavitt sur Shahenaz (Chellano).