Marcus Ehning devant Steve Guerdat à Genève !

09 Décembre 2018

Un Grand Prix difficile qui aura quand même vu 11 cavaliers se qualifier pour un barrage qui aura lui aussi fait beaucoup de fautes. Marcus Ehning n'aura pas tarder à mettre les points sur les i ne laissant pas beaucoup de chance à ses adversaires de venir le déloger avec un nouveau barrage d'anthologie de Prêt à Tout (Hiram Chambertin) qui après Aix la Chapelle remporte cette fois le Grand Prix de Genève au terme d'une incroyable saison. 

"Je suis heureux aujourd'hui. La dernière fois que j'étais assis à cette table en tant que vainqueur, c'était avec Plot Blue lors de la finale de coupe du monde en 2010, cela fait donc un petit temps ! Prêt à tout est peut-être un cheval particulier mais c'est surtout un cheval très intelligent à qui on peut tout demander : remettre une foulée ou en enlever une. C'est un cheval qui aura beaucoup gagné durant sa carrière, déjà avec sa cavalière précédente. Personnellement, je pense que je suis juste aussi bon que mes chevaux chevaux peuvent l'être. Je pense que le barrage de Steve vendredi était magnifique à regarder ... mais il est plus jeune que moi, il a encore le temps pour pouvoir être plus rapide que moi" s'amusera Marcus Ehning. 

"Le dimanche ici à Genève est une très longue journée pour moi. Je me mets énormément de pression ici ce qui fait que même si la route n'est pas très longue jusqu'à la maison, cela peut être le plus beau trajet de retour ... ou le pire ! Aujourd'hui, ce sera un retour agréable. Je suis content pour ma jument qui évoluait pour la première fois sous ses nouvelles couleurs et pour mes propriétaires. Je savais que battre le temps de Marcus Ehning allait être très difficile mais mon barrage s'est très bien déroulé. Tout s'est passé comme je l'avais prévu mais il a manqué ce grain de folie, cette disance un peu folle qui permet de repartir avec la victoire surtout que Bianca saute tellement haut que nous perdons un peu de temps sur chaque saut mais c'est un magnifique week-end. Mes trois chevaux ont vraiment très bien sauté ce week-end." réagira Steve Guerdat. 

Daragh Kenny complète le podium avec Balou du Reventon (Cornet Obolensky), frère utérin de Balou du Rouet alors que Pieter Devos qui a préféré mesurer ses efforts lors du barrage se contente de la 4ème place avec Espoir (Surcouf de Revel) devant le numéro un mondial Harrie Smolders sur Don VHP Z (Diamant de Sémilly).