FR
Voir les filtres
19 Avril 2018
Ashlee Bond échange son dossard américain contre le dossard israélien
Le mode de vie et les objectifs professionnels de la cavalière californienne Ashlee Bond sont deux des raisons pour lesquelles elle a décidé de ne plus représenter les États-Unis mais bien Israël cette année. La dernière apparition internationale de Bond avec l’équipe américaine remontant à 2014, elle est dispensée de la période d’attente de deux ans imposée par la FEI pour pouvoir à nouveau concourir sous un nouveau drapeau. En bref, cela signifie que l’équipe israélienne de saut d’obstacles, vers qui tous les regards se tournent déjà à la perspective des Jeux Équestres Mondiaux de Tryon en septembre prochain, vient de se doter d’une puissante nouvelle recrue. Aux États-Unis, la cavalière de 33 ans n’est plus à présenter. Elle s’est fait un nom sur la scène internationale en 2009 et 2010, remportant la victoire haut la main au CHIO 2009 d’Aix-La-Chapelle, et a permis à l’équipe américaine de gagner la Coupe des Nations à St. Gall et à Rome sur Cadett 7, désormais retraitée. Depuis lors, Bond a été une gagnante constante en Europe (elle a participé à quatre finales de Coupe du monde FEI), et plus près de chez elle sur la côte ouest de la Californie. Bond a quelque peu ralenti ces dernières années mêmes si cela ne fut que légèrement perceptible. Parmi ses nombreuses victoires, elle a remporté en 2014 le HITS $1 Million Grand Prix à Thermal en Californie avec sa fidèle monture Chela LS. Mais en dehors des sports équestres, elle a aussi privilégié sa vie de famille ; en 2015, elle a épousé le footballeur professionnel Roy Meeus et a donné naissance à leur fille Scottie en 2016. À peine quatre mois plus tard, Bond était de nouveau en selle, remportant une victoire qualificative pour la coupe du monde avec Chela LS, et a continué à faire la promotion des jeunes chevaux élevés par la Little Valley Farm familiale. Sa famille et son désir constant de concourir au top niveau ont amené Bond à se rapprocher de son père, Steve Bond, plus tôt cette année. Steve est né en Israël et a immigré aux États-Unis à l’âge de 12 ans. Il est ensuite devenu une star du soap opera et s’est fait un nom à Hollywood, puis il a transmis sa passion de longue date pour les chevaux à sa fille. Il lui a également transmis sa nationalité : Bien entendu, Ashlee a toujours été à moitié israélienne de naissance. Elle a toujours caressé l’idée de changer de nationalité, et cela semblait désormais être le bon moment. « J’ai choisi d’avoir une vie de famille et je vis en Californie ; il m’est impossible de rester en tête du classement de ce côté du pays si je ne souhaite pas voyager chaque week-end », explique Bond. « Mes rêves et mes aspirations de participer au WEG, aux Jeux Olympiques et aux Coupes des Nations sont restés les mêmes. Cependant, je ne veux pas sacrifier ma vie privée au profit de ma vie professionnelle. Il m’a semblé que c’était le bon moment, avec Daniel [Bluman] et Danielle [Goldstein] qui défendent maintenant les couleurs d’Israël et qui font un malheur au sein d’une équipe qui pourrait vraiment faire sensation. « J’ai dit à mon père que je sentais que c’était maintenant, qu’il fallait que je monte pour Israël. J’ai toujours eu un faible pour Israël, j’ai une famille là-bas et même si je suis de confession chrétienne et non juive, Israël est un lieu particulier puisque Jésus y est né, à Bethléhem. La semaine dernière, Bond s’est rendue en Israël avec sa famille et est officiellement devenue une citoyenne israélienne. « Je me sens intimement liée à Israël, tant d’un point de vue familial qu’au niveau de ma foi », ajoute-t-elle. Un certain renouveau est également attendu cette saison au sein du propre piquet de chevaux de Bond. Alors que Chela LS, sa jument La Silla de 14 ans (Chapultepec La Silla x Elisa LS), est restée un certain temps en dehors de la compétition à se remettre d’une blessure, Bond espère son retour à la pleine compétition d’ici l’été. Si Chela LS a besoin d’un soutien, Bond pourra aussi compter sur deux nouvelles montures prometteuses : Cornetiero et Belo Horizonte. Le hongre Holsteiner de 10 ans (Baloubet Du Rouet x Cayenne IX) Belo Horizonte a pu grimper les échelons avec Philipp Weishaupt et Richard Vogel. Weishaupt a remporté la victoire au CSI5* de ’s Hertogenbosch en mars dernier, et Bond l’a accueilli au sein de son écurie cette semaine. Bond a également appris à connaître Cornetiero, le hongre westphalien de 12 ans (Cornet Obolensky x Liberty Life) qui s’est illustré sous la selle de Mavis Spencer et d’Erynn Ballard. Bond a l’intention de commencer avec les deux chevaux lors du Concours hippique Del Mar International qui se tiendra à Del Mar, Californie en est prochain. Bond est bien consciente que l’équipe israélienne est à ce point nouvelle que sa première apparition en tant qu’équipe dans la discipline n’aura lieu que lors des jeux équestres mondiaux 2018 à Tryon, et elle espère en être. Il est encore tôt pour l’affirmer, mais si tout se passe bien pour elle cet été, elle sera à même de démontrer à Israël qu’elle est un atout majeur. « Je vais avoir quelques mois pour apprendre à connaître les nouveaux, et récupérer Chela en compétition. Daniel fait un carton, Danielle déchire tout, Abi [Michan] est également très performant, et nous avons tous une expérience au top niveau de notre sport », ajoute-t-elle. « Je suis très enthousiaste à l’idée de faire partie de l’équipe, et si le feeling passe bien et que nous sommes prêts, nous allons vraiment faire un malheur. »
14 Mars 2018
Sydney Une Prince pour Katherine Dinan.
La crack de Roger-Yves Bost, Sydney Une Prince (Baloubet du Rouet) va rejoindre les USA et les écuries de Katie Dinan qui vient d'en faire l'acquisition par l'intermédiaire du marchand argentin basé en Europe, Juan Ramos. "Je me sens très chanceuse d'avoir Sydney dans mes écuries. Je remercie vraiment tous ceux qui ont œuvré pour que cela soit possible. Sydney réunit toutes les qualités dont on rêve dans un même cheval. Je vais donner le meilleur de moi-même pour la monter au mieux." nous glissera Kathie Dinan. Sur son compte facebook, le propriétaire a laissé un message pour faire ses adieux à sa crack : "C’est avec une très grande émotion que le haras Treize a dit au revoir à Sydney Une Prince*Treize, qui vient d’être vendue aux Etats-Unis. Pendant neuf ans, la généreuse et respectueuse fille de Baloubet du Rouet nous a offert de vivre notre passion de voir évoluer nos jeunes chevaux jusqu'au plus haut niveau puisqu’elle a démarré sa carrière sous notre selle, à 4 et 5 ans. Le haras Treize tient à remercier le haras des Princes, qui a su trouver le croisement idéal donnant naissance à cette guerrière au grand cœur et Frédéric de Romblay, qui a assuré la formation de Sydney de 4 à 7 ans. Mais surtout Roger-Yves Bost, qui aura su l’emmener au plus haut niveau et grâce auquel notre belle alezane a terminé, à 10 ans seulement, meilleure jument française des Jeux olympiques de Rio en 2016 avec une médaille d’or par équipes et la seizième place individuelle. Nous retiendrons également ses deux magnifiques victoires en Grands Prix Coupe du monde. En plus des nombreux souvenirs, Sydney nous laisse un jeune mâle et futur étalon, Friday Treize, né en 2015 du croisement avec le champion du monde, Diamant de Semilly, ainsi que sa demi-sœur utérine, Variance Une Prince*Treize, qui nous permet de poursuivre notre très belle aventure avec Bosty. Nous sommes enchantés de savoir Sydney désormais sous la selle d’une cavalière extrêmement douée dans une écurie où elle sera traitée comme une reine et leur souhaitons tous nos vœux de réussite."
20 Février 2018
Ekestrian : embryons, poulinières et pailettes !
Pour cette première enchère de l’année, bénéficiez une fois encore de l’offre exceptionnelle : 0% de frais de vente pour une enchère gagnante placée Lundi 26 février. Venez nous rencontrer au Salon des Etalons de Saint-Lô les samedi 24 et dimanche 25 février pour plus d’informations. 18 embryons rares - CASALL ASK x propre soeur de la performeuse CHIARA 222, gagnante Coupe des Nations et CSI5* 1m60 avec Ludger Beerbaum - BIG STAR x soeur de CARETINA DE JOTER, CSI5* 1.60m Coupe du Monde avec Edwina Tops-Alexander - HEARTBREAKER x unique soeur de CELLA, gagnante en Coupe des Nations et CSI5* avec Ben Maher, meilleure fille d’USHA VAN’T ROOSAKKER - le ¾ frère/soeur de NABAB DE RÊVE par QUIDAM DE REVEL - HEARTBREAKER x soeur de CHESALL ZIMEQUEST, gagnant CSI5* 1.60m avec Simon Delestre - BALOUBET DU ROUET x soeur de NINO DES BUISSONNETS, la combinaison Olympique gagnante ! - DOMINATOR x fille de l’unique propre soeur BIG STAR - URANO DE CARTIGNY avec ARMONIA LA SILLA, performeur 1.60m avec Rolf Goran Bengtsson Vous retrouverez aussi d’autres embryons rares et d’exception toujours avec des pères 5* sur les meilleures souches maternelles françaises et européennes directes : QUICK STAR x souche de CASALLO Z, gagnant CSI5* 1m60 avec Piergiorgio Bucci, DIAMANT DE SEMILLY x souche de QUAPRICE BOIS MARGOT, EMERALD VAN’T RUYTERSHOF x souche de VIKING DU TILLARD, 4ème par équipe aux Jeux d’Atlanta avec Hervé Godignon et gagnant en Coupe des Nations, CLARIMO ASK x souche de JUMPY DE KREISKER, MALITO DE RÊVE x souche de CARTHAGO Z, QUICK STAR x petite fille de FRAGANCE DE CHALUS, BIG STAR x souche de CORLAND, QUICK STAR x souche de VIGO D'ARSOUILLES, CASALL ASK x souche de CASALLO Z, CICERO Z x souche de RAHOTEP DE TOSCANE. 4 poulinières d’exception - Poulinière fille de la propre soeur d’AIR JORDAN Z - Poulinière fille de la propre soeur de RAHOTEP DE TOSCANE - Poulinière par CLINTON x CONTENDER, fille de la soeur d’ALL STAR 5, Champion d’Europe par Equipe avec Denis Lynch - Poulinière par DARCO, propre soeur de KALIEF (gagnant Coupe des Nations 1.60m avec Eric Wauters), pleine d’AGANIX DU SEIGNEUR Accédez à des paillettes rares pour votre saison de monte 2018 Dans son role de dénicheur de pépites, Ekestrian souhaite rendre accessible l’achat occasionnel de paillettes rares d’étalons ayant marqués l’histoire du sport et de l’élevage. Les paillettes proposées à la vente aux enchères de février présentent toutes les garanties juridiques à leur commercialisation sur notre plateforme. Rappelons qu’en tant que société d’enchères, Ekestrian a pour vertu sur 2018 de proposer une collection de seulement quelques paillettes rares et élites pour la saison de monte. Néanmoins, suite aux pressions de certains acteurs économiques européens, et bien que dans son bon droit, Ekestrian a décidé de ne garder à l’enchère que les paillettes de son portefeuille issues de distributeurs français : une paillette de BALOUBET DU ROUET, un lot de trois paillettes de QUICK STAR et une paillette de FOR PLEASURE. Ekestrian supprime les autres paillettes de la vente. Vous retrouverez toutes les informations sur les paillettes de BALOUBET DU ROUET, QUICK STAR et FOR PLEASURE sur leur fiche respective sur www.ekestrian.com . Vous pouvez contacter l’Equipe Ekestrian au +33686496006 / +33789287674 ou contact@ekestrian.com Communiqué