Home     Etalons     Juments     Reportages     Interviews     Potins     Agenda     Contact     Lien 
Recherche
25/09/2018

Championnat du monde des 5 ans 2018

53 partants pour une finale qui pouvait paraitre énorme et difficile mais qui au bout du compte a encore vu 24 couples réussir le sans-faute sans parler de l'impressionnant Be The Freak Jt Z (Balou du Rouet x Carthago) qui écopera d'un point de temps après une prestation éblouissante sous la selle de Camila Mazza De Benedicto. Approuvé à Zangersheide, l'étalon n'a été débourré qu'au mois de mars pour une finale juste incroyable.

La lutte pour la victoire sera pourtant un petit championnat national car les trois premières marches du podium seront trustées par de jeunes cavaliers irlandais faisant partie des équipes d'âge de leur pays comme quoi à Lanaken, on ne voit pas que les jeunes chevaux prometteurs pour le futur mais on y forme aussi des cavaliers !

Darragh Ryan est le premier à faire parler la poudre sur Csf Sir George (Sir Shutterfly) en mettant le premier véritable temps de référence à 35''34. « Pour moi, Lanaken était le but de l'année … mais mon cheval est encore très vert. » glissera l'irlandais.

Un temps de référence qui tiendra jusqu'à l'arrivée de son compatriote Richard Howley qui emmènera Uppercourt Cappucino (Pacino : ex Eldiam de Reve) dans un barrage impressionnant et sans pénalité : 35''17, nouveau leader !

« J'étais venu ici avec ce seul cheval donc oui, j'espérais vraiment faire un très bon résultat. Ce championnat est vraiment très difficile, il y a beaucoup de très bons chevaux » réagira le leader.

Derrière, on essaie mais ça ne sert plus à rien. Michael Pender essaiera bien mais réussira juste à compléter ce podium 100% irlandais avec HHS Vancouver (Indoctro) en 35''75.

« Ce cheval est un vrai plaisir à monter. J'avais évidemment des ambitions en venant ici mais cela nous donne aussi beaucoup d'expérience pour le futur » glissera l'irlandais de 19 ans.

On pensera un moment que le hollandais Piet Raijmakers Jr allait réussir à se glisser dans le trio avec le très véloce I'M Specialized Z (I'm Special de Muze) mais pour 5 petits centièmes, ce sera la 4 ème place !

Au terme d'un très beau barrage, Frederik Dekens aura lui aussi bouclé un très beau double sans-faute en 39''37 et une somptueuse 7 ème place pour la toute première finale du cavalier belge sur l'étalon Chaiton F Z (Clinton x Heartbreaker).

« Déjà lorsqu'on l'a fait sauter en liberté, il nous a beaucoup plu et dès que je l'ai monté les premières fois, il a tout de suite très bien sauté. C'est ma première finale. C'était déjà magnifique pour moi d'arriver jusqu'ici mais rentrer au barrage, c'est un sentiment incroyable. Il a sauté le premier un peu trop fort alors j'ai essayé d'aller vite mais nous avons manqué un virage. Le reste était très bien. C'est le premier barrage qu'il fait alors je suis vraiment content. »

Au milieu de la meute, à la 5 ème place finale, l'extra-terrestre de cette finale Millfield Colette (Cornet Obolensky) aura impressionné même si le chronomètre ne pouvait pas rivaliser pour le podium. Sa cavalière britannique Laura Robinson affichait un large sourire  : « Colette est arrivée chez moi à la fin de ses 3 ans. Juste débourrée. Lors de notre premier concours sur 80cm, j'ai monté lentement mais déjà elle avait gagné. C'est une jument très rapide même s'il fallait l'être encore plus aujourd'hui, je suis vraiment fier d'elle. Je n'ai pas vu le parcours des trois irlandais dans ce barrage mais je connais bien Richard Howley qui habite à 30 minutes de chez moi. Il a l'habitude d'évoluer sur du 5*, c'est un des meilleurs cavaliers irlandais … comment voulez-vous vous mesurer à de tels cavaliers !? Ma jument est vraiment une jument à part. Elle a un papier oldenburg mais elle est bien née en Grande Bretagne. Elle est un peu capricieuse comme elle l'a montré en rentrant en piste lors du premier tour mais elle connait son job, je me demande vraiment où elle va s'arrêter ! »


Retour en haut de page