Ca bouge chez Romain Potin !

02 February 2021

Romain Potin aura vécu une semaine remplie d'émotions. Le BWP gris qui lui a permis de remporter son premier titre de champion de France chez les seniors après avoir remporté un titre chez les benjamins et chez les cadets, et avant un titre de champion de France en Pro Elite, a quitté ses écuries pour revenir en Belgique afin de permettre à une jeune cavalière de faire ses armes. Un départ difficile qui aura rapidement été comblé par l'arrivée du troisième enfants du couple. Juliette, son épouse, donnera naissance le jour-même à une petite Charlie. 

Tout le monde se porte bien et le cavalier revient avec nous sur le départ d'Impressario vd Heffinck (Diabeau) qui lui avait également permis de participer à son premier Grand Prix cinq étoiles :

"Vu la situation actuelle et l'incertitude qui plane autour des concours, j'ai finalement décidé de laisser partir Impressario. Nous avons eu deux années compliquées à cause d'un abcès dans une dent que nous ne trouvions pas mais aujourd'hui, il était revenu à son niveau de 2018. Néanmoins, lorsqu'on a un tel cheval, c'est inévitablement pour aller sauter de belles épreuves ranking... Courir des épreuves à cent-vingt partants n'est pas quelque chose de motivant pour moi alors j'ai préféré le laisser partir dans une maison où il va être choyé et où il va pouvoir aider une jeune fille à faire ses armes en lui souhaitant d'intégrer l'équipe belge des Children cette année. Normalement, je devais aller le conduire dans sa nouvelle maison mais Juliette a ressenti les premières contractions alors ses nouveaux propriétaires sont venus le chercher, et la journée a été bien chargée. Nos deux aînés ont été très heureux de l'arrivée de leur petite soeur. Cela a été bien difficile pour eux d'attendre le retour de leur maman à la maison pour la rencontrer car avec les mesures sanitaires, j'étais le seul à pouvoir aller rendre visite à l’hôpital.

Le départ d'Impressario change évidemment beaucoup de choses aux écuries mais j'ai la chance de pouvoir compter sur deux très bonnes juments de huit ans, Une Folie de l'O Z (Untouchable) ainsi qu'une jument que je monte au pied levé, Darling. Derrière, je pense avoir de très bons jeunes mais évidemment, la route est encore longue et je compte avec le départ d'Impressario faire l'acquisition de quelques jeunes chevaux pour l'avenir." nous expliquera Romain Potin.