Crooner d’Hyrencourt Z pour Léa de Coulon.

30 May 2020

À 9 ans, l’étalon approuvé à Zangersheide Crooner d’Hyrencourt Z (Crown Z x Ogano Sitte x Elanville) quitte son cavalier formateur, Jérôme Guéry, qui le détenait en co-propriété avec Luc Henry, fils de son naisseur, André Henry. Frère utérin de l’étalon Chopin d’Hyrencourt, ils sont tous les deux issus d’Uranie d’Hyrencourt, elle-même fille de la jument de Grand Prix Linotte de Sohan... comme un certain Chic Hin d’Hyrencourt qui évolue au plus haut niveau avec Beezie Madden.
Alors qu’il se préparait à faire ses débuts en Grand Prix, Crooner évoluera désormais sous pavillon suisse en compagnie de la jeune et prometteuse Léa de Coulon, sur les conseils de Julio Arias Cueva.

« Crooner est un cheval d’avenir qui est capable de sauter de très belles épreuves. Il doit encore confirmer tout le bien que je pensais de lui et à 9 ans, c'était l’année pour le faire mais vu la situation actuelle, il a fallu faire des choix et j'ai décidé de le laisser partir. Il est difficile de prévoir aujourd’hui comment la situation va évoluer et quand nous pourrons reprendre les concours. C’est une belle histoire de plus avec Luc Henry, qui m’accompagne depuis de très nombreuses années ».

Le duo était également co-propriétaire de l’étalon Exxon Hedonist (Ogano Sitte x Thunder vd Zuuthoeve x Ramiro Z) avec son éleveur Don Leys, mais cet étalon approuvé, frère utérin de la jument de Grand Prix de Wilm Vermeir Garincha Hedonist, a lui aussi quitté les écuries du cavalier brabançon pour rejoindre celles de Vincent Lambrecht après avoir été acquis par des investisseurs de ce dernier.
L’an dernier, Exxon avait notamment remporté une grosse épreuve à Gorla Minore dans le CSI 4*.