Aurelia Loser se sépare de Rahmannshof Tic Tac

03 December 2020

Passé sous selle suisse depuis quatre ans, Rahmannshof Tic Tac (Contact van de Heffinck) a pu profiter de l’expérience d’Alain Jufer pour se perfectionner jusqu’au plus haut niveau en passant par les CSIO 5* de Saint-Gall et La Baule, avant de rejoindre Aurelia Loser. La jeune suisse a, à son tour, pu bénéficier du métier engrangé par le hongre de douze ans. Elle a d’ailleurs pu courir son premier CSI 5* à l’occasion du CHI de Genève l’an passé aux rênes du bai. « Il m’a apporté beaucoup de souvenirs inoubliables comme mon premier Grand Prix en CSI 5* à Bâle en début d’année, un classement dans la grosse épreuve à 1,55m à Genève et beaucoup de performances en concours nationaux et internationaux de type CSI 2 et 3* », se remémore la cavalière.

Leur dernière apparition est récente puisque le couple s’illustrait encore ensemble à l’occasion du CSIO 3* de Vilamoura où ils ont pu prendre part à la Coupe des nations. Rahmannshof Tic Tac passe maintenant la frontière franco-suisse et s’en va rejoindre le français Serge Varsano, homme d'affaires et cavalier s’illustrant jusqu’en CSI 2*. « Nous sommes une écurie de commerce, ceci fait partie du jeu mais son départ n’est pas des plus simples pour moi. Il était mon meilleur cheval et j’avais créé une réelle complicité avec lui. Tic Tac aura 13 ans l’année prochaine. L’occasion est arrivée, il est temps pour lui de quitter nos écuries. Je suis extrêmement reconnaissante envers mon patron Gian-Battista Lutta d’avoir pu monter un tel cheval et d’avoir pu accéder au plus haut niveau », conclut la Suisse.

Aurelia Loser mise dorénavant sur ses autres cartouches comme Molly Mallone Z (Mylord Carthago*HN) ou encore Hotaowa de la Tourelle (Isolany St.hubertushoeve).

Photo à la Une : Sportfot.com