CSI*** Liège

30 October 2005

CSI*** Liège

Grand Prix de la Province de Liège

Cette année encore, le jumping de Liège a ajouté un jour de plus à son programme. Initialement prévu sur 3 jours, ce CSI s'étend désormais sur le double ! L'organisation est bien rôdée, et le public de plus en plus nombreux !

 

Samedi soir, lors de la 4 ème vente aux enchères de poulains, on débuta par une très belle enchère sur un fils de l'excellent welsh Machno Carwyn - Vantage Ponga - qui fut adjugé à 8.500 euros. Mais c'est un nouveau record pour cette jeune vente : 45.000 euros pour le mâle Holstein Coco d'Eclipse (Cassini x Caletto I x Capitol). La bagarre fut rude entre le Stoeterij Zangersheide et le cercle équestre de Banneux, mais, à la surprise générale, ce sont les régionaux qui emporteront l'enchère. Ils repartiront également avec le mâle sBs Venturo (Canturo x Nabab de Rêve), pour la somme de 13.000 euros.

Le lendemain, le Hall des Foires, bondé, attendait les 53 candidats du Grand Prix. Il était chauffé par un Ludo Philippaerts en pleine forme avec l'étalon Upsillon vd Heffinck, qui s'imposait dans le prix des Champagnes Tattinger en apéritif. 3 ème à s'élancer, Marylin Vorpe signa le premier sans faute, laissant alors présager d'un barrage fleuve. On se rendit vite compte que la suissesse et son très bon Mercure du Châble avaient réalisé une très bonne performance : les couples suivants accumulèrent les fautes. Seul l'égyptien Karym Al Zoghby (Leganda) ne vit que la barre du vertical d'entrée de l'immense double - placé en n°6 - s'effondrer. Un peu plus tard, le médaillé Olympique Peder Fredericson (H&M Magic Bengston) se fit piéger sur le milieu du triple, ne faisant qu'accroître la performance de la jeune liégeoise Christine Vanderschelden et sa sensationnelle petite jument Lolita du Becqueron (x Fidji du Fleury), qui ne fautèrent que sur la palanque n°9 aux couleurs… Vanderschelden, qui suivait un gros oxer sur bidet éloigné de 6 foulées courtes. Moins de chance encore pour le brésilien Pedro Veniss, qui signa un magnifique parcours sans faute avec son étalon de 8 ans Un Blanc de Blanc… malheureusement, ils en oublièrent un peu le chrono : 1 point de temps dépassé. Le jeune belge Niels Bruynseels, associé à Item de Quitin, connaîtra la même désillusion, tout comme Marc van Dijck (Verelst Caracalla), qui se vit refuser l'accès au barrage pour 8 centièmes de seconde !

Le jeune Brésilien Cassio Rivetti pensait bien avoir trouvé la solution, mais il fauta sur le dernier oxer aux couleurs d'Interagri.

Il fallut donc attendre un cavalier de plus et Jean-Claude Van Geenberghe en personne pour ajouter un barragiste à notre liste. Le cavalier belge était associé à Osta Rugs Coronation, qu'il avait essayé il y a quelques semaines en Coupe du Monde avec succès : « Si on m'avait dit qu'un jour ce cheval sauterait Grand Prix, je ne l'aurais jamais cru. Il a toujours été mon cheval préféré, car il met toujours énormément de cœur dans tout ce qu'il fait. Il est vraiment fantastique. Maintenant que Richebourg a réintégré mon piquet, je peux compter sur ces deux chevaux pour épauler mes chevaux de tête, c'est parfait ! »

Jean-Claude avait certainement montré la bonne voie, car les 6 cavaliers qui le suivaient firent de même. François Mathy Jr mettra pourtant fin à cette belle série en accrochant le deuxième élément du double, ainsi que la palanque Termo Shell –Vanderschelden.

5 autres cavaliers viendront encore s'ajouter à la liste des barragistes. Malheureusement pour leurs supporters, ni Samantha Van Geenberghe, qui fauta sur l'oxer de la Province de Liège, ni le vainqueur de l'édition 2004, Grégory Wathelet, qui ne put éviter la négligence de son étalon Landgold sur le deuxième élément du double, ne rejoindront le jump-off ! Le parcours subit quelques modifications car, si certains obstacles avaient bien évidement été rehaussés, le chef de piste avait également pris la décision de baisser la barre de l'oxer du double (qui était carré à 1.60m), ce qui surprit à la fois Trevor Coyle (Overtime) et Jean-Claude Vangeenberghe. Mais avant cela, Marylin Vorpe avait signé un très beau parcours, mais fauté malheureusement sur la palanque Termo Shell. Ce ne sera pas le cas de l'anglais Robert Bevis (Lucy May), qui signe le 1 er sans faute en 34.61. Dirk Demeersman ne veut jamais traîner en route… mais parfois, peut-être, devrait-il le faire un peu plus : faute sur le 1 er et le dernier du barrage ! Sa jument Tiquila est néanmoins en grande progression, et semble pouvoir pallier en partie le départ d'Orlando. Roger-Yves Bost débuta assez prudemment son parcours, avant d'accélérer et de terminer au grand galop sur l'oxer de la Province de Liège qu'Idéal de la Loge franchit comme il le pu… mais sans faute ! Et en 34 ‘'26, Bosty prend la tête !

Philippaerts avait annoncé que son ex-champion de Belgique - champion du monde des 7 ans - était prêt : c'était peut-être aller un peu vite en besogne car, après un très beau parcours, Up To Date*Miltoo paru fort vert pour ce genre d'épreuve : résultat 12 points, mais beaucoup d'expérience pour ce jeune étalon.

 

Megan Lamaze imitera Dirk Demeersman en accrochant le 1 er et le dernier alors que son papa, Eric Lamaze, fautera sur l'oxer interagri (n°2 du barrage).

La Belgique pensait néanmoins pouvoir rivaliser avec la France, Andiamo ayant impressionné Liège l'an dernier : mais après un magnifique début de barrage, il abandonna Kristof Cleeren sur un tournant qu'il jugea trop court à son goût, devant la palanque ! Décidément, Andiamo montre chaque semaine qu'il a les qualités pour être l'un des meilleurs chevaux mondiaux, mais sa fragilité mentale ne peut plus être cachée. Son propriétaire n'a-t-il pas pris un risque plus grand que ce qu'il pensait en retirant le cheval à Jean-Claude van Geenberghe ?

Patrick Mc Entee, supporté par un public en total osmose avec la piste, prit tous les risques sur la dernière ligne droite… mais un peu trop, car il ne pu empêcher de faire voler l'oxer de la Province de Liège ! Le Suisse Werner Muff et son splendide étalon Plot Blue (x Mr Blue) ne pourront non plus assurer le sans faute.

Yves Simon est un garçon calme. Depuis un an, il montre de très belles choses avec son étalon Mazarin des Perées. A Liège, il a également montré qu'il avait des nerfs d'acier en signant le double sans faute, avec bien sûr 2 secondes et demi de plus que Bosty, mais tellement de pression sur les épaules : bravo !

Si une partie du public pense que Bost a gagné, ce n'est pas l'avis des spécialistes. Pointé comme l'un des favoris de ce Grand Prix, surmotivé par l'accueil glacial réservé par les siens deux semaines plus tôt à St Lô et porté de vive voix dans les loges VIP par son nouveau sponsor Euphony, David Jobertie entre en piste. Triomphe de Muze s'est promené sur tout le parcours en première manche : ils sont prêts !

Le fils de Chin Chin est en grande forme, ils bouclent un parcours très propre et très très… trop rapide : 33.61, soit plus d'une demi seconde de mieux que Bosty… mais la barre du dernier oxer est à terre ! Jobertie accroche néanmoins une quatrième place, et prouve, une fois de plus, ses qualités ainsi que celles de son étalon à l'heure où l'équipe française se cherche.

Pour Idéal de la Loge, c'est un retour à l'avant plan. Après un magnifique début de saison et une quatrième place lors du Grand Prix de La Baule, l'étalon s'est cassé la dernière vertèbre la semaine suivante. Cela ne l'a pas empêché de sauter, mais son cavalier explique ainsi son irrégularité de semaines en semaines. Le Fils de Dollar du Mûrier est maintenant guéri depuis un mois, ce qui lui permet d'inscrire son nom au palmarès du Grand Prix de Liège qu'avait déjà remporté deux fois son papa, et une fois son cavalier, alors associé à l'étalon Souviens toi III.