Coeur de Cachas remporte le cycle des 7 ans.

20 July 2016

Le cycle des 4 ans n’aura cette année livré que trois vainqueurs dont deux montés par Vanessa Cascais, H G Star des Aulnes Z issu de l’étalon maison Hoegie van 't Bergske ainsi que l’étalon fraichement admis à Zangersheide, Cascrimoso Z qui n’est autre que le frère utérin du crack de Patrice Delaveau, Lacrimoso. Le troisième vainqueur n’est autre que Mama Mia De Septon & Db (Inshallah de Muze) monté par son co-naisseur Valentijn de Block qui n’est autre qu’une fille de son ancienne monture Fananka A, ancienne championne de Belgique des 5 ans avant d’évoluer au haut niveau avec Jérôme Guery pour les écuries Stephex.

Cinq vainqueurs chez les 5 ans dont avec un produit maison d’Yves Vilain, Freesby du Vy (Deister) issu de l’ancienne jument internationale Kaly de l’Espinette qui a connu ses plus beaux succès avec François Bossu avant de finir sa carrière avec le cavalier de sa fille. On retrouve également Castres Van De Begijnakker Z (Coriano Z) qui n’est autre qu’un frère utérin de la crack de Janne Friederike Meyer Goja vd Begijnakker (Wandor vd Mispelaere) et évolue sous la selle de Andres Vereecke. On retrouve encore F-La Belle Z (Figo de Muze mieux connu sous le nom de Golden Hawk, frère utérin de London) est issue de la même souche maternelle que la gagnante du cycle des 6 ans Ellinor Z (Epleasure van’t Heike) ainsi que Joyce de Rêve (Nabab de Rêve), 4ème du cycle des 7 ans qui évolue tous trois sous la selle de Joris Vergauwen ainsi que l’étalon approuvé au BWP Le Diamant Horta (Diamant de Sémilly), propre frère de l’ancienne championne de Belgique des 7 ans et internationale sous la selle d’Edwina Alexander, Erenice Horta, qui évolue sous la selle de Walter Lelie et enfin, Conlord Z (Clinton I) sous la selle de Benny Naessens.

Le cycle des 6 ans est donc remporté par Joris Vergauwen qui signe ici une bien belle saison avec Ellinor Z (Epleasure van’t Heike) devant Kingstar (Tangelo vd Zuuthoeve) avec Geert Anthonissen. Valentijna De Bock prenant la troisième place avec Florida van Maarle.

Deux ans après sa 4ème place aux championnats du monde des 7 ans avec Best de la Hart (Kashmir van’t Schuttershof), Sarah Toussaint remporte le cycle belge des chevaux de 7 ans avec l’étalon holsteiner admis au sBs, Cœur de Cachas (Cachas x Quo Vados I). Le couple devance Dieter Laheyne sur Jinternel (Diamant de Sémilly), issu de la même souche maternelle que l’étalon international Quabri de l’Isle et Tim van den Broeck avec Jovita du Haquet (Toulon).

« Cette saison, nous avions décidé de participer au cycle classique des jeunes chevaux en alternance avec nos chevaux plus âgé avec lesquels nous avons pu évoluer sur la scène internationale même si malheureusement, l’absence de Best de la Hart actuellement ne nous a pas permis de participer à d’aussi beaux concours, ni de faire d’aussi bons résultats que ce que nous aurions pu espérer avec elle alors évidemment, ce résultat fait d’autant plus plaisir car il récompense une saison entière. Cœur va magnifiquement bien et progresse encore et toujours à chaque parcours. Il se promenait véritablement à la fin. Nous avons toujours espérer avec lui mais jusqu’à présent, nous n’avions encore rien concrétisé. Ici, je sens bien qu’il est disponible et que je peux lui demander ce que je veux. Je pense que le travail que l’on a effectué paie en fin en plus du fait que le cheval a beaucoup mûri cette saison. De plus, cet hiver, nous avons eu l’occasion de prendre cours avec Alexandra Francart ce qui nous a beaucoup aidé. Cette saison, il a véritablement répondu aux attentes que l’on avait placées en lui en prenant de plus en plus de force. A chaque parcours, je sentais qu’il était encore meilleur et au final, il a touché une seule barre de toute la saison ce qui montre à quel point le cheval est régulier. Maintenant, j’ai ressenti à chaque fois la pression de bien faire … mais en aucun cas une pression par rapport aux résultats, ni par rapport aux gens. C’est certain que grâce à l’expérience que j’ai engrangée avec Best, cela me permet de faire quelques choses de manière différente avec Cœur de Cachas aujourd’hui. Avec elle, j’avais essayé de jouer le classement lors des cycles et du coup, je me suis loupé sur un ou deux parcours ce qui a failli me coûter cher puisque je devais absolument me classer à Gesves lors de la dernière manche pour pouvoir aller à Lanaken alors qu’ici, j’ai accumulé les points sans me classer spécialement, je voulais avant tout jouer sur la régularité mais nous terminons avec une belle 5ème place dans la dernière épreuve et un double sans-faute. Au départ, lorsque nous avons débuté Cœur, nous avons tout de suite pensé que c’était un très bon cheval, très respectueux, très facile à monter et très classique … mais nous avions un doute sur ses moyens car il ne les a jamais trop montrer et on ne se disait pas que c’était un cheval de la trempe de Best … mais tout compte fait cette année-ci, il a montré de plus en plus de force, de plus en plus de moyens et de facilité sur la hauteur, avec une tête en or et une envie de toujours bien faire. C’est ceux-là aussi qui vont loin. Je suis évidemment super contente d’avoir fait un tel résultat car le cheval le mérite amplement et de pouvoir retourner à Lanaken après la saison qu’il a fait … même si je pense que je n’arrive pas encore être suffisamment rapide avec lui pour que nous puissions espérer quelque chose de concret là-bas. » expliquera sa cavalière Sarah Toussaint qui monte le cheval depuis ses débuts.

Un cheval repéré par son compagnon, le marchand ardennais David Dehez : « J’ai repéré Cœur de Cachas chez son éleveur en Allemagne lors d’une tournée. Il n’avait que deux ans et d’habitude, je préfère acheter des chevaux de 3-4 ans … mais ici, j’ai tout de suite flashé sur lui. Je n’ai pu le faire sauter que sur un obstacle d’un mètre, un mètre dix mais c’était suffisant pour moi. Il avait une telle agilité, une telle technique avec en plus une bonne galopade que je le voulais. Malheureusement, les gens n’étaient pas trop vendeur … j’ai donc dû leur acheter cinq chevaux pour l’avoir mais c’est vraiment le type de cheval que j’apprécie particulièrement. Je suis d’ailleurs retourné plus tard pour acheter également sa mère, son propre frère et sa propre sœur qui sont désormais aux écuries. Lorsqu’il était plus jeune, on pouvait certainement lui reprocher son modèle un peu léger mais personnellement, c’est le modèle que j’affectionne car je pense que c’est ce genre de chevaux qui sont beaucoup plus fréquents au haut niveau. Cœur me fait penser à Cornet d’Amour. C’est un cheval avec une telle agilité que je ne serais pas étonné de le voir un jour vu le sentiment que Sarah a dessus sur des épreuves 1m60 grâce à son agilité en plus de la force qu’il commence à avoir. »

Résultat du cycle des 4 ans
Résultat du cycle des 5 ans
Résultat du cycle des 6 ans
Résultat du cycle des 7 ans

photo Polilux.be