Albert Zoer s'entraine à Anvers...

26 April 2009

CSI**** Anvers

Cette deuxième édition sur le port d'Anvers aura été un véritable succès en ayant réussi à attirer une belle brochette de cavalier où seuls les allemands étaient aux abonnés absents.

Anvers a beau être une ville sportive, le seul bémol viendra pourtant de l'organisation conjointe du marathon qui aura totalement paralysé la ville et rendu la tâche plus que compliquée à de nombreux visiteurs obligés de trouver une astuce pour arriver à bon port.

Sea Coast Conan

Néanmoins, une fois sur place, le sport était au rendez-vous. Les vedettes se suivent mais les barres aussi. Daniel Deusser et Air Jordan se retirent après plusieurs barres alors que Grégory Wathelet ne semble pas encore avoir retrouvé le Conan conquérant de Kristof Cleeren.

Les combinaisons auront également fait beaucoup de dégâts à l'image de Philippe Lejeune et son petit Léo du Prairial, du champion Olympique Eric Lamaze et son jeune mais prometteur Undercontract ou encore de Pieter Devos qui ne fera pas dans la dentelle en fautant sur les 3 obstacles du triple après une faute en sortie de double de Riviera.

Undercontract Ce triple placé en toute fin de parcours, le long des VIP aura fait beaucoup de dégâts. Piet Raymackers (Curtis) se fera piéger sur l'entrée alors que Simon Delestre (Couletto), Dirk Demeersman (Cicero van Paemel Z), Peter Postelman (Top Gun), Kevin Staut (Le Prestige st Lois) ou encore Alvaro de Miranda (AD Picolien Zeldenrust) fauteront tous sur l'élément central. Couletto

Julien Epaillard aura eu quant à lui la palme de la malchance en heurtant le dernier obstacle après s'être joué de toutes les difficultés avec un Kanthaka de Petra étincellant. « C'est vrai que ce n'est vraiment pas de chance, mais malheureusement cela a été comme ça durant tout le week-end pour moi », expliquait le cavalier français.

Kanthaka de Petra

Ils seront finalement 12 à avoir réussi à boucler le sans faute même si Marc van Dijck et Va et Vien vd Zelm avaient écopé d'un point de pénalité mais repartent en première position pour cette deuxième manche au chronomètre. Mais le fils de Nabab de Rêve écopera de nouveau d'un point de temps en plus d'une faute en sortie de l'ancien triple transformé en double.

Va et vien vd Zelm Pour son premier Grand Prix au haut niveau, Muscaris d'Ariel a répondu une nouvelle fois présent en bouclant le sans faute avec toute la subtilité d'Yves Vanderhasselt pour réussir à franchir le triple sans encombre mais le fils de Diamant de Sémilly se fera piéger dans le barrage avec une petite faute sur le vertical aux couleurs d'Anvers. « Je ne comprends pas cette faute, mais c'est ainsi. Je tenais juste à assurer car Muscaris n'a pas encore l'expérience pour jouer le chrono à ce niveau d'épreuve. C'était seulement son premier véritable Grand Prix mais c'est encourageant. La prochaine étape sera la Coupe des Nations de Copenhagen dans 3 semaines. » Muscaris d'Ariel (ci-contre) et Eurocommerce New Orleans (ci-dessous)

Gerco Shroder et Eurocommerce New Orleans perdront rapidement leur chance avant de doubler la mise sur l'ultime obstacle.

Même sanction pour Frederik Cattebeke et son Queros de Bioagrico qui avaient pourtant réussi un magnifique tour lors de la première manche confirmant leur très bonne saison 2008.

Queros de Bioagrico Confirmation également pour Peder Fredricson et H&M Artic Aurora Borealis qui bouclent un très beau double sans faute et s'installe en tête. « C'était un beau parcours où il fallait réussir à garder son cheval très relax car les combinaisons étaient très courtes et le cavalier ne pouvait pas véritablement agir mais seulement laisser faire son cheval. La semaine prochaine, je me rendrai à Lummen pour préparer le CSIO de La Baule. Maintenant que mon cheval possède assez d'expérience, mon objectif est de faire partie de l'équipe pour les championnats d'Europe de Windsor. » H&M Artic Aurora Borealis (ci-contre) et VDL Groep Sapphire B (ci-dessous) Pour peu de temps car Nadja Stener (Como III), Maikel van der Vleuten (VDL Groep Sapphire B) puis Michael Whitaker (Amai) prendront tour à tour le commandement des opérations. Como III (ci-contre) - Amai (ci-dessous) On s'attend à une suite passionnante mais notre champion du monde heurtera la sortie du défunt triple avec Sea Coast Silvana alors que Steve Guerdat perdra rapidement ses chances malgré un magnifique premier tour de Ferrari. Sea Coast Silvana ( ci-contre) et Ferrari (ci dessous) Quelque peu chanceux lors du tour initial, Ludo Philippaerts et Kassini Jac fauteront quant à eux sur l'entrée du triple. Kassini Jac Un peu gourmande, Pénéloppe Leprévost se fera piéger comme Steve Guerdat sur l'oxer 9 avant de doubler la mise sur l'obstacle suivant réduisant à néant son magnifique tour initial avec Jubilée d'Ouilly. Jubilee d'Ouilly Dernier à s'élancer, Albert Zoer mettra tout le monde d'accord même si Sam ne donnera jamais l'impression de se mettre en difficulté où que ce soit ! « J'ai travaillé Sam durant le week-end sans aucune pression mais le Grand Prix était important. Cette victoire, c'est évidemment un grand point positif pour ma confiance à une semaine du championnat de Hollande qui constitue mon premier objectif de la saison. C'est d'ailleurs dans cette optique que j'avais choisi d'emmener Oki Doki à Las Vegas. Avec ces deux chevaux, je n'ai plus de cheval de tête mais un véritable tandem que je peux gérer au mieux. Oki Doki va maintenant avoir un petit mois de congé avant de recommencer la compétition, je verrai ensuite sur lequel je miserai pour les championnats d'Europe. Mais avant tout, il y a Mierlo qui est une piste un peu plus grande qu'ici et surtout en herbe, donc nous verrons dans une semaine si Anvers était une bonne préparation.» Sam