Ça bouge chez Eugénie et Cédric Angot !

04 January 2022

À travers leurs réseaux sociaux, les écuries Angot ont dernièrement annoncé le départ à la retraite de Talent des Moitiers (Joyau de Bloye), la vente de Ceres van het Moeshof (Ogano Sitte) ainsi que l’arrivée de Esmeralda du Gast (Niagara d’Elle) à leurs côtés.

En vidéo, Cédric Angot a officialisé le retrait sportif de l’un de ses partenaires de longue date, Talent des Moitiers. « À la fin, on se connaissait tellement par cœur, c’est dommage que le corps n’ait pas tenu mieux que ça parce qu’il était en train de passer un cap », a expliqué son cavalier. À quinze ans, le Selle Français va réduire la cadence en alternant « entre un petit peu de travail sur le plat, longe et beaucoup de liberté. Je pense qu’on va l’acclimater au fur et à mesure pour qu’il aille de plus en plus au paddock et à l’herbe, qu’il y passe de plus en plus de temps », a détaillé Cédric avant de préciser que Talent pourrait bien terminer ses jours chez Denis Brohier.

Si une victoire reste en tête du cavalier, il s’agit de celle au CSIO 5* de Calgary dans une épreuve à 1,50m en 2018. Elle représente d’ailleurs leur première ensemble sur ces hauteurs-ci. D’autres succès ont fait briller ce couple comme au CSI 5* de Chantilly ou encore de Dinard lorsqu’il remportait des épreuves à 1,45m.

Talent des Moitiers a aussi concouru sous la selle d’Eugénie Angot.

 Ça bouge aussi dans la cavalerie d’Eugénie Angot ! La jument de dix ans Ceres van het Moeshof est partie rejoindre ses nouveaux propriétaires aux États-Unis. Cette fille de Ogano Sitte était montée par Sandra Kofmehl et Laura Renwick avant de passer sous la selle d’Eugénie à l’automne 2020. Des CSI 1* à 4*, le duo comptabilise plusieurs classements comme une quatrième place lors du CSI 4* de Vilamoura dans une épreuve à 1,50m en octobre dernier. « Pouvoir construire et évoluer avec une jument de cette qualité jusqu’à notre onzième place cet automne dans le Grand Prix 4* de Vilamoura a été un vrai plaisir », s’est exprimée sa pilote.

Retraite, vente… Les écuries Angot accueillent aussi une nouvelle recrue : Esmeralda du Gast. Cette jument de huit ans, fille de Niagara d’Elle, a déjà effectué quelques parcours avec Adrienne Dixon et Laura Rayjasse lors des épreuves réservées aux jeunes chevaux. « C’est une belle aventure qui commence », s’est réjoui Cédric Angot.

Crédit photos : Sportfot.com